Les 10 traits paradoxaux du créatif

Le professeur de psychologie et de gestion Mihály Csíkszentmihályi, dans son livre « Le travail et la vie de 91 éminentes personnes » (HarperCollins), à partir d’une trentaine d’années d’observation, analyse la façon dont les personnes créatives vivent et travaillent. Il explique le processus selon lequel les nouvelles idées leur viennent. Leur personnalité, différente de celle des autres, montre à la fois complexité et contradiction dans leurs tendances de pensée et leur mode d’action. Il décrit dix traits souvent paradoxaux identifiés chez eux.  Vous retrouvez-vous dans ces critères ?

1 – Energique et souvent cool

Il travaille de longues heures, avec une grande concentration, tout en dégageant fraîcheur et enthousiasme. La créativité est liée à une grande tolérance de l’ambiguïté. Le créatif aime la complexité, tout en réalisant des choses simples et vice-versa. Au lieu de chercher la réponse à un problème, il préfère trouver un million de réponses ou un million de problèmes. Il lui faut un entourage conventionnel pour contester ses idées, mais pas trop conventionnel pour pouvoir collaborer avec lui. L’innovateur né est rarement doué des compétences de leadership. Le profil du leader et celui du créatif sont très différents.

Lecture recommandée : Comment apprivoiser votre stress

2 – Intelligent et naïf

Il est capable de générer une grande quantité d’idées et avec souplesse passer d’un point de vue à un autre ; l’originalité de ses choix et les associations inhabituelles d’idées caractérisent sa façon de penser, difficile à imiter. Cette approche reflète le tempérament bipolaire du créateur qu’il produit quand il est inspiré et a une inspiration alimentée par un sens. Tout le monde est plus créatif qu’il ne le croit s’il est motivé par de véritables intérêts et le besoin.

Lecture connexe : Pourquoi l’intelligent émotionnel réussit

3 – Indiscipliné et responsable

Son espièglerie ne va pas très loin sans son antithèse, la ténacité et la persévérance. Derrière un air insouciant, il travaille souvent tard dans la nuit et persiste quand un autre baisserait les bras, mais en même temps il aime être surpris, pris au dépourvu, a besoin pour être créatif de suffisamment de chaos pour rendre sa propre vie moins prévisible.

4 – Imaginatif et réaliste

Tout son art implique un saut de l’imagination dans un monde qui est différent du présent. C’est un innovateur naturel qui a une vision, voit  l’image en grand et comprend pourquoi les choses sont importantes même s’il ne peut pas l’expliquer. A côté de lui, il doit y avoir des salariés satisfaits de pointer tous les jours tout simplement pour gagner un revenu, qui assurent le travail trivial ou souvent vide de sens qui permet au créatif de s’exprimer.

5 – Extraverti et introverti

Nous nous sentons habituellement tout l’un ou tout l’autre, soit préférant nous retrouver à échanger avec les autres, soit plutôt passif et retiré. Le créatif passe par des comportements simultanés sur les 2 tendances. La pire chose pour un créatif est de travailler avec quelqu’un comme lui. Ils seraient en concurrence avec ses idées ou simplement ils s’ignoreront mutuellement. L’innovateur entrepreneur présente des caractéristiques psychopathiques qui l’empêchent d’être un leader efficace, il est rebelle, antisocial, égocentrique et souvent peu empathique pour s’occuper du bien-être des autres.

Lecture connexe : L’art de vous mettre en avant sans paraître arrogant

6 – Humble et fier

Il peut passer d’une attitude arrogante ou hautaine à un comportement marqué d’autodérision et de timidité. Il a pourtant besoin de sentir qu’il est important. Mais la plupart des problèmes en entreprise est causée par des personnes qui veulent être importantes. L’équité exige que chacun soit traité de la même manière et comme il le mérite. Le manager doit identifier le créatif dans son équipe, reconnaître son potentiel, sinon il partira pour une entreprise dans laquelle il se sentira valorisé.

Lecture recommandée : L’humilité ou l’art du leadership vainqueur

7 – Hors des stéréotypes

Les tests de masculinité et de féminité faits sur des jeunes montrent les filles créatives plus dominatrices et difficiles que les autres filles, et les garçons créatifs plus sensibles et moins agressifs que leurs homologues masculins. Le créatif de talent n’est pas motivé par l’argent selon une étude sur plus 50 000 managers dans 20 pays différents qui démontre que les personnes les plus imaginatives sont sensibles à la reconnaissance et la notoriété plus qu’à la rentabilité d’une démarche mercantile.

8 – Rebelle et conservateur

Il est impossible d’être créatif sans avoir assimilé une grande culture. Une personne ne peut pas l’être sans être en même temps, par ce qu’elle a appris,  traditionnelle et conservatrice, et en même temps rebelle et iconoclaste. Le créatif n’aime pas les limites, supporte très mal les processus à suivre ou les structures. Il a besoin de liberté, de travailler à distance, en dehors des heures normales. Steve Jobs avait de meilleures relations avec les produits qu’avec les personnes, la plupart des ingénieurs de Google sont peu intéressés par la gestion. Mark Zuckerberg s’est entouré de personnes qui compensent son déficit de leadership.

Lecture connexe : Pourquoi vous devez vous entourer de plus intelligents que vous

9 – Passionné et très objectif

Sans la passion, l’intérêt pour une tâche difficile s’estompe, son travail n’est pas très bon et manque de crédibilité. Il trouve le moyen de se détacher de ce qu’il fait au point de pouvoir accepter la critique avec une certaine ouverture et sensibilité. La créativité s’améliore s’il obtient plus de liberté et de flexibilité dans son travail. Structure, ordre et prévisibilité sont détestés par lui. On est tous susceptibles d’agir de manière plus créative dans des circonstances imprévisibles et spontanées, parce que nous ne pouvons pas compter sur nos habitudes.

10 – Dans la souffrance et le plaisir

Il n’abandonne pas et passe par la douleur et la satisfaction avec une capacité à s’adapter à presque n’importe quelle situation,  et à faire tout ce qui est à sa portée pour atteindre son objectif. Le créatif fait preuve d’ingéniosité soutenue par un courage de ne pas abandonner.  L’innovation vient de l’incertitude, du risque et de l’expérimentation. C’est un expérimentateur né qui doit tester et jouer, avec ce que cela coûte mais c’est en général moins cher que de ne pas innover. Sa qualité la plus importante est sa possibilité de profiter du processus de création pour son propre bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.