1 – Soyez vigilant en vous renseignant.

Tout le monde est amusant autour d’un cocktail. Quand vient le temps de signer des contrats, mieux vaut tout savoir sur votre futur partenaire. Contactez des amis communs, demandez leur avis, appelez d’anciens partenaires et associés, renseignez vous auprès de clients, lisez les commentaires sur les pages de médias sociaux et googlelisez-le. Une fois ces investigations menées, après avoir fait des recoupements, vous serez en mesure de décrire la vie professionnelle de votre futur partenaire, les clients qui le détestent et ceux qui l’apprécient. Vous allez pouvoir prendre un risque calculé.

2 – Payez-vous un avocat

Les honoraires d’un avocat d’affaires sont préférables à ceux d’un avocat qui devra vous défendre pour sortir intelligemment et sans y laisser trop de plume d’un mauvais accord. Lorsque vous vous associez avec d’autres personnes, tous les aspects de votre relation d’affaires doivent être mis par écrit, les objectifs, les droits et les responsabilités de chacun, les stratégie de sortie. Chaque phrase d’un contrat doit être examinée par un avocat.

3 – Prévoyez une stratégie de sortie

Mettre fin à la relation d’affaires que vous nouez est bien sûr la dernière chose à laquelle vous avez envie de penser au moment de signer. Même précaution que de préparer les modalités du divorce le jour de votre mariage. La stratégie de sortie d’affaires doit inclure tous les points de délai, de prix, d’impôts, et de dédommagements, et le point le plus désagréable les conséquences du décès de l’une des parties.

4 – Protégez votre patrimoine

Le mesure la plus intelligente à prendre est de protéger vos biens personnels en cas de litige. Que vous créiez une société ou entriez comme associé, veillez à ce que votre patrimoine, votre épargne, votre domicile, maison et même votre voiture ne puissent en aucune manière être concernés et mis à contribution en cas de mauvaises affaires.

5 – Protégez le business apporté

Unir ses forces avec un partenaire prend beaucoup d’énergie, vous risquez de perdre votre concentration. Travailler pour un objectif commun au sein d’une nouvelle équipe est vraiment passionnant. Néanmoins, la réunion des forces ne signifie pas nécessairement la fusion des identités. Ne pas perdre de vue qui vous êtes. Si le plan commun du business maintient par exemple votre marque, votre clientèle et votre activité, veillez à ce que le temps et l’’énergie que vous donnez pour votre nouvelle entreprise  ne soient pas dépensés au détriment de votre propre business de départ.

6 – Partez, pour mieux gagner

Lorsque vous rencontrez un partenaire potentiel, souvent vos personnalités s’attirent et vos objectifs apparaissent identiques et donc à partager. Une relation réussie et pérenne exige la clarté. C’est la condition sine qua non à remplir au début pour que vous soyez heureux et plus productif plus tard. Si malgré cela, vous constatez un jour que l’équipe que vous avez essayé de construire n’est qu’un groupe de personnes agissant dans des directions différentes, alors il est temps de se séparer.