Ne pas les écouter

Ecoutez-vous les membres de votre équipe lorsqu’ils partagent leurs informations avec vous ? Entendez-vous bien ce qu’ils vous disent dans les réunions et les rendez-vous ? Vous souciez-vous de ce qu’ils vous disent ? Vous travaillez avec des personnalités différentes, qui ont des approches variées, il est impératif de prendre en compte les problèmes, préoccupations, succès et défis que chacun connait.
Vous devez savoir ce que fait votre équipe, prendre le temps de l’écouter pour mieux la remettre sur la bonne voie. Sinon, vous aurez une équipe de frustrés qui perdront la foi.
Lecture associée  6 habitudes du chef qui sait écouter

Négliger leurs talents

Connaissez-vous l’atout de chacun ? Avez-vous pris le temps de discuter avec eux sur la manière d’utiliser leurs dons ? Les avez-vous consulté sur leurs connaissances de votre activité et leur possibilité de vous aider à l’améliorer ?
Chaque membre de votre équipe a un don unique qui apporte de la valeur à l’organisation.  Vous devez susciter leur engagement pour que chacun apporte sa propre valeur ajoutée à l’entreprise. Faute de le faire, vous risquez de les décourager, les démotiver, et de les rendre plus en plus improductifs.

Omettre de reconnaître leur travail

Quand les avez-vous remerciés pour le travail accompli ? Avez-vous reconnu leurs efforts, leurs succès, et identifié comment chacun a contribué au succès ? Omettre cette reconnaissance fera baisser les performances et les efforts, et nuira au développement de votre entreprise.
Vous devez prendre le temps de reconnaître les efforts et les succès, ce qui motive l’effort et la réussite future. Cela les fidélise, les rend autonomes et déterminés à faire de leur mieux pour vous. 
Lecture associée Secret de manager : satisfaire la soif de reconnaissance

Ignorer leurs problèmes

Que faites-vous pour être informé des sujets de préoccupations de votre équipe ? Partagez-vous les commentaires positifs et négatifs ? Si une plainte est déposée concernant l’un d’eux, adressez-vous tout de suite à cette personne ? Collectez-vous tous les éléments avant de vous faire une idée ou de décider sur la suite à donner ?
En bon leader fidèle à son équipe, vous devez donc tout faire pour résoudre les problèmes de performance avec eux, sinon vous risquez de perdre leur loyauté à votre égard et pour l’entreprise.

[asa]2889152057[/asa]

Communiquer en “spin doctor”

To spin en anglais signifie « faire tourner » et évoque l’« effet » donné en imprimant une torsion aux faits ou aux informations pour les présenter sous un angle favorable. Le leader “spin doctor” dirige son équipe en lui fournissant des infos susceptibles de l’influencer, d’orienter dans le sens souhaité. Une technique d’influence proche du marketing commercial qui renouvelle les techniques de propagande classiques.
Vous devez donner des réponses claires, répondre directement, ne pas avoir peur de communiquer des informations positives ou négatives, là encore, de mauvaises pratiques se traduisent par de la méfiance et une diminution de la performance qui nuit à l’entreprise.

Agir en tueur d’initiatives

Exigez-vous que toute information, idée, suggestion, ou proposition, viennent de vous ? Refusez-vous qu’ils accèdent au niveau supérieur, qu’ils vous aident à présenter des idées ou des infos à votre hiérarchie ? Vous êtes dans ce cas un tueur d’initiative et cantonnez votre équipe dans un rôle d’exécutant.
Un bon leadership permet à l’équipe de partager ses dons uniques et d’apporter une valeur ajoutée à l’entreprise., et il en découle enthousiasme, confiance et fidélité.
Lecture associée Manager : ce que votre équipe vous cache ou n’ose pas vous dire 

Être rancunier

Peut-être un membre de votre équipe n’est pas d’accord avec une décision que vous avez prise, ou encore vous êtes critiqué par l’un d’eux, et vous éprouvez une certaine rancoeur. Dans le même temps, empêcher vos collaborateurs de s’exprimer détruirait la confiance et toute transparence critique, si nécessaire à l’entreprise pour mieux fonctionner.
Ecartez toute rancune, même si cela vous coûte. Le comportement d’un leader implique de dépasser cette sensiblerie, et de se féliciter du feedback de son équipe, car l’entreprise qui marche est celle où tout le monde s’exprime en responsable.
Lecture associée  Feedback : règles de base d’un formidable outil de management

Les intimider

Peut-être leur parlez-vous de manière distante, sur un ton condescendant, voire irrespectueux au point de leur faire perdre la face en réunion ? Avec un comportement  tyrannique, ils vont tout faire pour vous éviter, ce qui va engendrer mauvaise communication, manque de motivation, perte de productivité.
Vous devez vous rendre accessible, respecter votre équipe en la considérant comme responsable, vous la rendrez ainsi fière de travailler pour vous et l’entreprise. 
Si vous vous êtes reconnu dans l’un de ces comportements néfastes, vous devez réagir vite, car un seul suffit à instiller le poison de la destruction dans votre entreprise. Un conseil : identifiez vite ce que vous faites mal et changez, il n’est jamais trop tard pour devenir un bon leader.