L’objectif de l’entretien annuel est de mesurer l’avancement du collaborateur et de lui permettre de continuer à évoluer. Vous êtes souvent au point pour les aspects techniques de l’exercice : reprendre les objectifs de l’année, évaluer les plus et les moins de sa performance et remplir la « feuille ». En revanche, appréhender l’exercice dans sa dimension potentiel est plus délicat à réussir en général. Comment vraiment y trouver un intérêt ? Comment pouvez-vous apprendre plus sur ce collaborateur que vous voyez tous les jours?
Voici 3 pistes – et 3 secrets – pour vous améliorer et en tant que manager apprendre vous aussi pendant l’entretien annuel :
1 – Comment le salarié s’y prend pour travailler
2 – Quels sont ses leviers de motivation
3 – Quels sont ses désirs et ses doutes sur l’avenir

Ces 3 pistes sont en lien avec la performance du collaborateur et avec la confiance entre lui et vous-même.

1 – Comment le salarié s’y prend pour travailler

Vous pouvez l’inciter à raconter comment il travaille, comment il s’y prend par exemple pour réussir au-delà de ses objectifs.

Le secret 1: Vous écoutez alors le processus et le résultat associé.
Exemple : si le salarié a un excellent relationnel, il peut se faire beaucoup d’alliés qui vont l’aider dans les différents projets. Toutefois, il risque d’avoir du mal avec les tâches qui lui demandent de s’isoler, comme les tâches administratives. Comment peut-il s’en sortir avec les tâches administratives ? Peut-être grâce à ses alliés ?

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



2 – Quels sont ses leviers de motivation

Vous le connaissez par cœur et vous n’avez rien à lui donner. Certes, l’entretien annuel n’est pas le lieu pour débattre salaire. La raison en est toute simple : l’augmentation dépend aussi des autres membres de l’équipe ! Mais vous savez que le salarié est là pour ça. Vous ne pouvez peut être pas lui donner un salaire plus haut, « des sous » mais peut être pouvez-vous lui donner autre chose qu’il voudrait vraiment.
Secret 2 : Que veut vraiment ce salarié ? Creusez…
L’intérêt pour vous est évident, vous allez vous décarcasser pour obtenir quelque chose pour lui, le cas échéant bien-sûr. Tant qu’à faire, il faut que ce soit ce qu’il veut ! Il ne s’agit pas de donner une chemise en cadeau,  mais la chemise verte avec le macaron bleu que le collaborateur veut. D’où l’intérêt de poser des questions… Cette piste ne résout pas tout mais elle mérite d’être creusée…
Exemple : le salarié veut plus d’argent et vous lui donnez une prime qui vous coûte cher alors qu’il souhaite une augmentation de son fixe car il va bientôt partir à la retraite.

Quels sont ses désirs et ses doutes sur l’avenir

L’échange annuel prend toute sa dimension de rituel. Vous êtes là pour le salarié, attentif, téléphone coupé, vous pouvez augmenter et consolider sa confiance en faisant attention à lui. S’il veut partir, si sa vie personnelle est en vrac, si vous l’avez heurté, il se sentira – plus – confiant de vous en parler. Des informations cruciales pour votre management !
Secret 3 : S’il partage ses doutes – ou ses espoirs – avec vous, accueillez-les avec le plus grand soin. Le salarié vient de vous faire un grand cadeau…

14 autres autres astuces pour réussir

1 – Etre dans le ressenti plutôt que le systématique, en cas de doute, revenir à cette astuce et partagez le doute.
2 – Entrez en relation avec lui, cet entretien est avant tout un échange !
3 – Bannissez votre sens du jugement au placard, revêtez la curiosité, l’écoute et le sens de l’observation.
4 – Mettez-vous à sa place : pourriez-vous entendre/accepter ce que vous lui dites ?
5 – Posez un cadre clair pour cet échange : combien de temps ? quel objectif ? Un objectif, c’est par exemple « faire le point sur l’année et prendre du recul ». Respectez-le cadre! Vous êtes un manage qui fait ce qu’il dit !
6 – Permettez-lui de s’exprimer : vous avez déjà votre version, tentez pendant l’entretien d’en apprendre plus sur lui, même si vous le voyez tous les jours.
7 – Attention au piège : pendant que vous expliquez à l’autre qu’il peut parler… il ne parle pas !
8 – Réussites et erreurs sont souvent les deux faces d’une même pièce : cherchez ce qui est commun aux deux dans son année.
9 – Commencez par ses réussites : « Qu’est ce qui a été facile pour toi ? » et « Comment tu t’y es pris ? » plutôt que « Où as-tu été bon ? ». Il trouvera dans ses forces l’énergie pour solutionner le reste.
10 – Faites-vous oublier pour les réussites, sauf si la personne est mégalo.
11 – 5 réussites pour 1 échec, et non ce n’est pas une plaisanterie !
12 – Partagez ses échecs : ce sont les vôtres aussi !
13 – Partagez la solution mais pas trop : engagez-le dans la résolution « comment vas-tu t’y prendre pour que cela change ? » et quand…
14 – Et n’oubliez pas : le reste de l’année permettra de confirmer l’élan pris dans cet entretien !