Charisme et leadership

D’origine grecque, le « kharisma » est une faveur de l’Esprit-Saint à un individu. Le sociologue Max Weber le définit comme « la croyance en la qualité extraordinaire … d’un personnage, qui est, pour ainsi dire, doué de forces ou de caractères surnaturels ou surhumains ou tout au moins en dehors de la vie quotidienne, inaccessible au commun des mortels ; ou encore qui est considéré comme envoyé par Dieu ou comme un exemple, et en conséquence considéré comme un « chef ». » L’autorité « charismatique » dirige les gens en prenant l’ascendant sur eux et en jouant sur les aspects émotionnels, ce qui en fait un « leader charismatique », un « chef charismatique » et le « leadership ».

1 – Ecouter beaucoup et parler peu

Le charismatique pose des questions, vous regarde, sourit et répond par des mots et surtout par un comportement. Voilà tout ce qu’il fait pour montrer à l’autre qu’il est important. Parlez et donnez votre conseil seulement si vous y êtes invité. Et méfiez-vous quand vous le faites, de ne pas parler plus de vous que de l’autre, en précisant par exemple ce que vous feriez à sa place. Parlez seulement quand vous avez quelque chose d’important à dire et définissez toujours ce qui compte pour l’autre personne.

Pour approfondir le sujet : Ecouter plus pour motiver mieux

2 – Pratiquer l’écoute sélective

Certaines personnes sont incapables de vous écouter sans déjà penser à la réponse qu’elles vont faire ou à ce qu’elles vont dire sur elles. Certes elles ne disent rien, mais vous sentez très vite qu’il n’y a pas d’écoute réelle. Le charismatique écoute attentivement chaque personne, et indépendamment de votre position sociale ou de votre niveau de compétences vous donne l’impression que vous avez quelque chose en commun.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



3 – Offrir votre attention

Pas de coup d’oeil sur votre téléphone, encore moins sur une montre, mais se concentrer sur la personne. Vous ne pouvez pas communiquer si vous êtes en cours de connexion avec vos outils favoris. Offrez le cadeau de votre attention, un cadeau que peu de gens donnent, qui fera que tout le monde voudra faire partie de votre entourage et ne vous oubliera pas.

 

4 – Donner avant de recevoir

Oubliez ce que vous pouvez obtenir et concentrez-vous sur ce que vous pouvez fournir. Donner est la seule façon d’établir un lien réel et une relation durable. Méfiez-vous de montrer même un court instant ce que vous pourriez retirer de ce contact, et revenez vite à ce qui compte vraiment pour votre interlocuteur.

Pour approfondir le sujet : Taisez-vous, et managez par le silence !

5 – Apprendre des autres

Remarquez combien un discours vaniteux et d’auto satisfaction vous irrite, vous rebute et vous met mal à l’aise. Si vous connaissez votre opinion, vos perspectives et points de vue, vous n’avez rien à apprendre sur vous-même. En revanche, vous ignorez ce que les autres savent. Tout le monde possède un savoir que vous n’avez pas. Cela les rend beaucoup plus importants que vous parce que vous allez pouvoir apprendre d’eux.

6 – Braquer les projecteurs sur les autres

Personne ne reçoit jamais assez de bien. Personne. Dites aux personnes qui vous entourent qu’elles ont bien fait, cela implique que vous sachiez ce qu’ils ont fait, donc de vous intéresser à eux. Ainsi, elles apprécieront votre louange, et le fait que vous ayez fait attention à ce qu’elles font. Elles vont se sentir mieux dans leur peau et beaucoup plus importantes.

Pour approfondir le sujet : Le secret de votre style de communication

7 – Choisir ses mots

Les mots que vous utilisez impactent plus que vous ne pensez l’attitude des autres. Ainsi, vous n’allez pas à une réunion, mais vous allez rencontrer d’autres personnes. Vous n’allez pas faire de la gym, vous allez entretenir votre santé et vous mettre en forme. Vous n’interrogez pas des candidats, vous êtes entrain de choisir le collaborateur important qui va rejoindre votre équipe. On veut tous s’associer à des personnes heureuses, enthousiastes, satisfaites. Les mots que vous choisissez aident les autres à se sentir mieux, et vous ressentir vous-même encore mieux dans la vôtre.

Pour approfondir le sujet : Communiquer comme Bill Clinton

8 – Rire de soi, pas des autres

Vous entendez souvent des critiques sur l’un ou l’autre, et nous sommes tous enclins à relever la contre performance d’un collègue, parce que cela nous rassure, mais confirme notre faiblesse. Ne vous moquez pas des autres, c’est facile et peu courageux, lorsque vous le faites, ceux qui sont autour de vous, même s’ils participent volontiers à ce lynchage vont se demander si, quand ils sont absents, vous ne riiez pas aussi d’eux. Si vous ne devez jamais rire à des autres, vous devez toujours rire de vous, et inviter les autres à le faire avec vous.

9 – Admettre volontiers ses échecs

Ceux qui réussissent possèdent a priori à nos yeux le charisme simplement parce qu’ils ont réussi. Leur succès crée un effet de halo comme un mot-clé révélateur. Si vous grattez la surface brillante de cette image, vous vous rendez compte que ces prétendus « élus» du charisme n’ont que celui d’un rocher. Ils ont souvent dans leur histoire de nombreux échecs.

Pour approfondir le sujet : Dirigeant : est-il dangereux de se connaître ?