« Pourquoi acheter un journal quand on peut acheter un journaliste ? »
« Ceux qui sont les vraies vedettes dans leur métier, dans la vie sont les plus simples, les plus authentiques, ceux qui font le moins de cinéma. »
« Quand vous êtes dans le sens contraire du courant et que vous nagez vite, vous reculez moins que les autres. »
« J’ai menti, mais c’était de bonne foi. »
« J’ai connu tous les milieux : les affaires, le spectacle, le sport, mais je n’ai jamais vu un monde aussi dégueulasse que la politique. »
« Pas une seule fois ma conscience ne m’a traité de salaud. »
« Un homme d’État ça ne se fabrique pas en l’espace de deux ans. »
« La politique, ce n’est pas seulement être élu. »
« Il y a des gens qui sont choqués qu’un footballeur touche beaucoup d’argent, d’autres que des banquiers touchent beaucoup d’argent. La seule chose qui compte, c’est de savoir si c’est mérité ou pas, au regard du droit »
« Les gens comme moi qui n’ont pas fait l’ENA intéressent les présidents »
« Je suis antimilitariste et n’aime pas du tout les médecins ! »
« Finie la politique, je me suis brûlé une fois, j’ai compris! »
« Je suis sensible, oui. Depuis la prison. Quand je regarde un film un peu dur, ça me déclenche des trucs. »
« On ne peut pas ne pas aimer les Corses. »
« On a véhiculé l’idée que j’avais pillé l’Etat, mais j’ai récupéré seulement moins de 10% de ce que la banque a gagné, mais c’est une rigolade! »
« Je veux bien mentir et je suis capable de le faire. Mais, comme je suis intelligent, je ne le fais que si ça me sert à quelque chose »
« Ne cherchez pas à tout coût à réussir dans la vie. Mais battez vous pour réussir votre vie, c’est plus important. »
« Vous ne me croirez pas, mais je n’ai pas cru, Je me suis dit que je m’en serais aperçu » à propos de l’annonce de sa mort


« Si moi je veux parler sans grossièreté, je peux le faire, mais ça paraîtra aussi naturel que si Giscard disait : J’en ai plein les c… »
« J’ai appris qu’un patron ne donne pas seulement des ordres, mais aussi, et surtout, donne un exemple. »
«  Je ne crois absolument pas à l’autorité imposée par une hiérarchie… »
« J’ai une grande affection pour lui. Je pense que parmi les coaches français, il est un de ceux qui a le plus de chance d’arriver à gagner un titre. C’est un vrai meneur d’hommes, il est tenace et il ne mange pas la notoriété des joueurs. » à propos de Didier Deschamps
« La causerie d’avant-match a été simple. Je leur ai dit : “Vous prenez votre montre, vous la mettez à l’heure”. C’est ce qu’ils ont fait. »
« On n’a pas à se vanter de trouver le courage, on a à avoir honte de ne pas l’avoir. Il faut l’avoir, il est à la portée de tout le monde. »
« Il faut reconnaître que mon médecin a un drôle de handicap. J’ai l’estomac, l’œsophage, les poumons, les reins, j’ai maintenant le cerveau pfff… Il n’est pas tombé sur un mec facile, mais voilà je vais essayer. »
« La tête, elle aide, mais la vérité, c’est que c’est un combat intérieur. »
Lecture associée Bernard Tapie… ses combats d’une vie truculente et tumultueuse