« Connais-toi toi-même.»
« Je ne suis ni Athénien, ni Grec, mais un citoyen du monde.»
« Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme.»
« Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien.»
« Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses.»
« Que voulez-vous que je lui apprenne ? Il ne m’aime pas.»
« Si un âne te donne un coup de pied, ne lui rends pas.»
« Il n’y a point de travail honteux.»
« Rien n’est trop difficile pour la jeunesse.»
« Le bonheur c’est le plaisir sans remords.»
« Mieux vaut encore subir l’injure que la commettre.»
« Un homme doit-il se marier ? Quoi qu’il fasse, il se repentira.»
« Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans.»
« L’âme déréglée est comme un tonneau percé à cause de sa nature insatiable.»
« Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi.»
« Un homme qui a faim n’examine pas la sauce.»
« On compte plus facilement ses moutons que ses amis.»
« Ce qui fait l’homme, c’est sa grande faculté d’adaptation.»
« Vous pouvez cacher aux autres une action répréhensible, mais jamais à vous-même.»


« Nul n’est méchant volontairement. »
« Une vie sans examen ne vaut pas la peine d’être vécue.»
« Ceux qui désirent le moins de choses sont les plus près des dieux.»
« Existe-t-il pour l’homme un bien plus précieux que la Santé ?»
« La première clé de la grandeur est d’être en réalité ce que nous semblons être.»
« Nous ne nous approchons de la vérité que dans la mesure où nous nous éloignons de la vie.»
« Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses.»
« La sagesse commence dans l’émerveillement.»