Vous voulez devenir administratrice de société : c’est le moment ! 1350 mandats privés vont être à pourvoir pour répondre à l’obligation de la loi Copé-Zimmermann fixant un quota de 20% de femmes au sein des conseils d’administration d’ici fin 2014 et de 40% en 2017. Pour vous aider à candidater  la Fédération des femmes administrateurs (FFA) a mis en place de nombreux outils présentés lors d’un colloque organisé le 6 mars à Paris dans les locaux de l’Assemblée nationale par Agnès Bricard, présidente de la FFA (et première femme à avoir présidé le Conseil supérieur de l’Ordre des experts comptables de 2011 à 2012) sous le patronage actif de Marie-Jo Zimmermann, députée de la Moselle et auteure de la loi.

Utilisez les réseaux féminins !

Dans la salle bondée, beaucoup de femmes et très peu d’hommes (cela change !) et ambiance militante : “je suis attentive au suivi de ma loi”, a déclaré Mme Zimmermann; “nous sommes fières d’être le SAV de votre loi”, a répondu aussitôt Mme Bricard. Et c’est pour aider à mettre en oeuvre cette loi que la Fédération des femmes administrateurs a été créée sous l’impulsion de Agnès Bricard.  Elle regroupe des associations de femmes du secteur privé (expert(e)s-comptables, huissier(e)s, avocates, ingénieures, chef(fe)s d’entreprises, etc.) et du secteur public. Des réseaux à utiliser pour vous aider dans votre démarche.

Plusieurs présidentes d’associations membres de la FFA ont d’ailleurs présenté leurs actions (sensibilisation et conseils pratiques) pour inciter les femmes à devenir administratrices : Marie-Ange Andrieux (Association des femmes diplômées d’expertise-comptable administrateurs – voir notre article sur leurs actions Femmes administrateurs encore un effort !-, Astrid Desagneaux (Association des femmes huissiers de justice), Brigitte Longuet (Association AAA+ qui regroupe les avocats), Mary-Daphné Fishelson (Association française des femmes juristes), Eva Escandon (Association des femmes chefs d’entreprise), Aline Aubertin (Femmes ingénieurs) et Anne-Marie Helleisen (Association Administration Moderne qui regroupe les femmes cadres du secteur public).

Rendez-vous visibles !

Autre réseau que vous pouvez utiliser : le Women on Board de l’European Professionnal Women Network, qui a publié en mars 2012 un ouvrage collectif : Administrateur au féminin : guide pour devenir administratrice. Pour en savoir plus sur tous les autres réseaux féminins, vous pouvez consulter l’ouvrage Réseaux au féminin : guide pratique pour booster carrière.

Pour vous rendre visible, rien de plus simple : allez sur la plateforme créée par le ministère des Droits des femmes pour constituer un vivier de femmes administrateurs : Administratrices.femmes.gouv.fr. Le site propose un modèle de CV pour intégrer ce vivier et un accompagnement par les réseaux professionnels féminins partenaires. Il informe également sur les enjeux de la féminisation des entreprises en terme d’obligations légales. Il existe également un autre site mettant en relation les entreprises à la recherche d’administrateurs (hommes et femmes) et candidats : Votre administrateur.com, fondé par Anne Navez. Mesdames à vos claviers et n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience d’administratrice !



Article précédentInterview exclusive du dirigeant de Prism’emploi
Article suivantFemmes PDG : seulement 4 au SBF 120 !
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+