Cette remarque se fait aussi bien chez le débutant, le jeune diplômé que chez le cadre chevronné. Ces errements qui peuvent s’avérer éliminatoires – une entreprise ne recrute pas qu’une compétence ou un savoir, mais aussi une femme et un homme qui se comporte en société  – sont la plupart du temps à mettre sur le compte du stress et de l’émotivité.  A la lecture ces erreurs peuvent vous paraître exagérées, pourtant elles sont souvent commises par des professionnels de qualité qui pendant ce moment d’émotion pointue perdent le contrôle de leurs émotions, et en oublient des règles très basiques. Pour votre gouverne découvrez  les pires et les plus courantes erreurs à éviter en entretien de recrutement.

1 – Arriver en retard
2 – Arriver trop tôt
3 – Etre parfumé comme un cendrier
4 – Critiquer votre ancien patron
5 – Gonfler votre CV, dire plus que vous ne savez faire
6 – Porter des vêtements en décalage avec le code vestimentaire de l’entreprise ou du secteur
7 – Oublier le nom de la personne qui vous reçoit
A lire sur le sujet  Techniques pour vous rappeler les noms des personnes rencontrées
8 – Vous envelopper dans un nuage de parfum
9 – Porter des lunettes de soleil
10 – Garder un écouteur Bluetooth
11 – Montrer peu d’enthousiasme
12 – Montrer trop d’enthousiasme
13 – Vous renseigner en début d’entretien sur les avantages
14 – Parler de vos exigences salariales très tôt
15 – Être incapable d’expliquer comment vos atouts et compétences répondent aux exigences du poste
Lire sur le sujet  Entretien de recrutement : comment faire bonne impression pour être choisi
16 –  Lire votre CV pour répondre aux questions
17 – Ne pas vous rappeler ce qui est marqué dans votre CV
18 – Ne pas poser de questions
19 – Poser trop de questions
Lire sur le sujet  Candidats : questions pertinentes à poser en entretien de recrutement
20 – Demander à votre interlocuteur s’il a des questions
21 – Mal répondre aux questions standard (prévisibles)
22 – Ne pas écouter attentivement votre interlocuteur
23 – Parler plus de la moitié du temps
24 – Interrompre votre interlocuteur
25 – Ne pas vous adapter à son style de communication
26 – Bâiller et vous vautrer
27 – Ricaner et critiquer
28 – Mâcher du chewing-gum ou un stylo
29 – Ronger vos ongles
30 – Rire, siffler, souffler, claquer des lèvres et de la langue
31 – Truffer votre discours de tics verbaux
Lecture recommandée  Euh ! Et si vous éliminiez vos tics de langage, «au jour d’aujourd’hui» !
32 – Vous vanter, être « monsieur je-sais-tout »
33 – Etre exagérément modeste
34 – Serrer la main mollement ou trop fermement
35 – Fuir le regard de l’interlocuteur
36 – Le fixer dans les yeux de manière insistante
37 – Vous asseoir avant lui
38 – Vous montrer énervé, irrité ou sur la défensive
39 – Vous plaindre d’avoir attendu
40 – Vous plaindre de tout
41 – Parler vulgairement
42 – Montrer vos malheurs et faire pitié
43 – Être trop familier
44 – ​​Vérifier votre montre comme si vous étiez pressé
45 – Vous épancher sur votre sort de demandeur d’emploi
46 – Laisser votre téléphone sonner

Lecture recommandée  Entretien de recrutement : préparez-vous à ces questions