« Je suis à la recherche d’un autre job »

Cela ne doit jamais être une surprise pour vous lorsqu’un collaborateur vous annonce son départ. Quand cela arrive, il est trop tard pour le retenir. Il y a sûrement une ou plusieurs raisons qui l’incitent à chercher un nouveau poste. Votre talent de manager consiste justement à fidéliser les meilleurs et découvrir les petites sources d’insatisfaction avant qu’elles ne deviennent de si grandes raisons que le départ s’impose à lui comme une évidence.
Pour approfondir le sujet Pourquoi un bon collaborateur démissionne et comment y remédier

« Je ne suis pas assez occupé je pourrais en faire beaucoup plus »

Peu de collaborateur demandent à leur manager plus de travail. La plupart trouvent des tâches à faire suffisantes pour remplir leurs journées et justifier leur emploi. Comme manager, vous devez répartir les responsabilités de chacun, veiller à ce qu’ils aient les moyens de les assumer, et surtout qu’ils soient productifs et engagés dans l’objectif individuel et collectif d’apporter une contribution à valeur ajoutée.

« Vous êtes vraiment insupportable »

Vous avez comme tout le monde des faiblesses, et en ignorez certaines. Un collaborateur prend un gros risque à être le seul à vous le signaler. Mieux vaut anticiper et demander spontanément à chacun de s’exprimer sur ce thème, faire face à leurs remarques sans être sur la défensive, et ouvrir votre porte afin que sans crainte ils vous aident à prendre conscience de vos points d’amélioration.
A lire aussi  L’humilité ou l’art du leadership vainqueur

« Vous avez vos collaborateurs préférés »

Si vous êtes «amis» avec certains et pas avec d’autres, vous devez être vigilant. Vous estimez probablement que vos relations avec ces personnes en dehors du travail n’ont pas d’impact sur la façon dont vous les traitez. Détrompez-vous, que ce soit vrai ou faux, la perception par le reste de votre équipe n’est pas obligatoirement la même, et risque plutôt de vous desservir et donner de vous l’image d’un chef pas toujours équitable.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



« J’aimerai prendre un verre avec vous »

Vous pouvez rejoindre votre équipe pour boire un verre après le travail. Cependant, vous ne devez jamais oublier que vous êtes le patron, et que vous avez à les manager dans des situations souvent tendues ou délicates. Chacun doit rester à sa place et participer à un pot à certaines occasions ne doit pas affaiblir votre autorité et votre légitimité.
[asa]2889152057[/asa]

«Vous ignorez ce que je fais et ne vous en souciez pas»

Personne ne veut travailler avec un patron tatillon qui est toujours sur son dos, mais tout le monde s’attend à sentir chez son chef une bonne compréhension de ce qu’il fait. Plus important encore, chacun veut savoir que son travail est important et apprécié.
A lire aussi Manager, pratiquez la « chaise chaude » pour souder votre équipe!

« Untel ne fait rien et vous semblez ne pas en avoir la moindre idée»

Personne n’aime jaser sur un collègue, dénoncer une mauvaise conduite ou faire de la délation, chacun estime avec bonne conscience que le manager doit être assez astucieux pour se rendre compte de celui travaille bien et de celui qui ne joue pas le jeu.
[asa]2889152057[/asa]

« Je suis en train de vous parler, et vous ne faites pas attention »

Donnez-vous 100 % de votre attention à vos collaborateurs ? Êtes-vous en général disponible pour les écouter ? Ou bien quand ils vous parlent, vérifiez-vous machinalement vos emails, pensez-vous à la prochaine réunion avec votre propre hiérarchique ? Ou rêvez-vous au week-end qui arrive ? Ils méritent votre attention, et estiment que vous leur manquez de respect s’ils ne l’obtiennent pas.
Pour approfondir le sujet Manager : que vous cache votre équipe ?

« Vous n’êtes pas aussi drôle que vous le pensez »

Voici une dure réalité à entendre pour un manager. Cela ne signifie pas que vous êtes drôle s’ils ont joué aux collaborateurs polis en souriant, alors qu’en fait ils se sont sûrement moqués de vos tentatives d’humour. Vous n’êtes pas là pour les amuser mais pour les manager et les conduire vers le succès.
Pour approfondir le sujet Manager et dirigeant : taisez vous !

« Je ne vous aime pas »

Comme la plupart des managers, vous voulez peut-être être aimé par votre équipe. Vouloir être aimé est un objectif irréaliste et inapproprié pour un leader. Le leadership n’est pas un concours de popularité, il est plus important et essentiel d’être respecté.