Pratiquer la gratitude

Développer la pratique de la gratitude est une manière psychologiquement éprouvée pour réduire le stress et garder une vision positive de la vie. Faites entrer la gratitude dans votre quotidien. Elle tient autant à ce que vous taisez qu’à ce que vous dites. Vous plaindre d’un problème est souvent le signe d’une anxiété. La gratitude vous aide à trouver un juste équilibre. Etre reconnaissant vous incite plus à parler de joie ou d’abondance, alors que l’ingrat base plus son attention sur les regrets…. La gratitude aide au bien-être, améliore la qualité du sommeil et du système immunitaire, diminue votre taux de cortisol, l’hormone du stress, et vous met dans la boucle vertueuse de vous sentir heureux et plus productif.
Pour approfondir le sujet  Dire « merci », un art de travailler ensemble et de bien manager

Ceux qui réussissent ont tendance à voir des opportunités de croissance même lorsque survient un échec, ils cherchent à apprendre des situations qui tournent mal, au lieu de se complaire dans ce qui aurait pu ou dû être fait. Cela revient à garder une perspective positive, et à utiliser un extraordinaire outil de gestion du stress. Vous avez tendance à amplifier les situations négatives et relativiser les points positifs. Voir leur bon côté vous permet de tirer de l’expérience, et de l’utiliser pour avancer, au lieu de vous plaindre et regretter. Si la positivité n’est pas votre truc, essayez de recadrer et d’évacuer les pensées négatives, mettez les choses dans une nouvelle perspective, autant dans les petits évènements quotidiens que de votre vie professionnelle et personnelle.
Pour approfondir le sujet  Comment conquérir et garder un état d’esprit positif

Mettre l’accent sur les progrès, pas sur la perfection

Personne n’est parfait. Pas même les personnes qui ont magnifiquement réussi. Elles ont toutes connu des échecs, mais  savent aussi que leur succès n’arriverait pas rapidement. D’un grand échec, vous devez apprendre beaucoup, et ainsi progresser. Attention au culte de la perfection, qu’il vaut mieux mettre de côté au risque de vous charger d’un fardeau de stress excessif.

Privilégier des habitudes saines

Les gens qui réussissent se rendent compte qu’ils doivent s’occuper de leur atout le plus important – eux-mêmes – pour continuer à avoir du succès. Vous devez privilégier des habitudes saines : dormir suffisamment, limiter caféine et alcool, faire de l’exercice, et vous déconnecter périodiquement. Trop de fatigue fait monter votre niveau de stress déjà attisé par votre vie numérique, autant de facteurs qui surmènent vos glandes surrénales. Celui qui réussit s’efforce de trouver un équilibre qui l’aide à modérer son stress.
A lire aussi  Ces loisirs qui améliorent votre rendement au travail

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Vous appuyer sur des routines

Une cause majeure de stress vient de l’accumulation de décisions que vous avez à prendre dans une journée, sur des sujets futiles comme importants.  Vous appuyer sur des routines simples comme prendre vos repas tous les jours à la même heure ou de la même manière, répondre à vos courriels en même temps, ou ranger votre bureau pour simplifier votre action, peut vous épargner des poussées de stress et ménager votre santé mentale pour les grandes décisions vraiment importantes. En fait il s’agit d’écarter de votre vie les problèmes au jour le jour qui absorbent votre énergie, de décider une bonne fois pour toute de ce qui concerne des tâches banales et répétitives, parce que vous avez d’autres responsabilités à assumer, pour lesquelles vous devez concentrer et ménager votre énergie.
A lire aussi L’e-mail : cause majeure de stress

Garder hauteur et ampleur de vue

Vous devez privilégier une vue d’ensemble, plutôt que de vous focaliser sur des détails, vous concentrer davantage sur le «pourquoi» de ce que vous faites que sur le «comment». Ainsi, vous pouvez vous sentir stressé par l’exercice quotidien auquel vous vous astreigniez – vous êtes dans le « comment » -, si vous observez la raison pour laquelle vous le pratiquez – être en bonne santé et vivre plus longtemps – vous pouvez trouver la tâche moins stressante.
A lire aussi  Comment tuer votre stress en 51 coups de grâce