Une accélération exponentielle
en période de crise

Bien entendu, un tel constat est universel (on peut s’en rendre compte en parlant chaque jour avec des collègues de bureau, en regardant la télé, en lisant des commentaires d’internautes, en réunion, en écoutant des profs, des « experts », des journalistes, des élus, des DRH, des ONG, etc.), mais les périodes de crise se révèlent toujours propices à une accélération exponentielle de sa diffusion. Il est vrai que la confusion appelant la confusion, un manager de crise incapable de fixer une « feuille de route » claire ne fera qu’aggraver la situation car il encouragera tacitement la logorrhée de tous ceux qui se croient indispensables. Mais il faut surtout se préparer à ce déferlement inévitable d’avis, opinions, conseils, recommandations, souhaits, vœux, mises en garde, avertissements, menaces, jérémiades… (continuez !). De toute façon, vous ne l’éviterez pas. Donc soyez prêt à traiter ce flux grossissant avec les techniques de réponse appropriées !

Dans le même esprit, je ne résiste pas au plaisir de livrer à votre réflexion cette maxime « cousine » de Pierre Dac : « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. »
Lecture connexe  Le management selon Michel Audiard, le dialoguiste n°1 du cinéma français

Michel et Audiard et le Box Office

Les chiffres ci-dessous parlent d’eux-mêmes en millions d’entrées :

Les 3 Mousquetaires5,5
Le Professionnel5,2
Le Marginal4,9
Un taxi pour Tobrouk4,9
Babette s’en va-t-en guerre4,6
Archimède le clochard4
Les Grandes Familles4
Flic ou Voyou3,9
L’Ennemi public numéro 13,7
Les Morfalous3,6
Mélodie en sous-sol3,5
Les Vieux de la vieille3,4
100 000 dollars au soleil3,4
Rue des prairies3,4
Les Tontons flingueurs3,3
Le Baron de l’écluse3,1
L’Animal3,1
Gas-oil3
Maigret tend un piège3
La Française et l’Amour3
La Bande à papa2,9
Le Guignolo2,8
Maigret l’Affaire St-Fiacre2,8
Le cave se rebiffe2,8
Le Président2,7
L’Incorrigible2,5
Garou, le passe-muraille2,6
Méfiez-vous des blondes2,5
Les Barbouzes2,4
Un singe en hiver2,4


“Gérer une crise avec Michel Audiard” le petit guide pour manager dans la mouise, de Guillaume Déderen,  est sorti le 29 avril 2015 aux Editions du Net. Pour en lire plus cliquez sur  Le management selon Audiard

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol
Article précédentRecrutement : 3 précautions à prendre selon Jack Welch
Article suivantLes meilleures citations sur la peur
Guillaume Déderen, Paris
ENA, Maître des requêtes au Conseil d'Etat, depuis décembre 2018, conseiller de l’ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l’Union européenne, de 2013 à 2018 conseiller juridique du Gouvernement et de la cour suprême administrative, en tant que rapporteur de projets de lois et de décrets et magistrat. Chef du Département Risques et Crises à l’INHESJ, Premier Ministre (2012-2013); chef du bureau d'expertise des risques majeurs au Ministère de l'intérieur au sein de la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (2009-2011); sous-préfet, secrétaire général adjoint de la préfecture du Nord ; attaché d'ambassade en Ukraine ; éducateur de jeunes en difficulté à l’Orphelins Apprentis d'Auteuil (1997-2001) ; Professeur de lettres (1992-1996) à Sartrouville. Il a publié « La Beauté sur les genoux. Détours carnavalesques dans "Une saison en enfer" d'Arthur Rimbaud » Parade sauvage. Revue d'études rimbaldiennes (n° 25) - Classiques Garnier (2015) ; « Dictionnaire Rimbaud » Classiques Garnier 2015, et « Gérer une crise avec Michel Audiard : petit guide pour managers dans la mouise » Les Editions du Net (2015)