1 – Philippe Brassac
Crédit Agricole cote : 99%**

Le quinquagénaire, arrivé à la tête de la banque mutualiste il y a un an, surfe encore, sans aucun doute sur la vague de fraîcheur qui a accompagné sa prise de poste. Ceinture noire de judo, Brassac est un « bosseur » investi qui a accepté de s’installer à Paris pour diriger la banque verte. Non dénué d’humour, c’est aussi un bon orateur, mais sa tâche, ardue, (négocier le tournant numérique alors que la banque compte plus de 9000 agences (LCL compris), rationnaliser les structures, faire des économies), pourrait bien le rendre beaucoup moins populaire dans les années à venir.

Philippe Brassac crédit agb-immobilier.fr
Philippe Brassac crédit agb-immobilier.fr

2 – Damien Deleplanque
Leroy Merlin (groupe ADEO) (97%)

Rien de surprenant à retrouver ce nom dans le top 5. Depuis 2006, Leroy Merlin France fait partie des sociétés où il fait bon travailler, selon le classement établi par l’Institut « Great Place To Work ». «C’est une entreprise conviviale, respectant ses employés et qui ne cesse de chercher à s’améliorer afin de répondre du mieux possible à ses clients ainsi qu’à ses employés », témoigne un collaborateur logistique de Mondeville (14). PDG du groupe depuis 2009, Damien Deleplanque a su séduire ses salariés avec, notamment, une image de dirigeant humain et honnête.

3 – Michel-Edouard Leclerc
E. Leclerc (95%)

Réputé humaniste, Michel-Edouard Leclerc, 63 ans, soigne ses employés : « Nous avons divers primes (4 au total), on peut évoluer dans l’entreprise si on le souhaite, on nous consulte pour faire évoluer le chiffre d’affaires et le magasin, notre responsable est à l’écoute » explique un employé libre-service de Casteljaloux (47). PDG  du groupe depuis 2006, Michel-Edouard Leclerc soigne aussi sa communication. Il tient ainsi un blog éponyme  www.michel-edouard-leclerc.com dans lequel il annonce les nouveautés (création de site web, ouverture d’une parapharmacie, etc.) et parle de ses engagements. Dans un monde où l’information est devenue incontournable, c’est futé.

Jean-Paul Agon crédit loreal-finance.com
Jean-Paul Agon crédit loreal-finance.com

4 – Jean-Paul Agon – L’Oréal (94%)

Le PDG le mieux payé du Cac 40 (près de 4 millions d’euros annuels), entré chez L’Oréal en 1978, a su prendre les rênes en 2006 d’une entreprise incarnée par son Pdg Lindsay Owen-Jones. Homme énergique et combattif, il a multiplié par trois la valeur de l’entreprise et convaincu la planète entière de la qualité de ses marques. « Il y a une très forte culture au sein de l’entreprise, de super produits, beaucoup de dynamisme, témoigne une employée française. On nous confie en plus des responsabilités très tôt. L’idéal pour apprendre et se dépasser ! » Avec son discours résolument optimiste, le roi des cosmétiques se veut rassurant auprès de ses collaborateurs… qui le valent bien.

5 – Michel Aballea
Decathlon (groupe Oxylane) (94%)

A seulement 48 ans, Michel Aballea a succédé en 2015 à Yves Claude à la tête du groupe Oxylane. Le directeur de Decathlon en Inde (2007-2015), créateur de la marque Tribord (la marque des sports d’eau) a l’avantage de connaître parfaitement la maison. Il s’inscrit dans la droite ligne de son prédécesseur qui a fait de Decathlon une entreprise innovante et internationale. « Decathlon est à l’écoute de l’évolution des modes de consommation, productrice de ses propres produits et une entreprise où il est très facile d’évoluer », expose une chargée de commercialisation à Villeneuve-d’Ascq (59). Régulièrement citée dans le palmarès des entreprises où il fait bon travailler, Decathlon (et par conséquent son Pdg) continuent d’avoir la cote (et la forme !).

Et aussi…
6 – Rémy Weber – La Banque Postale (92%)
7 – Pierre Nanterme – Accenture (92%)
8 – Frédéric Oudéa – Société Générale (91%)
9 – Stéphane Richard – Orange (90%)
10 – Georges Plassat – Carrefour (90%)

*L’étude s’appuie exclusivement sur les réponses de salariés anonymes, qui s’expriment librement entre le 2 mai 2015 et le 1er mai 2016 sur leur ressenti vis-à-vis de leur PDG, mais également sur leur poste, leurs conditions de travail et leur employeur, sur le site Glassdoor.
**Les lauréats sont classés par le taux d’approbation obtenu auprès de leurs employés durant l’année écoulée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.