1 – Etes-vous sûr de vouloir vous lancer ?

Il s’agit de savoir si vous êtes prêt à l’indépendance entrepreneuriale, s’il s’agit d’un phantasme, d’un rêve ou d’une lubie, ou bien d’une véritable envie qui vous prend aux tripes. Des signes peuvent vous aider à répondre.
Aimez-vous travailler en groupe ?
Appréciez-vous d’avoir un poste dans une organisation avec un salaire qui tombe tous les mois et des avantages sociaux ?
Etes-vous prêt à prendre des risques ?
Avez-vous besoin d’une grande sécurité ?
Est-ce que votre rêve entrepreneurial vous obsède au point de vous empêcher de vous concentrer sur vos exigences quotidiennes ?
Vous sentez-vous prêt affronter l’un des plus grands stress de votre vie ?
Pouvez-vous compter sur le soutien de votre famille et de vos amis ?
A passer dans cette entreprise 150 % de votre temps et de votre énergie ?
Avez-vous un mentor ou un conseiller pour vous aider dans vos premiers pas ?
Etes-vous prêt à vivre en dessous de vos moyens pendant un certain temps ?
A attendre que votre affaire devienne rentable ?
Pour approfondir le sujet 20 raisons de créer votre entreprise

2 – Votre idée de business est-elle bonne ?

Est-ce une bonne idée ? Pas obligatoirement. Ce n’est pas parce que votre ami l’estime géniale qu’elle est superbe. Vous pensez peut-être qu’il vous suffit de vous installer pour que les clients viennent. Tentant, mais dangereux. Votre obsession sur une idée de service, parce que cela répond à un besoin personnel ne signifie pas du tout que les autres pensent de la même manière. L’idée évidente au départ peut vous paraître facile, pourtant vous avez intérêt à vous poser des questions-clés pour valider que votre idée est vraiment solide :
Votre produit est-il différent de celui des autres concurrents ?
Votre produit ou service traite-t-il un besoin identifiable ?
Pourquoi un client dépenserait de l’argent pour l’acheter ?
Pouvez-vous décrire votre produit avec des mots clairs et forts ?
Est-il nécessaire? Quelle est l’importance de sa nécessité ?
S’il n’y a pas de concurrent, c’est parce que le besoin n’existe pas ?
Ou parce que votre idée est trop originale, en avance sur le marché, ou tout simplement géniale ?
S’il y a beaucoup de concurrents, est-ce que cela vaut la peine ?
Ou parce qu’il y en a beaucoup, cela signifie qu’il y a réellement un marché à fort potentiel ?
Est-ce que quelqu’un peut avoir une autre idée pour satisfaire le même besoin ?
Quelle est votre base de clients potentiels?
Pour approfondir le sujet  Lancer votre startup : les 5 atouts de la réussite

3 – Comment pouvez-vous la réaliser ?

S’il est bon d’avoir une idée d’entreprise solide, c’est une autre histoire de savoir la réaliser. L’idée peut venir facilement à l’esprit, mais dès que vous vous posez la question comment, l’aventure commence.
Avez-vous la capacité de fournir ce produit ou service ?
Avez-vous l’expérience et la passion de ce métier et de ce produit ?
Y a t-il des tendances sur ce marché secteur, des produits ou services plus ou moinsComment allez-vous fabriquer votre ? Délivrer votre service?
Comment projetez-vous la commercialisation et la livraison ?
Comment allez-vous fournir un excellent service à la clientèle ?
Quel est le niveau de qualité vous lui donnez ?
Comment pouvez-vous produire efficacement ce produit ou service ?
Quel est votre délai de commercialisation ?
Quels moyens implique sa fabrication ou son élaboration ?
Quelles conditions implique sa commercialisation ?
Comment allez-vous vendre? En ligne, par des détaillants, avec des commerciaux, des revendeurs ?
Allez-vous faire de la vente B2B ou B2C ? Ou les 2 ?
Vendrez-vous à des personnes ou à des sociétés individus ?
Pouvez-vous utiliser le modèle de la franchise ?
Ou allez-vous vous installer ?
Est-ce que tout peut se faire à partir d’un site Web ?
Pouvez-vous gérer le démarrage seul ou avez-vous besoin d’une équipe ?
Et si oui, une équipe qui comprend qui ?
Pour approfondir le sujet  Entrepreneur, pesez bien les risques du succès

4 – Votre entreprise est-elle rentable ?

Si vous vous lancez pour la première fois, vous devez bien mesurer la rentabilité de votre entreprise. Vous devez évaluer votre business modèle :
Quelle est la structure de votre prix de revient ?
Combien vous coûtera le circuit de distribution que vous choisirez ?
Passerez-vous par des intermédiaires ? Vendre-vous en ligne ?
Quelle est la structure de vos coûts ? Quelles sont vos dépenses?
Combien cela vous coûte de gagner un client ?
Quelle prévision de ventes en quantité et en chiffre d’affaires pouvez-vous faire en hypothèse fable et haute ?
Quel apport devez-vous faire ?
De combien d’argent avez-vous besoin pour réaliser votre idée ?
Comment paierez-vous vos fournisseurs ?
Avez-vous fait une analyse financière approfondie ? Une projection des recettes réaliste ?
Avez-vous calculé votre point mort ? Quand pensez-vous atteindre le seuil de rentabilité ?
Quel est votre besoin financier global ?
De quelle trésorerie aurez-vous besoin en première année d’activité ?
Dans délai vos clients vous paieront ?
Quand pensez-vous atteindre le seuil de rentabilité ?

A ce stade vous pouvez vous faire aider par un professionnel de la gestion pour finaliser votre business plan. Mais vous ne pourrez pas répondre à tout. Si vous avez l’envie aux tripes, si après ces questions votre idée résiste, si votre business nécessite peu d’investissement au départ et doit générer rapidement du cash, lancez-vous !

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !