Les exigences de ces profils jeunes et à fort potentiel évoluent rapidement comme en témoigne une récente étude menée par le cabinet de recrutement Timewise selon laquelle 87 % des employés souhaiteraient avoir la possibilité de travailler de manière flexible**. Le modèle de travail classique, sédentaire, un bureau et des horaires fixes est aujourd’hui dépassé et une nouvelle arme de choix s’impose dans la guerre des talents. Une arme à laquelle un nombre croissant d’entreprises de toutes tailles font appel. Cette arme, c’est le travail flexible.

La révolution digitale bouleverse des environnements de travail  

La révolution digitale nous rend plus mobiles et nous donne accès à des possibilités élargies en termes de connectivité et d’accès aux données. On peut ainsi travailler de la même manière, où que l’on soit. Un employé peut aimer son travail, mais ne pas vouloir vivre en ville, il peut vouloir passer du temps à l’étranger pour découvrir un nouveau pays et cela ne doit pas être un problème. Au contraire, c’est aux responsables des Ressources Humaines de se saisir de ces évolutions et d’en faire une force pour leur entreprise. Rappelons que d’ici 2030, 11,5 % des espaces de travail seront flexibles*** ! On comprend pourquoi puisqu’il est prouvé que l’utilisation d’espaces de travail partagés permet aux employés d’être à la fois plus heureux et productifs, de concilier travail et projet de vie personnelle.

Entreprises, révolutionnez-vous !

En 2020, 50% des actifs devraient avoir recours au moins une fois dans la semaine au travail flexible. Ce chiffre frappant a d’ores-et-déjà incité des entreprises comme Engie à prendre les devants. Certains de leurs collaborateurs évoluent désormais dans des espaces de travail flexibles qui encouragent la collaboration et la créativité, comme le confie Jean-Christophe Brochet, Directeur des Ressources Humaines, Global Business Support Engie IT : « Les idées les plus créatives ne naissent pas en restant assis devant son écran. Le centre de coworking que nous utilisons, qui place la collaboration au centre de son fonctionnement, stimule un sens de l’innovation et de la création qui est indispensable pour optimiser nos activités et améliorer la satisfaction de nos employés. ».
Engie a compris que d’autres facteurs à l’image du design, du bien-être ou de l’interaction avec des professionnels extérieurs à leur organisation renforcent considérablement l’efficacité au travail. C’est cet exemple que doivent suivre les entreprises de toutes tailles afin de s’emparer de la révolution de l’environnement de travail actuellement en marche.

[asa]2754065725[/asa]

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Le coworking constitue un véritable incubateur de talents

Le coworking constitue un véritable incubateur de talents. Pour preuve, 69% des Millennials échangeraient leurs bénéfices au travail (comité d’entreprise, rémunération attractive…) contre un meilleur espace de travail***. Les jeunes souhaitent désormais être heureux et à l’aise au sein même de leur environnement de travail. Ils sont attentifs à des éléments comme leur impact écologique ou un meilleur équilibre vie professionnelle-vie personnelle. D’après une récente étude, l’utilisation d’espaces de travail flexibles contribuera à réduire de 7 millions de tonnes d’ici 20302, les émissions de gaz carbonique liées aux migrations pendulaires. Elle permettra également d’économiser 100 millions d’heures2 qui pourront être consacrées à des tâches personnelles.
Par conséquent, les entreprises doivent comprendre les besoins des Millennials pour retenir ou attirer les meilleurs talents. S’adapter à ces nouvelles attentes représente un tournant nécessaire et décisif pour les directeurs des ressources humaines. Un manque d’ajustement provoquerait une perte d’attractivité pour la marque employeur et un rejet des talents de demain. Les entreprises doivent dès lors prendre le temps d’appréhender ceux qui constituent leur futur pour les séduire et les garder le cas échéant. En clair, c’est aujourd’hui l’un des principaux défis auquel devront répondre les entreprises. Il en va de leur capacité à construire un avenir prospère qui passera nécessairement par le recours aux meilleurs collaborateurs du marché.

* IWG est le leader mondial des espaces de travail et possède notamment les marques Regus, Spaces et Stop & Work, qui répondent chacune aux besoins et aspirations spécifiques des 2,5 millions de clients du Groupe. 
** Timewise, septembre 2017
*** Etude réalisée par Development Economics sur l’impact du travail flexible sur l’économie mondiale, 2018
**** The Flexible Revolution. Insights into European flexible office markets, CBRE, 2017

Article précédentGestion du temps : repères pour obtenir une semaine productive
Article suivantLes meilleures citations sur l’intelligence
Christophe Burckart
48 ans, Directeur Général d’IWG France, leader mondial des espaces de travail flexibles et innovants, Christophe est en charge de conduire les activités opérationnelles et la profitabilité des marques du groupe telles que Regus et Spaces et siège au conseil de surveillance de Stop and Work, autre réseau de tiers lieux innovants, dont IWG est actionnaire majoritaire. Il est également responsable de définir et de mettre en œuvre les initiatives de croissance, notamment le développement du réseau d’IWG en France, s’associant à des acteurs-clés du marché au travers de partenariats stratégiques. Diplômé de l’Institut Supérieur du Commerce à Paris, il a développé sa carrière dans le secteur de l’informatique, au sein de sociétés IBM, Compaq, Hewlett Packard et Dell, à des fonctions de directions ventes et Marketing, dont 4 ans aux Etats-Unis. Plus récemment, il a occupé les fonctions de Vice-Président Europe, Ventes et Services au sein d’Honeywell Safety Products.