Introverti/extraverti, vous êtes les deux

Vous avez une personnalité qui penche vers l’introversion ou l’extraversion. Difficile pourtant d’appliquer une étiquette. Selon Carl Jung vous êtes à la fois introverti et extraverti avec une dominante pour l’un d’eux. L’introverti se concentre davantage sur son activité intérieure, l’extraverti dominant sur le monde extérieur. Cela vous concerne dans votre travail comme dans vos relations sociales d’une manière générale. Votre comportement reflète le côté qui l’emporte et vous pouvez apprendre à cultiver l’autre.

Connais-toi toi-même

L’introverti est souvent un bon auditeur qui recueille et traite l’information, l’extraverti la répand volontiers et la diffuse. Identifiez votre nature et adaptez vos comportements en conséquence. Trop souvent introverti comme extraverti se rangent sous un stéréotype. L’extraverti voit à tort l’introverti comme crispé, distant et ennuyeux, qui lui considère l’extraverti comme volubile, peu sérieux et agaçant. Surmonter cette barrière mentale fait comprendre l’introversion et l’extraversion. Vous ne changerez pas votre mode de comportement du jour au lendemain, mais avec le temps et de la persévérance. Si vous animez une équipe donnez à l’introverti le temps de parole et encouragez l’extraverti à écouter plus.
Pour approfondir le sujet  Comment vaincre la peur de réussir

Comment devenir extraverti

Si dans une situation de vente vous n’êtes pas naturellement à l’aise, vous sortez de votre zone de confort. Pour compenser cette gêne la solution consiste à vous passionner pour ce que vous avez à vendre. Cette passion pour une idée, un projet, un produit ou un service vous écarte de la préoccupation de savoir comment vous êtes perçu, et montre votre engouement pour ce que vous faites. Cela s’apprend.
Pour approfondir le sujet Comment développer votre empathie

Faites chaque jour une chose que vous craignez

Il est très important de vous mettre dans des situations qui vous rendent mal à l’aise. Pas par masochisme. Pour affronter avec courage votre peur. Si vous êtes effrayé à l’idée de rencontrer un client ou un prospect, prenez l’initiative de prendre un rendez-vous et allez-y. A force de renouveler la situation, vous allez la démythifier, surmonter votre inquiétude, gagner en confiance en vous et repousser les limites de vos possibilités.

Transformez plaintes et critiques en atouts

Dans les affaires, en particulier dans la vente, vous ne pouvez pas réussir sans les critiques et doléances des clients. Suivez ceux qui se plaignent et occupez-vous d’eux jusqu’à leur donner satisfaction. Si vous croyez en votre idée, en votre produit, en votre entreprise et en vous-même, vous maintiendrez le cap et le client félicitera ou au minimum remerciera votre persévérance.
Pour approfondir le sujet Comment réussir sa prospection et vendre plus

Allez vers les autres et exprimez-vous

Passer devant chacun et lui faire un signe de reconnaissance vous réconfortera. Regardez chaque personne dans les yeux et dites-lui bonjour vous amènera à devenir extraverti à force d’entrainement. Efforcez-vous d’être en public, sortez de votre bureau pour vous socialiser et fréquentez les mêmes endroits ou personnes jusqu’à ce que vous vous sentiez l’aise. La meilleure façon de devenir extraverti est de parler devant un public, s’exprimer devant un auditoire s’apprend sur le plan émotionnel et comportemental. Seule une pratique tenace vous apprendra à maîtriser peu à peu de telles situations.
Pour approfondir le sujet Comment réussir une présentation en public ?

Agissez de plus en plus, l’action tue l’anxiété

Plus vous agissez, plus vous diminuez les moments où vous vous sentez mal à l’aise. L’action supprime l’angoisse, même si cela est une fuite en avant, le résultat est bénéfique pour vous. Vous pouvez aussi aider un collègue à réaliser ses ventes, cela vous fait sortir de vous-même, travailler avec les clients d’un autre avec lesquels vous n’avez rien à perdre, vous vous sentirez plus détendu.
Pour approfondir le sujet  Secrets pour être cru, aimé et respecté