Une députée islandaise donne le sein
en pleine séance parlementaire

L’histoire ne retiendra pas ce qu’elle a dit ce jour-là, à la tribune du Parlement islandais mais plutôt ce qu’elle y a fait. Unnur Bra Konradsdottir, députée élue du Parti de l’indépendance (conservateur) a pris la parole au Parlement (Althing) ce mercredi 12 octobre, son nourrisson dans les bras et collé au sein. « C’est La chose la plus naturelle au monde », a-t-elle commenté après son intervention devant les parlementaires.  Maman de deux autres enfants nés en 2004 et 2008, Unnur Bra Konradsdottir ne se sépare jamais de sa petite fille née il y a six semaines, en témoigne les clichés sur sa page Facebook.

L’allaitement en public
encore mal vu en France

Et ses responsabilités politiques ne changent rien à son devoir de mère. « C’est comme n’importe quel autre job, vous devez faire ce que vous avez à faire », dit-elle, précisant qu’elle avait allaité ses deux aînés pendant six à neuf mois. Un bel exemple pour toutes celles qui hésitent à continuer l’allaitement au moment où elles retournent travailler. Même s’il faut reconnaître que les pays scandinaves font partie des nations où on allaite le plus (+ de 80%) et où l’égalité entre les sexes est la plus respectée.
En France, l’allaitement en public est loin d’être une pratique courante et elle n’est pas toujours du goût de tout le monde, en témoigne cette femme qui avait été incitée par une commerçante de Biscarosse à quitter son magasin en 2013… http://www.lindependant.fr/2013/09/01/biscarosse-priee-de-sortir-du-magasin-pour-allaiter-elle-veut-porter-plainte-sondage,1786357.php
Lecture associée   Comment annoncer sa grossesse à son patron

1 heure par jour accordée
à la salariée qui allaite

Et pourtant, il est tout à fait légal. En entreprise également. Pour rappel, une salariée a le droit d’allaiter son enfant durant les heures de travail, pendant 1 an à compter de la naissance de l’enfant. Elle bénéficie dans ce cas d’une réduction de son temps de travail d’une heure par jour (qui peut être non rémunérée) répartie à raison de 30 minutes le matin et de 30 minutes l’après-midi. Un temps de pause réduit à 20 minutes si l’employeur met à disposition de la salariée un local dédié à l’allaitement.
Evidemment, il faut, dans ce cas, que le bébé ne soit pas très loin du lieu de travail. Et quand il n’est pas possible d’allaiter au bureau, une femme active peut décider de reprendre (pas toujours sereinement) son job et continuer d’allaiter. Reste à bien s’organiser : tirer suffisamment de lait pour la journée et en avoir toujours d’avance. Des consultantes en lactation peuvent même répondre aux questions et éventuellement soulever les peurs.
Néanmoins, pas sûr qu’on voit d’ici peu une députée française (seulement 27% de femmes à l’Assemblée Nationale) donner le sein à la tribune.
*Les chiffres de l’allaitement en France, DREES – http://www.lllfrance.org/vous-informer/actualites/1825-les-derniers-chiffres-de-l-allaitement-en-france
Lecture associée  Comment revenir au bureau après sa grossesse

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !