La production de jeux vidéo bondit de 43 %

La production française de jeux vidéo, en très bonne santé, a bondi de 43 % en un an, un record qui s’inscrit sur un marché mondial lui-même en hausse. Comme l’explique aux Échos, Julien Villedieu, délégué général pour le Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV) : « Pour exister sur un marché mondial très compétitif et éclaté entre les univers consols, PC et mobiles, les studios de développement de jeux vidéo multiplient les productions originales afin d’augmenter leur chance de succès ». Attention tout de même, on estime que 20 % des créations n’arrivent jamais entre les mains des Gamers, faute d’avoir trouvé un éditeur ou parce que la thématique est finalement passée de mode entre le moment de l’idée et le développement final.

Les secteurs transverses de l’environnement

Des énergies en passant par le bâtiment, le transport ou encore les concepts locaux de recyclage, de gestion des déchets, du gaspillage… Le Green Business et les « Green Tech » sous toutes leurs formes constituent des marchés porteurs en 2019-2020. Et pour cause ! Avec le réchauffement climatique, toutes les bonnes idées sont accueillies avec enthousiasme, tant de la part des consommateurs que des financeurs en tout genre : business angels, fonds d’investissement, financement participatif… Un marché transverse à investir de toute urgence !

La Smart House à suivre au CES Las Vegas

Les objets connectés connaissent un succès croissant depuis plusieurs années, mais ceux qui visent la maison ont particulièrement le vent en poupe. Cafetières, ampoules, chauffage, caméras de surveillance, volets, serrures… La maison du futur s’envisage totalement connectée, même interconnectée* et elle s’appelle la Smart House (pour « maison intelligente »). Les chiffres divergent d’un cabinet d’études à l’autre, mais globalement, le nombre d’objets connectés en service qui s’élevait à 5.9 milliards en 2017 et 7 milliards en 2018, est estimé à 21.5 milliards pour 2025 (données du cabinet IoT Analytics). Pour trouver de bonnes idées d’applications et d’objets connectés ou simplement pour « sentir » le marché, n’hésitez pas à suivre le prochain CES Las Vegas (Consumer Electronics Show), qui se tient dans la capitale du jeu du  le 8 au 11 janvier 2019. Le CES est le plus grand salon mondial dédié aux nouvelles technologies grand public avec comme chaque année, la French Tech qui y tiendra un stand avec ses entreprises les plus prometteuses !

*des objets interconnectés sont des objets que vous programmez pour communiquer entre eux de manière à produire leur effet en cascade. Par exemple, la cafetière connectée se met automatiquement en marche lorsque le réveil connecté sonne. Le chauffage connecté et la lampe connectée se mettent automatiquement en marche quand vous enclenchez votre serrure connectée au niveau de la porte d’entrée, etc.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Cloud et sécurité informatique

Dans la même mouvance, le secteur des objets connectés entraîne celui des réseaux personnels (Bluetooth SigFox, ZigBee …), mais aussi de la sécurité informatique et du Big Data : collecte, stockage Cloud et analyse des données. Le cabinet IoT Analytics estime le marché global lié à l’Internet des objets autour de 1567 milliards de dollars d’ici 2025, contre 151 milliards de dollars en 2018 (+37 % par rapport à 2017).
[asa]2754065725[/asa]

La BlockChain encouragée par BPI France

Toujours en matière de nouvelles technologies, les projets incluant la Blockchain devraient être encouragés par les investisseurs en 2019. La Banque Publique d’Investissement a affirmé sa volonté de contribuer aux projets Blockchain et ICO en France (« Initial Coin Offering » : une méthode de levée de fonds en cryptomonnaie). Un cadre juridique est également en cours via la loi Pacte, ce qui devrait rassurer les investisseurs privés.

Si vous cherchez un financement pour développer votre technologie BlockChain, n’hésitez pas créer un compte sur le site de la Banque Publique d’Investissement BPI France en cliquant ici 

+35 % pour les cosmétiques bio

Concernant le commerce et les services en BtoC, le Journal du Net pointe le secteur des cosmétiques bio, qui grimpe et se structure depuis 2015 avec une accélération constatée cette année. Le chiffre d’affaires a bondi de 35 % entre 2017 et 2018, alors même qu’il a reculé de 2.3 % concernant le marché cosmétique non bio (source : LSA Commerce & Consommation). Attention à la réglementation stricte relative à la composition des produits, première barrière à l’entrée pour se lancer dans le bio. Pour mieux connaître les labels,  pour vous faire une idée des produits les plus populaires en France et pour vous faire accompagner dans votre projet entrepreneurial, vous pouvez vous rendre sur le site de l’association française de la cosmétique bio Cosmébio.

Le marché végan : une niche qui se démocratise

Enfin, notez que le véganisme et le végétarisme ne sont plus à la marge. D’ailleurs, quelques acteurs sortent du lot, signe que le marché se structure et recueille suffisamment d’adeptes. Il s’agit principalement de marques anglo-saxonnes, comme Native Food Cafe, VeganBurg, Boon Burger, Go Vegan, Maoz. Il y a aussi la chaîne canadienne de restauration Cooper Branch qui s’est installée à Brest et à Angers, et plusieurs franchises véganes et végétariennes fleurissent sur notre territoire. D’après CHD Expert, 30 % des Français se déclarent « flexitariens », à savoir omnivores avec la volonté de baisser leur consommation de viande. 46 % souhaitent voir plus de restaurants proposer 1 ou 2 plats végans à leur carte. En tout et pour tout, 5 % des Français seraient végétariens et 2 % végans. Le phénomène touche principalement la restauration, mais pensez aussi aux cosmétiques, à la maroquinerie et à la mode. Il s’agit d’une niche à suivre de près !

D’autres secteurs porteurs en 2019/2020

– la réalité virtuelle et la réalité augmentée, dans le jeu vidéo, mais aussi pour revisiter le secteur immobilier et le e-learning
– les services à la personne : services aux personnes âgées, services de proximité, échanges de services
– les espaces de travail partagés : coworking et services pour freelances
– la mode éthique
– les drones, en BtoC et en BtoB (pour des services de nettoyage des toits, l’analyse de l’air, la prise de vue, la surveillance et le sauvetage…)

De nombreux autres secteurs auront évidemment le vent en poupe en 2019 et si vous cherchez une opportunité de business, le mieux est encore de creuser parmi les secteurs qui vous passionnent ou pour lesquels vous avez une compétence à revendre. En effet, votre projet entrepreneurial devra concorder avec vos valeurs et vos envies personnelles avant tout. Pour sentir le vent, rendez-vous sur les salons professionnels, excellents baromètres pour dénicher la meilleure idée dans votre secteur.