Véritable défi, on vous demande de faire toujours plus, en moins de temps et de mieux en mieux. C’est possible si vous vous organisez bien et apprenez à mieux vous connaître. Voici les règles à respecter qui touchent à la fois le bon sens et la maîtrise de soi.

1 – Appliquer la règle traditionnelle des 80/20

Pareto l’a mis en évidence : 80% de vos résultats proviennent de 20% de vos actions, 20% de vos clients assurent 80% de votre chiffre d’affaires, ou encore 20% de vos actions quotidiennes concernent vos projets les plus importants, et 80% des tâches simples et moins importantes. Mieux vaut donc trouver la meilleure utilisation de votre temps.

Une fois les tâches essentielles terminées, vous pouvez travailler sur les 80% restants ou déléguer ces tâches à d’autres personnes. Demandez-vous à chaque fois à quelle catégorie appartient l’action que vous entreprenez pour en définir le temps à lui consacrer.
Lecture associée Loi de Pareto, loi de Douglas, loi de Murphy… 5 lois pour être plus efficace dans votre travail

2 – Décomposer le projet en sous-projets abordables

Un gros projet impressionne toujours, surtout au début. Quand il faut démarrer ce qui vous paraît être un gros morceau à avaler, vous pouvez même être gagné par la procrastination. La solution de bon sens revient à déterminer les différentes étapes de ce projet et à vous attaquer à une seule à la fois.

La réussite d’un mini projet au sein d’une grosse mission devient un encouragement pour attaquer les suivantes. Commencer par une tâche simple va dans le même sens. En vous octroyant un temps précis à respecter, vous serez satisfait d’y parvenir et très motivé pour continuer.
Lecture associée : Gestion de projet : les 7 pièges à fuir pour éviter le naufrage

3 – Externaliser pour mieux vous concentrer sur vos talents

La loi de Pareto vous recommande de consacrer 80% de votre temps aux actions dans lesquelles vous êtes le plus performant pour confier les autres à un collaborateur ou les sous traiter. La connaissance de soi permet de faire un arbitrage intelligent entre les 2 catégories d’actions.
Lecture associée : Managers : les tâches que vous ne devez surtout pas déléguer !

4 – Comprendre et respecter vos rythmes naturels

C’est une question de connaissance de soi, plus particulièrement de votre énergie. Vous avez des horaires et des moments de la journée où vous vous sentez plus dynamique que d’autres. Mieux vaut donc concentrer la réalisation des actions importantes durant la plage horaire au cours de laquelle votre esprit et votre corps sont les plus performants. Cela implique d’avoir observé vos rythmes naturels et d’attribuer aux moments où vous êtes au mieux de votre forme ce qui est difficile, minutieux, et déterminant pour votre succès.

5 – Vous protéger de toute distraction

Nous vivons à une époque où nous sommes en permanence interrompus par un appel, un mail, un SMS, un collègue qui entre dans notre bureau… Et ces interruptions coûtent cher à notre productivité personnelle. Si vous les supprimez, vous retrouvez l’intégralité de votre temps. Le meilleur moyen pour y parvenir est de définir des plages horaires au cours desquelles vous travaillerez de manière ininterrompue.

Celui qui vous perturbe le plus, c’est votre smartphone. Alors soyez rigoureux, désactivez les notifications et encore mieux éteignez-le, mettez-le hors de votre vue et définissez des moments de la journée pour consulter. Lecture associée : Gérer votre boite mail pour gagner en organisation et productivité

6 – Favoriser la tâche unique

Vous pratiquez souvent le multitâche pour abattre plus de travail croyant devenir ainsi plus productif. De nombreuses études démontrent que le cerveau humain ne peut pas concentrer sur plus d’une chose à la fois.

Privilégiez plutôt une action à la fois et au final vous en ferez plus, c’est une nouvelle habitude à prendre, pas facile à notre époque d’hyper connexion. En vous focalisant sur une seule activité, vous réaliserez votre travail en profondeur et l’assumerez plus vite. Vous constaterez rapidement une amélioration de la gestion de votre temps.

7 – Maîtriser les pensées parasites

Il vous arrive d’être assailli par une idée alors que vous travaillez sur un autre sujet. Et votre esprit est tiraillé entre cette pensée et votre action, entraînant une réalisation médiocre de ce que vous faites et le report contrarié de cette idée. Le mieux dans ce cas revient à la mettre de côté et le plus sûr moyen de ne pas l’oublier est encore de la noter pour l’examiner plus tard. Vous vous libérez ainsi sur le moment pour vous concentrer à l’action de l’instant, en étant sûr de ne pas l’oublier.

Pensées fugaces, idées aléatoires, solutions intuitives perturbent la sérénité de votre esprit et vous gênent dans votre action. Alors notez-les et donnez-vous rendez-vous pour les prendre en considération.
Lecture associée Réussir votre vie : 6 pensées nocives à éliminer d’urgence

8 – Vous occuper de vous

Occupez-vous de vous-même, vous avez besoin de vous reposer, de vous nourrir et de vous distraire pour devenir et rester performant. Cela signifie respecter les basiques d’une vie saine : pas de malbouffe, des repas sains, un sommeil réparateur et la pratique de l’exercice que vous aimez. C’est simplement l’application du principe énoncé un siècle avant J.C. dans la dixième Satire de Juvénal « Mens sana in corpore sano » ou « un esprit sain dans un corps sain ».
Lecture associée Pourquoi le golf est bon pour votre santé et vos affaires