C’est la conclusion que l’on tire à la lecture d’une infographie réalisée par Anna Vital, spécialiste des starts-up, intitulée “Combien de fois avez-vous essayé avant de réussir?” et publiée sur le site Funder and founders*. Celle-ci a analysé le nombre d’échecs essuyés par plusieurs entrepreneurs ou inventeurs avant qu’ils ne connaissent un succès planétaire. En voici le résumé.

3 fois, Steven Spielberg a été rejeté de la University of Southern California Film School avant de devenir le réalisateur à succès que l’on connaît;
25 fois, Tim Ferri, auteur du livre “La semaine de 4 jours” s’est vu rejeté par des éditeurs avant que son livre devienne un best seller mondial;
300 fois, Tim Westergren, président et fondateur de la radio par internet Pandora, a approché sans succès des investisseurs avant de trouver les fonds nécessaires;
400 fois, Richard Branson a lancé des compagnies au sein de son groupe Virgin avant de se lancer dans un nouveau défi en créant la société Virgin Galactic, qui a pour but de vendre des vols sub-orbitaux au public
1009 fois, le colonel Sanders, fondateur de la chaîne de restauration rapide KFC, a été rejeté quand il essayait de vendre sa fameuse recette de poulet frit;
1500 fois, Sylvester Stalone s’est vu rembarré alors qu’il voulait vendre le script du film Rocky, qui allait devenir un des plus grands succès du cinéma mondial;
5126 fois, James Dyson, fondateur de l’aspirateur sans sac, a construit des prototypes de son engin révolutionnaire avant de réussir le fameux modèle ” G Force” au design rose très remarqué;
10 000 fois, Thomas Edison a échoué à produire de bons prototypes d’ampoule électrique avant de réussir !

Morale de l’histoire : entrepreneur, entrepreneuse, si une idée vous tient à coeur, il faut être persévérant (e) et le succès viendra ! N’hésitez pas à nous apporter vos témoignages à ce sujet !

* Pour voir l’infographie d’Anna Vital, cliquez ici.



Article précédentEtes-vous atteint de présentéisme ?
Article suivantPartir en vacances après un licenciement
Sophie Lhameen
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+