Qu’aimez-vous dans notre entreprise ? Comment changeriez-vous ce que vous n’aimez pas ?

La réponse à ses questions vous informe sur deux points : vous avez un aperçu de la façon dont le candidat verbalise quelque chose qu’il n’aime pas. Va-t-il parler du problème et suggérer immédiatement une solution, ou vous dire que votre entreprise est parfaite ? Intéressez-vous à celui qui parle 5% du temps du problème et 95 % de la solution. En lui demandant comment il changerait ce qu’il n’aime pas, vous pouvez savoir comment il solutionne une difficulté. Le meilleur employé résout rapidement un problème.

Pour approfondir le sujet : Comment recruter sans dépenser une fortune

Quel livre lisez-vous en ce moment ?

Un cadre passionné a tendance à lire des livres pour améliorer ses compétences. Que ce soient un ouvrage spécifique à une compétence ou axé sur le développement personnel, peu importe, c’est toujours bon signe. Celui qui lit de la fiction et peu de livres formateurs est moins intéressant. Le cadre à fort potentiel cherche toujours à s’améliorer, à apprendre et à découvrir de nouvelles informations.

Parlez-moi d’un problème résolu dans votre emploi actuel,
et comment avez-vous procédé ?

Il s’agit de voir comment il fait, par quel processus cognitif il trouve une solution à un problème, comment il le définit, trouve les données pertinentes, élabore une solution, et la met en œuvre. Celui qui est capable de solutions est souvent un cadre à fort potentiel, il se démarque et sera amené souvent à faire du coaching auprès de ses collègues, donc à prendre naturellement une forme de leadership. Pourtant, la résolution de problèmes figure rarement dans les qualités requises pour un poste. Dans le contexte de concurrence accrue, l’entreprise doit innover, donc trouver des solutions à des problèmes.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Pour approfondir le sujet : Questions à poser en entretien de recrutement

De quelle réussite êtes-vous le plus fier à ce jour ?

Cela vous donne un aperçu de ce qui le motive et de la façon dont il définit le succès. Si par exemple il a travaillé dans sa précédente entreprise pendant 12 ans, et que sa plus grande réalisation est d’avoir dépassé son objectif de vente sur un seul trimestre, il ne peut pas être considéré comme haut potentiel. S’il a été promu 5 fois dans sa précédente entreprise sur une courte période, il y a de fortes probabilités pour que vous ayez affaire à un fort potentiel.

Avez-vous déjà pratiqué un sport d’équipe ?

C’est un a priori favorable. Celui qui a pratiqué ou pratique un sport d’équipe comme le basket ball, le foot ou l’aviron est axé sur la réalisation d’objectifs. Sa bonne forme physique l’aide à garder son esprit dans un état optimal. Généralement, c’est un bon communicant, habitué à résister à la pression du temps et de la performance, et à agir en conciliant son intérêt personnel avec l’avantage du collectif. C’est un signe, pas une règle absolue. Un cadre qui n’a jamais pratiqué un sport d’équipe peut aussi avoir l’esprit d’équipe.

Pour approfondir le sujet : Ces loisirs qui améliorent votre rendement au travail

Que faites-vous quand vous ne travaillez pas ?

L’équilibre est une partie importante de la réussite, le fort potentiel s’efforce de bien agir dans la plupart des domaines importants, y compris celui de sa forme physique, de ses relations et de sa participation à la communauté. Celui qui va trois fois par semaine jouer au tennis avec des amis, celui qui intervient de manière bénévole le week-end ou encore prend des leçons de piano « juste pour le plaisir » démontre ainsi qu’il apprécie de se donner des objectifs et chercher en permanence à s’améliorer. Cela se retrouvera dans son travail.

Je ne suis pas sûr que vous correspondiez à ce que nous cherchons !

La vente commence quand le client dit non. Le recrutement commence quand le recruteur dit non. C’est plus un commentaire qu’une question. Soit il ignore cette déclaration, soit il tente de vous vendre les avantages qu’il apporte à votre entreprise, en se concentrant sur les principales raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas ne pas le recruter.
Ces questions vous aident à choisir le  meilleur candidat.  Vous devez aussi écouter vos tripes pendant un entretien. Si vous ressentez l’ombre d’un doute, si quelque chose vous dit que ce serait un mauvais choix, ou en tous cas qu’il ne faut pas le choisir, écoutez vos ressentis. N’oubliez pas, recruter est essentiel si vous voulez construire une entreprise prospère avec des collaborateurs heureux et performants.

Pour approfondir le sujet : Comment résister aux 7 péchés capitaux du recrutement