Sorare, Mirakl, Vestiaire Collective et Swile sont les nouvelles licornes françaises. En moins d’un mois, les investisseurs ont amené plus d’un milliard d’euros dans ces startups : l’équivalent d’un an de levées de fonds dans la tech’ en 2015. Panorama des nouvelles licornes françaises et avis d’experts sur ces opérations record.

L’économie de l’innovation est en marche, selon Cédric O

Nos startups françaises ont levé plus d’un milliard d’euros en une seule semaine au cours du mois de septembre, soit l’équivalent d’une année d’investissements dans la French Tech en 2015.

Cette performance s’apparente à celles réalisées parmi les plus gros de la Tech’ à l’étranger, notamment en Chine et aux États-Unis. Elle laisse à penser que la France est en train de créer une « économie de l’innovation », comme l’a précisé le secrétaire d’État au numérique Cédric O, « qui fait la prospérité économique, les créations d’emplois, la capacité à soutenir technologiquement les grands défis. »

Mais qui sont ces startups stars de la Tech’ en France ? En numéro 1, Sorare (jeu de fantasy football – secteur gaming) a levé 600 millions d’euros en un seul tour de table ce mois de septembre. Avec une telle performance, la startup est désormais valorisée 4.3 milliards de dollars et elle rejoint le club prisé des licornes françaises. Rappelons que le club des licornes – qui compte actuellement une vingtaine de membres – regroupe les entreprises françaises dont la valorisation serait supérieure à 1 milliard de dollars si elles étaient cotées en, Bourse.

Mirakl et Vestiaire Collective déjà rodées aux tours de table

2e acteur clé de la rentrée : la startup Mirakl (éditeur de marketplaces, secteur BtoB & e-commerce) avait déjà rejoint le club des licornes en 2020 en réalisant une levée de fonds record de 300 millions de dollars. Elle fait encore plus fort cette année en bouclant un tour de table à 555 millions de dollars, la faisant passer à une valorisation estimée à 3.5 milliards de dollars, soit plus du double par rapport à 2020.

3e acteur clé dans ce panorama des investissements de la rentrée : Vestiaire Collective (seconde main pour les vêtements de luxe, secteur textile) a levé 178 millions d’euros en septembre, après avoir levé la même somme en mars. La startup a elle aussi rejoint le club des licornes avec une valorisation désormais estimée à 1.7 milliard de dollars.

4e acteur : nous apprenons il y a quelques jours l’entrée de Swile (émetteur titres restaurant – Secteur restauration d’entreprise) dans le club fermé des licornes, après une levée de fonds bouclée début octobre à hauteur de 200 millions de dollars.

La Fintech : le prochain marché à licorne ?

Enfin, les acteurs de la FinTech (technologies de la finance) ont également vu leurs investissements croître ces derniers mois. Sans aller jusqu’à générer des licornes, les startups françaises et européennes de ce secteur ont effectivement levé 10.4 milliards d’euros au cours du premier semestre 2021, contre 9.3 milliards d’euros pour toute l’année 2019. La Fintech est le secteur qui connaît la plus forte croissance en France et en Europe (source société Dealroom.co).

Le plan Tibi en marche, mais la French Tech reste tributaire de fonds étrangers

Au final, ces opérations constituent un bon en avant pour les acteurs de la French Tech. Elles permettent à nos sociétés de se placer sur les marchés à l’international, ce qui est exactement la visée du gouvernement. De l’avis des experts, ces données sont en effet la conséquence directe du plan Tibi : un plan créé et abondé par le gouvernement à hauteur de plus de 3.5 milliards d’euros pour l’émergence d’un écosystème de financement de la croissance efficace et solide.

Toutefois, il est à signaler que les fonds impliqués dans ces opérations sont loin d’être tous français. Nos startups sont en effet passées licorne sur impulsion de fonds tels que Softbank (Japon) ou encore Silver Lake (États-Unis). Seule la startup Vestiaire Collective a enregistré un capital majoritairement européen en comptant parmi ses investisseurs les fonds français idInvest, Korelya, Ventech et BPIFrance ou encore le fonds anglais Balderton.

Sources https://business-cool.com/decryptage/classements/classement-licornes-francaises-valorisation/ https://www.usine-digitale.fr/article/mirakl-boucle-une-levee-a-555-millions-de-dollars-pour-inonder-l-e-commerce-avec-ses-marketplaces.N1142857 https://www.bfmtv.com/economie/vestiaire-collective-leve-178-millions-d-euros_AN-202109220010.html
https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/10/11/avec-une-levee-de-fonds-de-200-millions-de-dollars-swile-revise-ses-ambitions-a-la-hausse_6097935_3234.html