Du temps pour la réflexion

Si l’extraverti a besoin des autres pour « recharger ses batteries », l’introverti cherche la solitude lorsqu’il a besoin de récupérer de l’énergie. L’introverti ne fuit pas les autres? simplement il a besoin de temps pour lui, pour réfléchir, se tourner vers son monde intérieur. Ce trait de personnalité lui permet d’explorer toute sa créativité, de réfléchir aux meilleures solutions, de planifier des plans d’action… L’extraverti a aussi ces capacités, mais il manque souvent de patience pour les exploiter pleinement.

Sentir, réfléchir, agir

Cette sensibilité au monde intérieur rend l’introverti plus sensible aux émotions des autres. Il « sent les vibrations » qui émanent d’un groupe, cette empathie lui donnant de fortes capacités pour recruter les bonnes personnes, constituer une équipe de travail harmonieuse et manager dans la bonne direction. Selon un sondage pour USA Today, 40 % des cadres américains seraient introvertis. L’introverti agit sur le modèle « sentir – réfléchir – agir ». Il équilibre intuition et raison pour prendre des décisions.
Lecture recommandée : Intelligence émotionnelle : 5 atouts à exploiter pour bien diriger

Écoute et profondeur

L’introverti n’a pas la réputation de babiller à tout va. Il ne se place pas forcément au cœur des débats. Dans un groupe de discussion, il ne prend la parole que lorsqu’il a quelque chose de pertinent à raconter, mais son silence n’est pas dénué d’intérêt. Lorsqu’il ne parle pas, il écoute son interlocuteur, et ces qualités d’écoute couplée à son empathie font de lui, là encore, un manager hors pair, et un entrepreneur compréhensif des attentes de ses clients et de ses partenaires commerciaux.

L’introverti n’est pas forcément timide

On confond souvent introversion et timidité alors que ce sont deux traits différents. Le timide n’arrive pas à dépasser l’anxiété générée par le rapport aux autres alors que l’introverti sait se placer en interaction sociale lorsqu’il le faut. L’introverti sait se comporter comme un extraverti et est à l’aise en société. Simplement, il a besoin de solitude pour laisser décanter les émotions que leur procure le tourbillon du monde. Ainsi, un introverti n’a pas forcément de mal à parler en public ou se mettre en valeur lorsqu’il le faut. Bill Gates et Gandhi sont des introvertis célèbres qui ont su se mettre en avant aux bons moments pour fédérer autour de leur vision.
Lecture recommandée : Introverti ou extraverti, comment vendre vos idées avec efficacité

Un bon orateur, un bon vendeur

L’introverti passe beaucoup de temps à la réflexion, c’est pourquoi ses présentations sont toujours soigneusement préparées. De plus, comme il ne cherche pas à combler les blancs lors des discussions, il prend le temps de choisir ses mots avant de s’exprimer. Son argumentaire commercial est d’autant plus pertinent et, pour peu que son prospect se trouve en face de lui, complètement adapté à son état émotionnel et ses attentes.

(Données tirées du psychanalyste Carl Gustav Jung et de Sophia Dembling, auteure du livre ” The Introvert’s Way: Living a Quiet Life in a Noisy World ”  – en français ” La vie des introvertis: vivre discrètement dans un monde bruyant”)
Lecture recommandée : Secrets pour devenir un entrepreneur prospère