« Nous allons essayer d’atteindre les objectifs »

Pourquoi juste « essayer » ? L’objectif est difficile, certes, mais si vous-même n’y croyez pas à 100 %, vous n’arriverez jamais à motiver vos équipes. Le verbe « essayer » laisse la place à l’échec. Or, en tant que manager vous devez insuffler la réussite, montrer que vous croyez aux objectifs à atteindre et entraîner vos collaborateurs avec vous. Cessez d’essayer et faites-le, vous serez beaucoup plus convaincant !

« Bonne chance ! », « Bon courage ! »

« Bonne chance », « bon courage » : ces petites expressions lancées à la volée sont défaitistes. Elles impliquent que le collaborateur que vous êtes en train de motiver a besoin d’un coup de pouce du destin pour arriver à son objectif, ou de s’armer de courage comme s’il se rendait au casse-pipe. Un bon manager a confiance en ses équipes, en leurs compétences et leurs capacités à relever des défis. Personne n’a besoin de chance ni même de courage pour accomplir sa mission – censée être un challenge et un bon moment à passer.

Lecture associée : L’emmerdeur : comment vous en débarrasser avec tact

« Normalement » et les phrases à tiroir

« Normalement, la procédure à suivre implique de… » est typiquement une phrase à tiroir. Elle signifie qu’en règle générale la procédure à suivre est ainsi faite, mais inclure le mot « normalement » brouille tout. Allez-vous suivre « normalement » la procédure, allez-vous finalement changer les règles dans ce cas précis ? Attention, manager signifie affirmer vos positions en répondant aux questions de manière ferme, claire, nette et précise.
Autre exemple : « normalement, tout devrait fonctionner ». Ici, le terme normalement traduit clairement un manque de confiance. Pour éviter une utilisation néfaste du terme « normalement », mieux vaut le bannir définitivement de votre vocabulaire !

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Éviter les « mais »

Dans la mesure du possible, il s’agit d’éviter de rajouter le fameux « mais » à chaque affirmation. « C’est une bonne idée, mais… ». « Je suis d’accord, mais… » : sont des tournures qui cassent les initiatives prises par vos collaborateurs. Privilégiez des phrases telles que « c’est une bonne idée et j’ajouterai que… » « Je suis d’accord et nous pouvons également… », qui donnent confiance, suscitent la motivation et la prise d’initiative.

Lecture associée : Dirigeant : 10 clés pour motiver votre équipe

« Pas de problème » et les phrases à connotation négative

« Pas de problème », cette petite phrase est non seulement une négation, mais en plus comporte le mot « problème ». Rien de tel pour faire inconsciemment passer le message totalement inverse, à savoir : « Oui, il y a un problème ! ». Ce type de formulation est à remplacer par des phrases telles que « tout est OK » ; « tout va bien » ou encore « rassurez-vous » plutôt que « ne vous inquiétez pas ».  Un bon manager est positif et sait (vraiment) rassurer ses équipes, il bannit tous mots à connotation négative de son vocabulaire !