Voilà une occasion de se détendre tout en apprenant : le ministère des Droits des femmes vient de lancer l’application pour téléphone mobile et tablette « Leadership pour Elles »*, un outil gratuit qui vise à aider les femmes à progresser dans leur carrière en leur permettant d’accéder à des conseils d’experts, des codes et des réseaux habituellement réservés aux salariés des grandes entreprises. Pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem, cette application a pour objectif principal de donner confiance aux femmes car c’est sur ce point qu’elles pèchent : selon le ministère, les différences de confiance en soi entre femmes et hommes peuvent expliquer jusqu’à 4,5 des 25 points de l’écart salarial. Présentation de cette application, qualifiée de gadget par certains. A vous de nous dire aussi ce que vous en pensez !

Un outil ludique et “pro”

Leadership pour Elles s’ouvre sur un quizz d’auto-évaluation qui interroge l’utilisatrice sur son comportement, sa posture en milieu professionnel. A l’issue de cette évaluation, l’application propose 4 parcours de conseils pour progresser et prendre conscience de ses capacités à réaliser ses ambitions et à lever les obstacles qui trop souvent paraissent insurmontables. Chaque parcours s’accompagne d’un quizz et de vidéos de coaching pour progresser à son rythme.

Cet outil, qui se révèle très ludique à l’usage, a été créé pour la partie technique par la société bordelaise BeTomorrow spécialisée dans la création et le développement d’applications innovantes pour le web, le mobile et la télévision et dirigée par une femme, Sylvie Clin (voir vidéo ci-dessous). Pour le contenu, le ministère des Droits des femmes s’est appuyé sur les réseaux de femmes existants (Cercle InterElles, PWN Paris, Programme EVE) et d’autres partenaires (Apec, Agefos PME, Viadéo).

4 parcours de conseils

Voici les 4 parcours proposés :
Agir en Leader. L’objectif de ce premier parcours, construit notamment avec les expertes du réseau PWN, est de combattre le manque de confiance en soi et l’autocensure souvent constatés en entreprise. L’application propose un ensemble de conseils et d’informations pour se faire confiance, puis découvrir et assumer ses ambitions. Mais aussi pour faire face aux barrières qui ne manquent pas de se dresser, notamment le sexisme en entreprise.
Savoir s’entourer. La mise en réseau des femmes est un acte clé pour progresser. L’application propose 12 conseils essentiels pour développer efficacement son réseau et tirer profit des opportunités. Elle doit s’enrichir dans le futur, avec Viadéo pour partenaire, de conseils pour utiliser les réseaux sociaux professionnels, et d’outils pour interroger en direct les experts.

Savoir booster sa carrière. C’est l’un des points clés de ce parcours : les femmes ont du mal à négocier une augmentation de salaire ou à se positionner comme leader. Pour les aider, l’application livre des conseils très pratiques, un véritable mode d’emploi pour négocier ses objectifs professionnels et l’articulation de ses temps de vie comme son salaire. Elle guide aussi les utilisatrices vers les outils en ligne de l’Apec : le simulateur de salaire et le simulateur d’entretien.
– Entreprendre et créer. Peu de femmes créent leur entreprise. Pour les aider, ce parcours reprend les ressources documentaires, les témoignages et les conseils du site internet créé à l’initiative du ministère des Droits des femmes : « EllesEntreprennent.fr ».

Globalement cette application très ludique (des points sont attribués en fonction de vos réponses et vous passez à des étapes supérieures comme dans un jeu) permet de faire réfléchir et d’apprendre en s’amusant. Et beaucoup des conseils prodigués peuvent s’appliquer aussi aux hommes. Et vous que pensez-vous de cette application ? N’hésitez pas à réagir en postant vos commentaires au bas de cet article !

* Pour télécharger l’application gratuite : allez sur Apple Store ou sur Google Play.



Article précédentComment combattre l’alcool au bureau
Article suivantEt si vos candidatures étaient ennuyeuses ?
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+