Construire une équipe soudée avec une culture dans laquelle les collaborateurs se reconnaissent nécessite de sortir du cadre purement professionnel, surtout lorsque les équipes travaillent à distance.  Le manager doit instaurer un fil rouge, pourquoi pas basé sur le sentiment d’entraide avec une pointe d’humour ?

Construire une culture d’entreprise n’est pas une recette toute prête qu’il suffit d’appliquer à son organisation. Toutefois, en suivant quelques règles en tant que manager d’équipe, vous arriverez à créer, au minimum un sentiment d’appartenance, au mieux une véritable culture qui perdure même lorsque les collaborateurs sont éloignés les uns les autres, comme c’est le cas en cette période de confinement ou plus généralement pour les entreprises qui travaillent avec des collaborateurs dans le monde entier. Voici les fondamentaux.

L’accueil du salarié dans l’entreprise détermine la suite

La première pierre d’une culture d’entreprise forte commence dès l’accueil d’un collaborateur, même si une intégration fluide est toujours difficile avec un management à distance et une équipe dispatchée. Pour faciliter la démarche, c’est votre posture, votre comportement de manager qui fera toute la différence. Un seul mot d’ordre : communiquez ! Avec des collaborateurs à distance, privilégiez toujours le téléphone. Vous devez vous montrer ouvert à la discussion, raconter l’entreprise et sa culture, raconter des événements, des anecdotes qui suscitent l’envie de « faire partie d’un groupe », et ce dès l’embauche. C’est très important pour mettre à l’aise le collaborateur et lui donner envie d’intégrer l’équipe … La première impression est celle que l’on retient !

C’est en sortant du cadre professionnel que l’on suscite le sentiment d’appartenance

Pour une intégration pleine et entière, gardez à l’esprit que le sentiment d’appartenance vient (aussi) des échanges informels entre collaborateurs ; des échanges dont les sujets vont au-delà de leur mission strictement professionnelle. Oui, un groupe de personnes se trouve uni par les valeurs de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, mais ils ne ressentiront de lien fort que lorsqu’ils en créeront individuellement avec leurs pairs, via leur propre expérience sociale.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Dans ce contexte, n’hésitez pas à créer un site d’entreprise dédié aux équipes internes, avec trombinoscope et fil d’actualité à destination des collaborateurs. L’objectif est de regrouper toute l’équipe autour des mêmes informations, tel un point de départ aux échanges en tout genre. Ce site peut être plus exactement un réseau social d’entreprise pour plus de dynamisme (Workplace de Facebook, Yammer, TalkSpirit …).
Lecture associée  Profils insupportables dans votre équipe : comment les manager et préserver le succès des autres

A défaut de contacts physiques, une intégration sur une messagerie instantanée

Autre action intéressante pour pousser à « sortir du cadre professionnel » : créer un ou plusieurs groupes de discussion sur une messagerie instantanée Smartphone (un groupe global + un groupe par service, par pays ou par mission selon l’organisation).  Vous pourrez alors y ajouter chaque nouveau membre avec photo et présentation à l’appui.  Par contre, pour générer des discussions dynamiques avec des collaborateurs soudés, nous vous recommandons de ne pas vous intégrer à tous les groupes de discussion ; le manager n’étant pas la personnalité qui mette les collaborateurs le plus à l’aise pour échanger au quotidien et – justement – sortir du cadre strictement professionnel.
De votre côté en tant que manager, profitez de chaque échange pour vous montrer chaleureux, pour raconter quelques événements et échanger des informations au-delà des objectifs ou de la mission en tant que telle. Sortir du cadre est un marqueur d’intérêt, c’est ce qui provoque le sentiment d’appartenance.
Lecture associée Pourquoi se faire des amis au travail rend plus heureux et productif

Des défis ludiques pour créer et entretenir le lien

Une autre manière d’entretenir le lien à distance est de lancer des idées ou des petits défis ludiques et sans pression (sur la messagerie instantanée globale, par exemple) : quel est le plus gros navet que vous ayez vu au cinéma ? Pour quelle équipe parierez-vous lors du prochain match de foot ?
Ici, la compétition n’est pas réelle et personne ne gagne ou ne perd, ce qui suscite l’envie de participer. En tant que manager, pourquoi ne pas préparer une question bête par semaine ? Vous pouvez aussi lancer un jeu en réseau ! Cette initiative fait des merveilles, comme nous l’avons vu lors de la dernière Coupe du monde avec l’application « Mon petit gazon » qui a rassemblé des milliers de collaborateurs au sein d’équipes créées en entreprise. Le jeu existe toujours pour les matchs actuels et à venir, si jamais vous comptez des fans de football parmi vos effectifs.

Des réseaux d’assistance et d’entraide, encore plus importants à distance

Enfin, de plus en plus d’entreprises mettent en place un système d’assistance et d’entraide entre collaborateurs, notamment lorsqu’ils sont nombreux et dispatchés : des férus d’informatique peuvent réparer des problèmes d’ordinateurs de certains (prise en main à distance de l’ordinateur) quand les champions d’orthographe peuvent relire les courriers importants de ceux qui ont des lacunes, etc.). L’application ZeWaow illustre parfaitement la démarche : il s’agit d’un réseau social d’entreprises dédiées à l’entraide. Chaque collaborateur poste ses compétences et/ou vient demander de l’aide en tout genre. On y trouve des demandes telles que : « Je dois préparer une conférence, quels sont vos conseils pour réussir une prise de parole en public ? » ou encore « Comment faire telle ou telle fonctionnalité sur Excel ? », etc.

En bref et en conclusion, transmettre la culture d’entreprise nécessite une bonne communication et une disponibilité pour les équipes quand susciter le sentiment d’appartenance relève plus de l’informel et de la posture : une posture chaleureuse, ouverte, sans cadre professionnel ni notion d’objectif ou de productivité.
lecture associée Le bon manager apporte du bonheur à ses collaborateurs