Etre authentique pour rassurer

C’est le meilleur moyen de gagner la confiance. Si vous parlez trop longtemps de vous, vous risquez d’être perçu comme arrogant. Vous avez raison de vouloir partager vos réalisations et vos réussites, mais faites-le d’une manière authentique. Le succès ne va pas avec la supériorité ou la superbe. Inutile et dangereux de vous prévaloir de qualités que vous ne possédez pas. Faites en sorte que vos actions parlent plus fortement de vous que vos propres mots.

Lecture recommandée : Ne cherchez pas à être celui que vous n’êtes pas

Ralentir pour respirer

Si vous vous sentez stressé, vous allez avoir tendance à parler trop vite, ce qui n’est pas bon pour être suivi et compris par un auditoire encore distrait. Ralentissez votre discours, marquez des temps dans votre présentation, cela permet à votre auditoire comme à vous de respirer, regardez dans les yeux les personnes, sans rester toujours sur la même, montrez-vous posé et contente de parler devant eux. En recouvrant le calme, vous serez moins susceptible de trébucher sur un mot ou d’oublier un développement.

Montrer de l’émotion pour partager

Si vous partagez une histoire personnelle, vous allez vous créer un lien immédiat avec votre public. En montrant que vous êtes humain, en vous exprimant avec vos tripes et vos émotions, vous incitez les autres à se détendre parce qu’ils se sentent en confiance, et à mieux communiquer avec vous.  Osez même partager une histoire ou deux sur la façon dont vous avez raté une action et comment vous avez appris à corriger le processus. La divulgation d’un événement avec une retombée émotionnelle renforce la confiance. Ouvrez-vous, offrez au public la chance de vous connaître, sous votre vrai jour.

A lire aussi : Pourquoi l’intelligent émotionnel réussit

Communiquer sans jargonner

Les mots sont puissants seulement s’ils sont compris. Adressez-vous à votre public avec des mots qui lui parlent, ne cherchez pas à montrer votre vocabulaire ou vos connaissances d’un métier ou d’un secteur en jargonnant trop pour faire l’intéressant. Au contraire, vous devez vous mettre de plain-pied et faire en sorte que le public s’approprie vos propos et les apprécie.

Raconter des blagues et rester crédible

L’humour est un moyen puissant de captiver un auditoire quand il est approprié à la situation et adapté à sa sensibilité. Raconter des blagues peut détendre l’atmosphère, vous rapprocher du public,  mais vous devez garder un ton professionnel et ne pas être offensant pour telle ou telle personne même absente.  Vous pouvez recueillir des rires sur le moment, et néanmoins donner de vous une image négative et non professionnelle.

Pour approfondir le sujet : Parler en public est plus facile si vous racontez une histoire

Surmonter la nervosité pour gagner la confiance

C’est naturel, et même à un certain degré bénéfique d’être un peu nerveux avant une réunion importante. Mais la nervosité trop marquée indique que vous manquez de confiance, et risque de détourner le public du contenu de votre discours. Vous réussirez si vous le garder concentré sur votre message. Ne vous inquiétez pas, préparez bien ce que vous voulez dire, et faites votre présentation avec confiance.

Captiver dès les premiers instants

Attention, vous devez capter l’attention de votre public dans les premiers moments de votre présentation. Même s’il oublie une grande partie de ce que vous dites, il se se souvient souvent d’une anecdote qui illustre le mieux un point de votre exposé. Faites un point régulier de l’avancement de votre présentation, et racontez une histoire brève et pertinente pour illustrer votre discours et marquer les esprits.

A lire aussi Discours : comment capter l’attention

S’adresser à votre public et à lui seul

Identifiez les problèmes ou défis qui préoccupent le groupe qui vous écoute et adressez-vous à lui, en circonstanciant vos propos dans votre présentation. Vous allez ainsi le faire entrer dans votre discours, vous lui envoyez un message de compréhension et lui laisser entendre que vous avez des solutions à lui proposer.

A lire aussi : Maîtriser l’art de dire du bien de vous sans paraître vantard

Créer les documents si nécessaire

Discours, présentations et réunions sont pratiques pour capter l’attention, partager des idées générales et susciter l’intérêt d’un auditoire. En revanche si vous voulez communiquer avec efficacité des informations spécifiques, techniques, détaillées, mieux vaut préparer un document que vous remettrez ou projetez à votre public qui sera plus à l’aise pour examiner et comprendre ces informations.

Encourager l’interaction

Bien souvent plutôt que de vous lancer dans une présentation sous forme de monologue, il est préférable d’instaurer un dialogue. Posez des questions ouvertes pour susciter une intervention, annoncez dès le départ à votre auditoire quand et comment il va pouvoir poser des questions, organisez des discussions de groupe et encourager l’interaction entre tous les membres du groupe. Cela vous garantit un public actif, impliqué et engagé, et en général d’autant plus convaincu qu’il a justement participé à votre présentation.

Lecture recommandée : Comment canaliser des bavards en réunion ?