Votre qualité se jauge dans vos échanges

Votre qualité de leader se mesure beaucoup à celle des échanges que vous cultivez avec vos troupes. Mintzberg l’a suffisamment répété : un bon leader, un bon manager passe 70% de son temps en échanges, et il est bien placé pour le savoir car il a chronométré les différents modes d’intervention du leader :  conversations informelles, entretiens formels, conduite de réunion, emails, etc.  Alors avant d’obtenir le charisme d’un Steve Jobs ou  subjuguer les foules,  commencez par améliorer votre leadership dans vos actions quotidiennes…
Lecture connexe   3 façons de rendre votre équipe encore plus heureuse

Faire vos katas au quotidien

Vous pouvez donc commencer votre entrainement de leader dans les actes du quotidien pour développer votre leadership : accomplir avec un regard extraordinaire les choses de l’ordinaire, en d’autres termes, faire vos gammes. Au lieu d’un piano et de ses touches, vous possédez le langage et les gestes. Utilisez tel mot, tel mouvement et observez attentivement l’effet de votre pratique. Comme au karaté, action entraîne réaction, faites régulièrement vos katas de manager, des gestes simples à répéter chaque jour jusqu’à ce que leur secret devienne incarné et évident pour vous.

Tester chaque technique utilisée

Par exemple, si  vous dites : « qu’est-ce qui aura été difficile pour toi cette année ?» l’impact ne sera sans doute pas le même que vous dites « bon alors qu’est-ce que tu as raté cette année ? »  La réaction du collaborateur, de ses équipes vous donnera alors une claire indication de la qualité de votre leadership : le collaborateur est-il heureux ? Est-il actif ? Les équipes sont-elles motivées ? Ont-elles compris la direction proposée? Les compétences se développent-elles ? etc. Chaque technique peut être testée, chaque mot sous pesé comme dans un entraînement quotidien. Chaque geste.
Lecture connexe   10 attitudes pour vous affirmer tout en finesse

Formuler tout en positif

Le bon vin se boit dans un verre à moitié plein. Formulez vos phrases en tournure affirmative plutôt que négative : « Je suis confiant » plutôt que « Je ne suis pas inquiet ». A vous de tester l’impact de votre kata de leader. Quel effet a-t-il sur les autres ? Petit à petit, comme des notes émerge la musique, l’esprit de la phrase va prendre sa place,  et vous allez développer votre vision. Vous saurez ainsi pourquoi un mot si simple peut tout changer dans l’esprit de vos collaborateurs et des équipes. Un esprit confiant justement. Et en cas de stress vous pouvez toujours revenir à la phrase clé : « Je suis confiant ».
Lecture connexe   Repères simples pour être un leader super confiant

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



La note jouée doit être juste

Pour que votre note fonctionne, elle doit être juste. Le piano  permet de jouer un « do », si vous jouez un « mi », vous ne verrez jamais l’effet du « do » sur votre mélodie. De la même manière, en tant que leader, vous devez  être précis dans votre exercice : une phrase n’est pas une autre phrase, un geste pas un autre geste… Sinon comment obtenir une compréhension de la réaction qui suit. Avec le temps, vous pourrez affiner votre maestria, prendre de la bouteille… et qui sait, savourer l’ivresse de l’autorité qui va de soi.