Publicité
Publicité

Le sourire, meilleur coach de votre carrière

*** 3mn à lire *** Offrir aux autres un visage heureux vous rend plus sympathique et dynamise votre carrière. Selon de récentes recherches, le sourire est bénéfique pour votre bien-être, améliore votre humeur et réduit le stress. Et même avec un sourire simulé, vous pouvez obtenir les mêmes résultats. Explications.

Un atout comportemental

Sourire vous donne un bien-être personnel et intime mais aussi un atout comportemental et social. Selon une étude de l’Université Penn State, celui qui sourit serait plus sympathique, courtois, et même compétent. Cela suffit à vous inciter à sourire à chaque personne avec laquelle vous voulez faire des affaires. Et le sourire est contagieux, si vous souriez, on vous sourit, et tout le monde devient un peu plus heureux. Pour des chercheurs de l’Université d’Uppsala en Suède, froncer les sourcils quand vous regardez quelqu’un qui sourit est très difficile.

PUBLICITE

Le sourire recâble
le cerveau

Quand vous souriez, votre cerveau est conscient de l’activité et garde la trace. Plus vous souriez, plus vous brisez sa tendance naturelle à penser négativement. Si vous le faites souvent, vous le recâblez sur des motifs positifs qui finalement créent une boucle de bonheur. Plus vous vous entraînez, plus il devient facile de penser positivement, ce qui augmente productivité et créativité, même si vous êtes dans une situation entraînant normalement l’inquiétude. Le sourire peut changer à travers la boucle de rétroaction votre cerveau qui en conserve la trace, comme un tableau de bord de sourire, il sait combien de fois vous avez souri et votre état général émotionnel. Sourire réduit le stress et par conséquent favorise un bon sommeil selon des études récentes. Cela expliquerait pourquoi nous nous sentons souvent plus heureux en compagnie d’enfants qui sourient en moyenne 400 fois par jour contre 40 à 50 fois par jour pour un adulte heureux et 20 fois pour la moyenne des gens. Le sourire diminue les hormones induites par le stress qui affectent votre santé physique et mentale, selon les études. Bien entendu, cela montre une corrélation, pas un lien de causalité.
A lire aussi  Rire, un outil de management en période de crise

Le sourire, le meilleur
coach de votre carrière

En dehors de votre état mental, sourire contribue à vous sauver la vie, comme Sondra Barrett affirme dans son livre « Secrets de vos cellules ». Pour cette biochimiste, lorsque vous relâchez la tension par un sourire vos cellules perdent de leur rigidité. Des patients atteints de maladies graves ont connu une rémission après s’être libéré du stress qui les étreignait. Scientifiquement parlant, sourire est une grande chose pour la vie. Cela ne vous coûte rien de le faire, vous pouvez même faire semblant et obtenir les mêmes résultats. Votre carrière peut prendre une meilleure tournure, grâce à l’augmentation de votre productivité, votre capacité d’attention et vos capacités cognitives qui en sont améliorées.
A lire aussi Harvard : la formule du succès menant au bonheur

PUBLICITE

Le sourire a une puissance
internationale

Il change votre humeur, vos sentiments, même vos actions. À travers le monde, de Paris à New-York, et de Londres à Manille, il parle, échange et fait comprendre quelle que soit votre langue. Peu importe où vous êtes, c’est un langage universel.  Selon « La science du sourire : le guide du geste le plus puissant de l’homme » de Leo Widrich, il a un contenu émotionnel positif élevé et tout le monde peut apprendre à mieux sourire. Vous rencontrez un ami que vous n’avez pas vu depuis longtemps, vos muscles dessinent un sourire sur votre visage, il se produit une rétroaction positive qui remonte vers le cerveau et renforce votre sentiment de joie. En bref : votre cerveau se sent bien et vous dit de sourire, vous souriez et il se sent bien, et ainsi de suite. Chaque fois que vous souriez, deux muscles s’activent : le grand zygomatique qui contrôle les coins de votre bouche, et qui chaque fois qu’il est activé ne provoque pas vraiment un sourire sincère, les scientifiques l’ appellent le sourire « social » ; le deuxième appelé occuli de obicularis montre la sincérité autour de vos yeux. Sourire s’apprend ou se réapprend. Comme la plupart des adultes, vous avez oublié de le faire au fil du temps et concédé de plus en plus de sourires sociaux. Il n’est jamais trop tard pour sourire à votre avenir
A lire aussi   Comment tuer votre stress en 51 coups de grâce

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x