Steve Jobs a marqué des générations par ses innovations qui touchent les ordinateurs, les films, la musique et les mobiles, il nous a appris à faire une présentation qui impacte le public, et nous lègue les principes qui l’ont conduit au succès. Rappel de ces règles et valeurs que vous pouvez adopter pour libérer votre « Steve Jobs intérieur.»

Faire ce que vous aimez

Pour Steve Jobs, « Les gens passionnés peuvent changer le monde et le rendre meilleur. » Interrogé sur les conseils qu’il donnerait à un entrepreneur, il répond : « Je choisirais un emploi et en changerais jusqu’à ce que j’en sois vraiment passionné. » En cela Confucius l’a inspiré avec son fameux aphorisme « Choisis un métier qui te plait, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. » signifiant combien un métier qui vous plait n’est pas un travail mais une passion.
A lire sur ce sujet  Pourquoi vous ne devriez jamais travailler juste pour l’argent

Avoir une vision claire et motivante

Steve Jobs croyait en la puissance de la vision. Il a une fois demandé au président de Pepsi, John Sculley, qu’il voulait recruter pour Apple : « Voulez-vous passer votre vie à vendre de l’eau sucrée ou voulez-vous changer le monde? »
Une vision claire et motivante facilite la communication de vos aspirations à votre équipe et aux partenaires, c’est l’image de l’avenir que vous désirez, et voulez partager avec ceux que vous dirigez.
Lecture recommandée Booster la croissance de votre affaire par une culture créative

Sortir de votre bulle pour des domaines complètement différents

Pour Steve Jobs, la créativité se connecte aux choses. Il voulait que ses collaborateurs possèdent un large éventail d’expériences, ils peuvent ainsi voir des choses que les autres ne perçoivent pas. Il a pris des cours de calligraphie, sans utilité pratique dans sa vie, a construit le Macintosh, voyagé en Inde et en Asie, étudié le design… L’essentiel pour lui, c’est de ne pas vivre dans une bulle et de se connecter à des idées générées dans des domaines complètement différents.

Savoir dire non à mille choses pour se concentrer

Steve Jobs était aussi fier de ce que Apple a choisi de ne pas faire que de ce que Apple a fait. Quand il est revenu chez Apple en 1997, l’entreprise comptait au moins 350 produits, en deux ans il les a réduits à 10. Sa motivation : mettre la meilleure équipe sur chaque produit, ce qui devient possible, même si c’est encore difficile de trouver 10 équipes performantes.
Dire non, c’est sélectionner et concentrer votre talent sur une cible plus étroite, donc plus facile à atteindre.
Lecture recommandée Réussite : avoir le courage de dire « non »

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Créer un lien émotionnel entre le client et votre marque

Steve Jobs a cherché l’innovation dans le service dédié à la clientèle chez Apple. La première fois qu’il a conçu les Apple Stores, il a voulu un magasin avec un « théâtre » pour les ateliers et présentations, un « Studio » pour les débutants et un Genius Bar, où le client n’est pas en face du technicien, mais assis à côté de lui, ce qui rend l’interaction plus personnelle.
Tout est fait pour enrichir la vie du client et créer un lien émotionnel entre lui et la marque Apple.

Maîtriser le message pour frapper les esprits et les cœurs

Vous pouvez avoir la plus grande idée du monde, si vous ne savez pas la communiquer, cela ne vous servira à rien. Steve Jobs était un des plus grands conteurs d’entreprise au monde. Au lieu de faire une présentation classique, il préparait avec minutie ses shows avec un sens aigu de la scénarisation, du storytelling et du divertissement pour frapper les esprits et les cœurs.
Pour approfondir le sujet Steve Jobs : 10 techniques clés de présentation

Aider le client à réaliser son rêve

Steve Jobs capturait littéralement l’imagination du client parce qu’il le comprenait vraiment. Il savait que les produits ne captent pas l’imagination s’ils sont trop compliqués. Le résultat, c’est un bouton sur le devant d’un iPad, tellement simple à utiliser. Vos clients ne se soucient pas de vos produits, mais d’eux-même, à travers leurs espoirs et leurs ambitions. Steve Jobs nous enseigne que vous gagnerez des clients en les aidant à réaliser leurs rêves.

Tout le monde n’est pas Steve Jobs mais tout le monde peut s’en inspirer. Son meilleur conseil en synthèse « Rêvez plus grand », croyez en vous, en votre vision, et défendez vos idées.
Lecture recommandée Steve Jobs : 10 courtes leçons de marketing