Comment une secte pénètre votre entreprise

La secte se retranche derrière les besoins de l’entreprise et, tout en cachant ses véritables objectifs, et propose un certain nombre de prestations. Ces dernières passent par l’organisation de séminaires, de stages et de formations, généralement en lien avec le développement personnel, la gestion des émotions et les sujets tournant autour de la psychologie.  Pour se faire connaître, elle utilise différents moyens : l’envoi de brochures regroupant les interventions possibles, l’appel de « commerciaux » ou du secrétariat d’un cabinet proposant un rendez-vous, l’utilisation des réseaux sociaux où sont présentés le profil d’un formateur ou une structure. N’oublions pas non plus le site internet qui centralise l’ensemble des prestations, tout en mettant en valeur des outils utilisés par des organismes sérieux comme la PNL, l’analyse transactionnelle ou autres thérapies comportementales. Le but : améliorer le bien-être au travail et développer le potentiel des équipes.  Autre victime directe ou indirecte de l’infiltration sectaire : l’organisme de formation. D’une part, il est relativement simple de créer ce type de structure : le numéro d’immatriculation s’obtient via une simple déclaration en préfecture. Ensuite, il suffit d’envoyer un rapport annuel regroupant les finances de l’organisme et un bilan pédagogique. A partir de là, le groupuscule peut créer son propre établissement, y placer les membres de son réseau et commencer à s’infiltrer au sein même des entreprises. L’organisme de formation, tout à fait sérieux, peut être infiltré à son insu par des formateurs issus d’une communauté sectaire.
Pour approfondir le sujet  La Mafia a-t-elle infiltré votre entreprise… ?!

Comment identifier
un comportement sectaire 

Il n’est pas aisé de repérer les méthodes utilisées par une secte qui en général s’insère obscurément au centre de sa cible. Toutefois, la première chose à faire est d’actionner l’instinct et la vigilance. Lors d’une formation ou d’un coaching personnalisé, il est important de rester attentif sur ces quelques points, au moment où l’intervenant va :
– valoriser exagérément ses victimes en faisant preuve de chaleur humaine et de fausse empathie; son but : la confiance ! Se sentir compris par l’écoutant  et se donner un rôle de « sauveur » de la situation.
– déstructurer et dramatiser la vision de l’entreprise dans laquelle évolue le participant, mais aussi sa vision sociale et familiale, pour isoler la victime et la rendre dépendante du formateur.
– effectuer des tests de personnalité plus ou moins poussés, et souligner surtout les points faibles de la personne. Il sera ensuite proposé d’effectuer des changements physiques et psychologiques pour renforcer les capacités afin de se reconstruire. Objectif: modifier le comportement et fragiliser le libre-arbitre.
– utiliser un discours reliant la psychologie à la médecine (ex : un problème psy peut engendrer un grave problème de santé) et tenir un sermon qui tend vers l’ésotérisme.
– prolonger la prestation à l’extérieur de l’entreprise, prolongement bien sûr payant.
Vous avez affaire à des manipulateurs émérites avec lesquels vous devez prendre des précautions. L’aspect financier est une part importante de la manipulation sectaire avec de nouvelles prestations sans cesse renouvelées et des tarifs de plus en plus prohibitifs. Bien sûr, il n’est pas question de stigmatiser tous les coachs, cabinets de formation et de recrutement et formateurs indépendants. Seuls plusieurs indices cumulés ensemble doivent vous laisser penser à un comporte ment sectaire.
Pour approfondir le sujet   Comment repérer les manipulateurs

Dirigeant et cadre : soyez vigilants !

Comme cela a été dit plus haut, la secte s’introduit par différents biais, elle  peut également passer directement par le PDG et le mettre sous son emprise. Subissant une pression permanente, il est une proie idéale pour un gourou. Notons également que sous l’impulsion des chefs d’entreprise, cette place de choix permet à ces groupuscules de se déployer sur un grand groupe d’employés.
Avant de collaborer avec un formateur, coach ou cabinet, vous devez prendre certaines précautions :
– bien vous renseigner sur ses références et ses diplômes
– vérifier sa déclaration comme organisme auprès des services généraux de contrôle de la formation professionnelle
– avoir un plan détaillé de ses programmes avec les méthodes employées, la durée précise du stage, les tarifs et les objectifs des actions. Tout doit être transparent !
– être sur vos gardes face à un formateur qui refuse que son discours soit questionné, voire remis en cause. Le dialogue, la tolérance et les explications font partie d’une intervention sérieuse.
– vous méfier des stages / formations qui se déroulent en extérieur, notamment durant les week-ends.
Bien d’autres points  peuvent être vérifiés,  voici déjà les bases afin d’éviter toute intrusion indésirable.
Pour approfondir le sujet Lobbyiste, un métier d’influence

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !