1 – Aider les autres spontanément

Il est facile d’aider lorsqu’on vous le demande. Offrez votre aide avant qu’elle ne soit sollicitée. Vous construirez d’excellentes relations en portant une attention particulière aux difficultés des autres, demandez-leur « Y a-t-il quelque chose que je peux faire pour vous aider? » et apportez leur cette aide qui sera la base d’une nouvelle relation.

2 – Assumer le mauvais rôle

Un client se fâche, se plaint d’un mauvais service, un ami commun se sent méprisé, quelle que soit le sujet, et indépendamment de votre part de responsabilité, avancez vous pour assumer ce dérèglement. Vous devez être prêt à la critique et à corriger le tir surtout si la personne réellement responsable ne le peut pas. Un acte désintéressé cimente une relation.
Pour approfondir le sujet Secrets pour être cru, aimé et respecté

3 – Répondre à la question cachée

Souvent on pose une question qui en cache une autre. Un partenaire peut vous demander comment vous avez ressenti ce qu’il a présenté lors de la dernière réunion. Sa question est sûrement de savoir si son importance n’est pas réduit dans le fonctionnement de l’entreprise. Derrière ces questions simples se cache une question plus large. Vous construirez d’excellentes relations si vous écoutez attentivement pour découvrir ce qui se trouve derrière et pouvoir répondre à cette question cachée.

4 – Penser vraiment aux autres

Pensez aux autres et agissez en conséquence. Le moyen le plus facile est de faire des compliments inattendus. Tout le monde aime la louange impromptue, non pas parc qu’il y a une occasion d le faire, mais « juste parce que. » Le compliment aide les autres à se sentir mieux dans leur peau et à savoir ce que vous pensez d’eux Prenez le temps chaque jour pour faire un geste ou de dire un mot aimable, sans qu’il y ait une raison si ce n’est que vous pouvez le faire.
Pour approfondir le sujet Pouvoir sur les autres : ce qu’il ne faut jamais dire

5 – Accepter votre responsabilité

La plupart des gens s’excusent quand leurs actions ou leurs paroles sont remises en question. Très peu le font avant d’y être obligés. La responsabilité est un élément clé d’une bonne relation. Dans certaines circonstances, n’hésitez pas à accepter votre part de responsabilité, expliquez que vous êtes désolé, et pourquoi, sans chercher à incriminer l’autre… et tout le monde voudra vous avoir dans ses relations.

6 – Toujours donner … et recevoir parfois

Une excellente relation est mutuellement bénéfique et avoir une relation c’est vouloir quelque chose. Si vous commencez à penser à ce que vous pouvez donner, vous allez initier une vraie relation et un lien durable, vous établissez une relation comme basée au départ sur l’autre et non sur vous, pour entrer dans un processus de bâtir des relations avec des gens qui suivent la même approche.

7 – Valoriser l’autre

Quand quelqu’un parle en tant que patron de tel entreprise, expert de tel domaine, il est tentant de mettre davantage l’accent sur idées. On l’écoute parce que c’est lui. Si c’était un simple coursier, on ne l’écouterait pas ainsi. Vous devez distinguer le message de l’émetteur, dépouiller les paroles du statut de celui qui parle, et considérer l’information, les conseils, ou l’idée en vous basant uniquement sur ses mérites. Un bon conseil est bon, peu importe d’où il vient, et les personnes sont intéressantes, indépendamment de la perception de leur«statut».
Pour approfondir  Exploitez votre capital de relations

8 – Les 10 personnes obligatoires dans votre réseau

Un réseau diversifié est riche de personnes de différents métiers, milieux, d’âge, origines et doit avoir des acteurs incontournables de votre vie professionnelle.
Le mentor : il a atteint le niveau de succès auquel vous aspirez pour apprendre de ses succès et des ses erreurs.
L’entraîneur : le coach, il intervient à différents moments, vous aide prendre des décisions critiques et à réussir un évolution.
L’expert : dans votre domaine de prédilection il possède des informations et relatons, il vous tient informé de ce qui se passe, il peut faire écho à vos réflexions et à la pertinence de vos projets.
Le transgresseur : extérieur à votre secteur d’activité, il fait le buzz sur n’importe quel sujet, il vous apporte des connexions qui stimulent l’innovation par son côté non-conventionnel.
Le connecteur : il a accès à quantité de personnes, ressources et informations. Dès qu’un sujet vous concerne, il vous envoie un e-mail ou vous appelle, il a le talent de faire des liens, trouver des ressources et des possibilités.
L’idéaliste : la personne de votre réseau avec laquelle vous pouvez rêver, sans porter de jugement, elle vous aide à étoffer vos rêves en haute définition, même si vous n’avez pas un plan solide pour le réaliser.
Le réaliste : il vous aide à garder le contact avec réel.
Le visionnaire : il vous inspire au voyage, semblable à l’idéaliste, il vous aide à élaborer un véritable plan pour atteindre votre objectif.
Le partenaire : votre pair sur le même chemin que le vôtre, avec lui vous partagez beaucoup, victoires et échecs, ressources, possibilités et informations.
L’apprenti : vous lui servez de mentor, l’aidez et le guidez en fonction de vos expériences, une façon de savoir expliquer un sujet à un autre et une motivation pour votre développement personnel. Evidemment, vous pouvez et devez avoir plus de 10 personnes dans votre réseau… mais c’est déjà un bon début.
Pour approfondir  Réussite : de quelle intelligence avez-vous besoin ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.