Simplifier 

La  première chose à rappeler est le point de départ de ces fêtes : nous rapprocher. Qu’est-ce qui vous ressource le plus dans les moments difficiles ? La famille et les  amis. Qu’est-ce qui est le plus important dans votre vie, de plus cher à votre cœur? La famille et les amis. Les humains sont des êtres de relation, des êtres sociaux. Au-delà du faste et des paillettes, c’est l’amour pour vos proches qui prime. Le principal est donc de se regrouper. Alors, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Anticiper les contrariétés

Les contrariétés sont absolument toutes dues à un décalage entre vos attentes (ou celles des autres)  et  ce  qu’il  se  passe  en  réalité, je vous recommande sur ce  sujet mon ouvrage « Comment  gérer  facilement  vos  contrariétés » Edition Dangles.  La clé pour anticiper les contrariétés est d’une part de déterminer les attentes de tout le monde, et d’y pallier en accordant au maximum la réalité  avec  les  attentes, souvent en faisant des compromis. Comment vous y prendre ? La  première question à vous poser pour découvrir vos attentes inconscientes, ou celles  de votre entourage, est : qu’est-ce que tu as imaginé ? Comment aimerais-tu que cela se passe, dans l’idéal ?  Gardez aussi en tête que des événements imprévus  peuvent et vont arriver : une fois l’effet de surprise retiré, vous pourrez mieux les gérer !

Gérer les contrariétés sur le moment

Malgré tous vos efforts pour anticiper les contrariétés possibles, il y en aura toujours pour une raison très simple : vous ne pouvez jamais tout contrôler… Donc que faire face à un enfant déçu, un membre de la famille fâché, un couple d’ami contrarié ? Aidez-les à gérer leur contrariété. La première étape est de déterminer clairement ce qu’ils ont imaginé : qu’espéraient-ils ? Comment avaient-ils imaginé cet événement ? Puis faites le point : est-ce encore modifiable ? Si c’est le cas, essayez de corriger le tir s’il est encore temps ou essayez de trouver un compromis. Sinon prenez le temps de constater (avec compréhension et empathie) avec la personne ou l’enfant le décalage entre cette attente et la réalité : c’est une première étape pour l’apaiser efficacement.

Déléguer

Vous êtes chef d’entreprise, donc vous avez probablement, à un moment ou un autre, délégué certaines tâches, en interne (secrétariat, recherche de nouveaux prospects, R&D etc.) ou en externe (comptabilité, communication etc.). Appliquez ce principe à l’organisation de vos fêtes : achats de cadeaux, de gâteaux et chocolats, mettre la table, faire le ménage etc. Ne l’oubliez pas, vous ne réussissez jamais seul, comme le rappelle si bien Nelson Mandela : « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ».
Lecture associée  Déléguer : écartez enfin les prétextes pour tout garder

Répartir  les tâches

Vous venez d’organiser votre fête de Noël, la famille est passée et, à peine le temps de souffler, vous devez organiser celle du Nouvel An. Levez le pied ! Les fêtes,  c’est d’abord vous détendre, vous changer les idées, vous ressourcer pour pouvoir reprendre une année de travail, frais et dispo !
Pourquoi fêter le Nouvel An chez vous ? Pourquoi ne pas le faire chez des amis ? Dans ce cas, une bonne bouteille, une participation financière ou des truffes conviendront parfaitement.
Lecture associée  Pourquoi la période des Fêtes est le moment idéal pour trouver votre job