Le voleur d’idées

Quelqu’un a une idée, elle est bonne, même excellente. C’est son idée. Le voleur se l’approprie, si cela se renouvelle, arrivera le jour où ce sera la dernière fois qu’un membre de votre équipe fera part d’une idée devant cet usurpateur. Mieux vaut travailler avec celui qui est à l’aise avec les idées des autres. Ainsi pouvez-vous agir avec un but commun et esprit d’équipe, ce qui augmente les chances de réussir de tous.

L’opportuniste

Politique, manœuvrier, intriguant, il fait tout pour se faire mieux voir au détriment des autres. Vous réussirez avec des collaborateurs qui savent rester en dehors des projecteurs et laisser leurs collègues recevoir les honneurs. Ils apprécient la reconnaissance du travail des membres de l’équipe car cela signifie pour eux que tout le monde gagne.
Pour approfondir le sujet  Psychopathe en costume et cravate

L’égocentrique

Il se considère comme le centre de l’univers, au coeur de chaque histoire qu’il raconte et la victime des événements malheureux. Il profite de l’absence d’un collègue malade, ignore les difficultés des autres, considère comme banal ce qui leur arrive de tragique, et oublie le reste de l’équipe dans son action. Ce qui importe le plus pour lui, c’est lui. La personne à côtoyer est motivée dans son travail pour améliorer la vie du groupe qu’elle considère avant sa propre personne.

L’oiseau de mauvais augure

Il  assène que vous ne pourrez pas honorer les nouvelles commandes d’un client important, payer dans les délais  un fournisseurs, ou bien qu’un partenaire  vous trahira à terme. La victoire en affaires est difficile, toute réalisation exige temps et efforts. Mieux vaut travailler avec l’idée de réussir des petites étapes vers un objectif plus grand, accompagné de collaborateurs qui ont le talent de deviner une bonne opportunité, même dans un nuage sombre, une lueur d’espoir dans les périodes d’échec, ils savent propager optimisme et enthousiasme.

Le dénigreur

Il s’énerve si une de ses instructions n’a pas été suivie, critique vertement celui qui a commis une erreur, parle ou agit sans réfléchir. Mieux vaut travailler avec celui qui réagit aux  bonnes nouvelles, manifeste sa reconnaissance et félicite, prend du temps pour réfléchir et décider de la meilleure façon de faire lorsque une erreur est commise. Il sait que ses paroles et ses actes laisseront un impact durable de sa bonne volonté de trouver une solution quand tout semble aller mal.
Pour approfondir le sujet  Etre critiqué : comment encaisser le coup

L’irrespectueux

Ce n’est pas simplement désagréable, c’est un manque de respect –  je ne vous considère pas – et le signe d’un égoïsme – ce que j’ai à vous dire est plus important -. Mieux vaut travailler avec celui qui écoute plus qu’il ne parle, se concentre sur ce que les idées exprimées, pose des questions non pour paraître intelligent, mais pour mieux comprendre.

Le narcissique

Tout le monde aime la louange. Lui en a besoin. Il lui faut une attention et  une validation constantes, la preuve qu’il est intelligent, capable, performant. En fait, il a besoin de savoir qu’il est tout cela mais surtout plus que tous les autres. Mieux vaut travailler avec celui qui ne cherche pas tout le temps la reconnaissance, qui se sent bien dans sa peau, et  a confiance en lui. Son énergie encourage et reconnaît les autres.
Pour approfondir le sujet Pourquoi vous devez vous entourer de plus intelligents que vous

Le vantard

Plus il monte dans la hiérarchie, plus il assume des responsabilités importantes, plus il estime qu’il sait tout et qu’il doit le dire aux autres. Pour lui la position ou le statut confère automatiquement savoir, sagesse et autorité. Souvent dans ce cas, son entourage l’entend mais ne l’écoute pas. Mieux vaut travailler avec celui qui est humble et sans prétention, qui se soucie des connaissances de l’équipe et n’a pas besoin d’étaler les siennes.

Le venimeux

Il parle beaucoup, bavarde à tors et à travers sur les autres, alimente des commérages, aime travailler avec des potins et ne s‘inquiète pas du manque de respect que cela manifeste. Mieux vaut travailler avec celui qui partage une information ouvertement, ses propres pensées et sentiments, en étant juste authentique.
Pour approfondir le sujet  Gagnez du temps, évitez le buzz du couloir