Respecter le quota de 6%
de travailleurs handicapés

Afin de sensibiliser tous les salariés, Bouygues Telecom a lancé le 2 novembre une web-série de 8 épisodes intitulée « Marc et Andy ». Un outil marketing en vogue qui permet d’aborder des sujets pas toujours faciles, de manière plus légère, la campagne s’inscrivant dans une politique volontariste de l’entreprise de respecter le quota de 6% de travailleurs handicapés. « Nous avons constaté que le handicap invisible concernait une grande majorité des collaborateurs en situation de handicap, explique Philippe Cuenot, Directeur des Ressources Humaines de Bouygues Telecom. Or, il est souvent celui qui échappe à notre appréhension et parfois à notre vigilance. »

Quand Andy rend
la vie de Marc infernale

Dans cette web-série, Marc, employé chez Bouygues Telecom, est en lutte constante contre ses handicaps invisibles, lesquels sont incarnés par un être humain (Andy), qui rend la vie de Marc infernale. Chaque épisode présente, avec un ton décalé et sans tabou, des situations qui peuvent se présenter dans la vie de l’entreprise et montrent que tous les collaborateurs peuvent se sentir concernés. Douze pathologies génératrices de handicap (acouphènes, hernie discale, diabète, migraine, arthrose…) sont ainsi abordées. Objectif de la campagne : bousculer les idées reçues autour du handicap invisible, lever les stéréotypes mais aussi renforcer l’information auprès des collaborateurs sur les mesures d’aides concrètes accessibles aux personnes titulaires d’une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé).

80 % des salariés handicapés
ont un handicap invisible

Quelque 80% des salariés handicapés en entreprise sont porteurs de handicap invisible, une proportion élevée qui s’est accrue avec la loi de 2005 sur le handicap. Les commissions départementales des droits et d’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ont en effet vu le nombre de dossiers augmenter significativement, en particulier pour des maladies psychiques mais aussi pour d’autres pathologies.

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Insertion : peut mieux faire

Beaucoup d’entreprises françaises ont investi afin de détecter les handicaps et tenter de respecter le fameux quota de 6% sous peine de devoir payer une amende versée à l’Agefiph (association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). Mais seulement 54% de plus de 20 salariés atteignent ce seuil. Aujourd’hui, le taux d’emploi global de personnes en situation de handicap chez Bouygues Telecom n’est que de 3,95% mais l’opérateur promet d’aller encore plus loin à travers la négociation d’un cinquième accord relatif à « l’insertion et au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés ».
Dans dix jours se tiendra la 19ème semaine pour l’emploi des personnes handicapées (16 au 22 novembre), une nouvelle occasion de mettre en lumière et d’aider, à travers des rencontres, débats, initiatives locales, ces collaborateurs qui souffrent – bien souvent – en silence.