Gabrielle Chanel dite « Coco Chanel »

Orpheline,  sa vie austère  pendant six ans influence son style. Pour certains,  la ligne épurée de ses vêtements trouverait son inspiration dans l’architecture de l’abbaye de son orphelinat.  Idem pour les couleurs,  le noir et blanc uniforme rappellent celui des des sœurs, son  logo aux  C entrelacés les vitraux de l’abbatiale. Elle apprend le métier de couseuse, entre à l’atelier de couture Maison Grampayre et rencontre Étienne Balsan, homme du monde investi  dans l’élevage de chevaux et les courses qui lui fait découvrir la vie de château et la la haute société.

Elle invente un style décalé

Elle se confectionne de petits chapeaux originaux posés très bas sur le front pour assister aux courses de chevaux. Charmante, tantôt écolière en tenue sage noire et blanche, tantôt garçonne à polo, cardigan, jodhpurs et pantalons, elle invente un style. En 1909, elle propose des déclinaisons des chapeaux qu’elle fabrique pour elle-même. Sans  formation technique, elle achète ses formes de chapeaux dans les grands magasins et  les garnit avant de les revendre. On apprécie la  simplicité et la sophistication retenue de ses créations.  Aidée par son amant britannique elle ouvre un salon de modiste au 31 rue Cambon à Paris, puis à Deauville une boutique entre le casino et l’Hôtel Normandy et une à Biarritz. Suivant son  inspiration, elle raccourcit les jupes, supprime la taille, et libère le corps de la femme. Ses boutiques attirent les élégantes qui s’efforcent d’être « maigres comme Coco »,  d’un coup de ciseaux elle devient une des premières femmes aux cheveux courts.

Elle édifie peu à peu une grande maison de couture

Plus de 300 ouvrières travailent sur ses créations. Elle se libère des ses dettes et refuse le statut de femme entretenue.  Le succès de ses modèles fait grandir la maison qui annexe les 27, 29 et enfin 31 de la rue Cambon, où se trouve aujourd’hui encore la  maison. Elle a ses propres fabriques de tissus en Normandie et s’associe avec les propriétaires de la marque Bourjois, les frères Wertheimer, pour  diffuser ses parfums. Le cousin du dernier tsar de Russie en exil lui aurait inspiré la forme du flacon de son célèbre N°5 (flasque de vodka des troupes russes). Elle privilégie simplicité, tenues pratiques comme le pyjama sur la plage comme en soirée, les premiers pantalons, la jupe plissée courte, le tailleur orné de poches. En 1926, la célèbre petite robe noire, fourreau droit sans col à manches 3/4, correspond parfaitement à la mode « garçonne » qui estompe les formes du corps de la femme.

La première couturière à lancer ses propres parfums

Chanel n° 5 connait la célébrité mondiale,  No22, Gardénia, Bois des Îles et Cuir de Russie suivent. En 1939, à la tête d’une entreprise de 4 000 ouvrières.  elle présente une collection « bleu-blanc-rouge » patriote puis ferme subitement sa maison,  licencie le personnel et se consacre à ses parfums.  Elle vit à l’Hôtel Ritz durant la Seconde Guerre mondiale avec Hans Günther von Dincklage, ex attaché d’ambassade allemand. En 1944 à la Libération, interrogée par les FFI,  Winston Churchill intervient et elle part en Suisse. En 1954, à 71 ans, elle rouvre sa maison et  renoue avec la création. Après une collection mal accueillie, elle impose de nouveau des robes près du corps, une silhouette androgyne au service de vêtements sobres et raffinés.  Le tailleur de tweed, dont la veste à quatre poches, d’inspiration militaire, des chaussures bicolores et un sac matelassé à chaîne dorée, façonnent la nouvelle silhouette Chanel qui devient un classique. Elle habille les actrices, Romy Schneider, Jeanne Moreau dans Les Amants de Louis Malle,  Delphine Seyrig dans L’Année dernière à Marienbad d’Alain Resnais. Jackie Kennedy porte un tailleur Chanel rose lors de l’assassinat de son mari John F. Kennedy. Marilyn Monroe porte la nuit seulement « quelques gouttes de n°5 ». Le 10 janvier 1971, à l’âge de 87 ans, elle meurt de vieillesse dans sa suite de l’Hôtel Ritz à Paris. Les descendants Alain et Gérard Wertheimer possèdent l’intégralité de la maison Chanel aujourd’hui.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



EN SAVOIR PLUS SUR LA MAISON CHANEL
sources gooshness.blogspot.com, wikipedia