Formalités de création dématérialisées

Votre première démarche, si ce n’est pas déjà fait, c’est d’avoir un ordinateur et une connexion à internet. L’administration française s’est modernisée et surtout digitalisée pour vous permettre de créer une entreprise avec facilité, et d’effectuer les démarches depuis votre domicile devant votre ordinateur.

Pour répondre aux interrogations les plus basiques (statut, déclaration…)  vous pouvez utiliser le simulateur en ligne de l’Agence France Entrepreneur qui vous permettra de faire le bon choix. Vous trouverez les documents pour déclarer le début de votre activité auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Le statut de l’auto-entrepreneur mérite d’être bien étudié pour savoir s’il correspond  à vos besoins et à vos contraintes.

Un écosystème digital pour piloter votre affaire

Au-delà des formalités de création de votre entreprise,  son pilotage au quotidien est aussi facilité par la digitalisation qui touche toutes les rouages d’une activité : logiciel de caisse, suivi des comptes en ligne, comptabilité, déclaration des impôts…

Le « tout connecté »se met à votre service pour vous faire gagner du temps et surtout augmenter la performance de votre business: télé-procédures, télé-déclarations fiscales, FEC, facture électronique, identité numérique…

Nouveaux avantages et atouts pour le créateur d’entreprise

  • Gain de temps vous permettant de vous consacrer à votre métier et non aux  formalités et démarches
  • Réduction des sources d’erreurs avec les documents
  • Mise à disposition de nombreuses données très fiables pour éclairer la prise de décision
    la comptabilité numérique permet à votre expert-comptable de privilégie son rôle de conseil auprès de vous, en mettant à votre disposition un certain nombre d’outil que vous pouvez utiliser en toute autonomie pour calculer un salaire net, simuler les cotisations salariales et patronales, calculer un taux d’amortissement ou encore mesure le seuil de votre rentabilité.

Les avantages du statut auto-entrepreneur  

Ce statut juridique facilite le démarrage de votre activité car une simple déclaration suffit. Sur le plan comptable vous devez tenir un livre des recettes, conserver toutes les pièces justificatives et tenir registre récapitulatif des achats. Le régime micro-social facilite le règlement simplifié des cotisations et contributions sociales que vous payez par mois ou par trimestre, calculées sur le chiffre d’affaire que vous avez déclaré. Vous pouvez aussi cumuler cette imposition d’auto entrepreneur et l’ACCRE.

Une auto entreprise ne facture pas de TVA, parfois un avantage par rapport au prix pratiqué, et ne récupére la TVA payée sur les achats et les investissements. Vous êtes aussi exonéré de droit de la Cotisation sur la Valeur Ajoutée (CVA) et de Cotisation Foncière des Entreprises (CFE),  les 3 premières années…

Des conditions qui ménagent votre trésorerie, et vous permettent de lancer votre affaire, en vous donnant le temps d’atteindre un certain équilibre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.