Portrait de Clotilde Delbos, Directrice Générale de Renault par intérim, sous le feu des projecteurs depuis l’annonce des pertes du groupe, évaluées à 141 millions d’euros en 2019.  

Un début de carrière dans l’audit financier en Californie

Clotilde Delbos commence sa carrière à la fin des années 80, alors qu’elle est jeune diplômée de l’EM Lyon et nouvelle arrivante en Californie. Elle est tout de suite embauchée chez King Engine Bearings,  cabinet d’audit américain, rejoint son concurrent Price Waterhouse puis elle revient en France.

Une belle évolution chez l’industriel Pechiney

Après son expérience dans la finance outre-Atlantique, Clotilde Delbos  change de secteur et rejoint Pechiney, l’industriel français leader de l’aluminium, alors en pleine expansion. Elle y occupe différents postes dans l’audit interne et la trésorerie avant d’être nommée directrice financière de branche. C’est là qu’elle fera la connaissance de Jean-Dominique Sénart, directeur financier du groupe industriel… Et futur Président de Renault ! Nous sommes avant l’absorption de Pechiney par les acteurs successifs Alcan puis Rio Tinto en 2003.

De Pechiney à Constellium : Clotilde Delbos se rapproche du siège de Renault

Et ces épisodes douloureux de début du millénaire rebattent les cartes. Ils font disparaître Pechiney et ils donnent lieu au nouvel ensemble Constellium, Clotilde Delbos n’étant pas écartée pour autant. Elle est même nommée directrice financière adjointe du nouveau groupe, et part à Amsterdam pour exercer ses fonctions… Le siège de Renault-Nissan-Mitsubishi est situé juste à côté.

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Le bon endroit au bon moment et des compétences hors pair

Une bonne connaissance, le bon endroit au bon moment et bien sûr, des compétences hors pairs : Clotilde Delbos est recrutée par Renault en 2012 comme directrice performance et contrôle du groupe. Elle évolue petit à petit : directrice alliance et contrôle en 2014, directrice financière en 2016 puis présidente du conseil d’administration de RCI Bank, la filiale de Renault dédiée au financement, à l’assurance et aux services automobiles.

En avril 2019, on lui confie la direction du contrôle interne, en complément de ses activités de finance du groupe et du conseil d’administration de RCI Bank.

Octobre 2019 : Clotilde Delbos est directrice générale du groupe Renault

En octobre de la même année, le conseil d’administration la nomme directrice générale par intérim avec effet immédiat, en remplacement de Thierry Bolloré. Femme de tête, Clotilde Delbos accepte cette fonction de haute volée tout en maintenant son poste de directrice financière et de présidente du conseil d’administration chez RCI Bank.

Un défi de taille avec la première perte enregistrée par Renault depuis 10 ans

Janvier 2020, Clotilde Delbos, à 53 ans, est toujours aux commandes de Renault, en attendant un remplaçant définitif. Le défi à relever cette année est de taille puisque le groupe vient d’enregistrer sa première perte depuis 2009, évaluée à 141 millions d’euros. L’objectif est désormais de « réduire nos coûts d’au moins deux milliards d’euros au cours des trois prochaines années », a-t-elle déclaré aux médias.

Sur la possibilité de fermer des usines en France, la directrice générale répond « nous n’avons aucun tabou et nous n’excluons rien », tout en affirmant sa confiance en l’avenir et en la stratégie du groupe, fondée sur le déploiement des véhicules électriques et du low cost. Dans ce nouveau contexte, le Président de Renault, Jean-Dominique Senard, à la tête de la restructuration, est épaulé par les nouvelles recrues, Luca de Meo et Gilles Le Borgne, issus respectivement de Seat (groupe Volkswagen) et PSA. Avec Clotilde Delbos, ils gèrent ensemble les différents plans du groupe, entre rigueur et recherche & développement. A ce jour, Clotilde Delbos est la deuxième femme à la tête d’un groupe automobile, après Mary Barra pour General Motors.
Sources :
Dernières Nouvelles d’Alsace. https://group.renault.com/groupe/management/comite-executif-groupe/clotilde-delbos/
https://www.lefigaro.fr/societes/comment-renault-a-debarque-thierry-bollore-20191011