Réussir l’intégration d’un cadre est la suite logique d’un recrutement réussi. Ce cadre vous avez mis du temps à trouver est un investissement important en temps et en argent. S’il vous plait et vous convient, il peut plaire et convenir à un concurrent. Le cadre de qualité a toujours une autre offre sous la main, et pendant la précarité de sa période d’essai, il peut vous filer entre les doigts si vous n’avez pas su l’accueillir comme il se doit. Réussir l’intégration d’un cadre, c’est déjà le fidéliser.

Préparer son installation dans votre entreprise

Avant même qu’il n’arrive, prévoyez les moyens nécessaires à son installation et à sa prise de fonction : ligne de téléphone, poste de travail, bureau, PC, connexion Internet, une adresse e mail … etc. Dans le cas contraire cela donne la mauvaise impression au cadre qu’il n’est pas attendu. Donc préparez bien son arrivée et avertissez les personnes qui en ont la charge.

A lire aussi  Idées innovantes pour motiver et fidéliser vos équipes

Communiquer sur son arrivée

Vous avez à annoncer sa présence dans l’entreprise au personnel mais aussi aux acteurs extérieurs.  Le nouveau cadre fait partie maintenant de vos effectifs et sa présence doit se voir dans tous les documents ou moyens de communications interne : trombinoscope, organigramme, site Intranet ou Internet.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Lecture recommandée  Pourquoi un bon collaborateur démissionne et comment y remédier

Se rendre disponible pour l’accueillir

Si vous êtes son hiérarchique, vous devez être présent au moment de son arrivée, mieux vaut prévoir large en terme d’heures et pouvoir déjeuner avec lui pour ce premier jour.

Concrétiser ce qui a été dit en entretien de recrutement

C’est le moment de concrétiser tous les éléments que vous avez abordés pendant l’entretien de recrutement, faire une visite guidée de l’entreprise, lui présenter les différents services, lui faire ressentir l’ambiance dont vous lui avez parlé, et revenir jusqu’à son bureau pour qu’il puisse appréhender géographiquement sa place sur le site.

A lire aussi  Comment réussir à recruter le cadre à fort potentiel

Définir à nouveau son poste

Il ne s’agit de se répéter, mais d’aider le nouveau venu à se rendre compte qu’il ne s’est pas trompé et que le poste que vous lui avez présenté en entretien est bien celui qu’il est entrain de prendre. C’est le moment aussi de rappeler ou de préciser ses objectifs pour la période à venir, variable selon les cas et les mes fonctions.

A lire aussi  Règles d’or de la définition de fonction

Le mettre dans le bain

Faites un tour de la maison pour le présenter à toute la direction, au directeur général, aux différents responsables de services  et terminez par son équipe. Vous pouvez aussi  organiser une première réunion informelle avec les membres de son équipe.

Comme dans une piscine, il a besoin de s’acclimater et de se rassurer dans son nouvel environnement. Laissez-le tout seul les jours suivants prendre ses marques dans avec son équipe, et laissez celle-ci faire sa connaissance.

Baliser son intégration

Montrez-lui votre disponibilité totale, du moins pour les premiers jours, et faites au bout d’une semaine un point avec lui pour mesurer son degré d’intégration, corriger le tir et recadrer certains points.

Vous devez un peu plus tard planifier les premières actions qu’il va devoir mener, une fois qu’il a bien assimilé les diverses pratiques, informations, rapports, procédures… de la maison. Ensuite fixez avec lui des réunions régulières avec un ordre du jour précis à chaque fois, tout en lui rappelant votre disponibilité si besoin.

A lire aussi Erreurs à éviter lorsque vous commencez dans un nouvel emploi

Les avantages du management de proximité

La qualité du management est un élément particulièrement important par les jeunes générations et plusieurs études le démontrent. Notamment, les conditions qui favorisent l’autonomie, la confiance, la bienveillance et la reconnaissance renforcent la motivation des équipes et surtout : leur fidélisation, quel que soit leur âge d’ailleurs.

Bien entendu, l’attractivité concerne le recrutement mais aussi la fidélisation des salariés qui une fois dans l’entreprise auront envie de rester ou pas. Vous n’êtes pas sans savoir que le turn over est une véritable problématique dans certains secteurs d’activité et cela représente un coût important pour les grandes organisations.

A chaque entreprise de choisir le style de management adapté à son stade de développement, son métier, sa culture et à ses projets.

Une entreprise industrielle centenaire optera plutôt pour un management traditionnel hiérarchique tandis qu’une startup du numérique ira vers plus d’agilité et de transversalité et une entreprise de l’économie sociale et solidaire vers un modèle d’entreprise libérée, par exemple.

Ceci étant, quel que soit le style de management, il existe des fondamentaux incontournables que les managers doivent connaître pour pratiquer un management de proximité de qualité, socle de la motivation des collaborateurs.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le management de proximité.