Le besoin important auquel vous répondez

Cela ne sert à rien d’être passionné par votre travail, de venir travailler chaque matin avec enthousiasme si les efforts que vous faites, les heures que vous passez, ne viennent pas d’une manière ou d’une autre répondre à un besoin important et répandu de clients. Cela ne sert à rien de vous lever tôt et en grande forme si la finalité de votre job ne répond pas efficacement aux attentes ou demandes d’une catégorie de clients.

A lire sur ce sujet : Construire et garder une relation durable avec son client

Votre proposition de valeur ajoutée

Si vos produits et services n’offrent pas une proposition de valeur bien supérieure à celle des vos concurrents, cela signifie que vous fournissez un produit ou une prestation de base et devrez baisser vos prix pour parvenir à une vente. Et si vous ne pouvez pas vendre au prix du marché et avec une marge qui vous garantit une rentabilité, vous n’allez pas rester longtemps sur le marché.

Votre solution pour gagner et fidéliser les clients

La meilleur solution de valeur ajoutée ne gagne pas toute seule. Vous devez bâtir un plan d’action percutant pour emporter la décision des prospects à devenir clients. Il est plus facile et moins onéreux de garder et fidéliser un client que d’en conquérir un nouveau, vous devez donc mettre en place des barrières concurrentielles qui vous protégeront des attaques des concurrents.

L’investissement pour gagner des parts de marché

Vous devez vous mobiliser sur la création d’un nouveau marché, surveiller et suivre le développement de votre marché ou prendre des parts de marché à vos concurrents. Cela exige d’élaborer une stratégie et de prévoir un business plan et des capitaux. Autant, la part de marché vous coûte de l’argent quand vous la perdez, autant vous devez investir pour la conquérir.

A lire aussi : La vente commence quand le client dit non

Le financement de votre croissance

C’est le point le moins bien préparé par le jeune entrepreneur et le patron d’une TPE. Vous avez besoin d’un plan clair et précis, avec des hypothèses raisonnables, pour financer la croissance de votre affaire. La plupart des PME échouent par un manque de trésorerie crucial qui les contraint à arrêter leur activité alors qu’elles ont un carnet de commandes bien rempli.
Ces cinq précautions simples, basiques, pragmatiques, mais vitales vous mèneront au succès, chacune est importante, et doit être menée pour mettre de votre côté les atouts fondamentaux de la réussite.

Pour approfondir le sujet : Les 7 péchés capitaux financiers de l’entrepreneur qui se lance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.