En général, vous surestimez vos chances de succès, car vous avez une connaissance intime de l’affaire que vous créez, et souvent une tendance pouvoir vous croire à l’abri de ces funestes statistiques. Vous n’êtes pas seul à éprouver cet optimisme ou cet excès de confiance. On le retrouve chez de nombreux professionnels dans tous les secteurs, chez les sportifs, les hommes politiques, les artistes ou les scientifiques. En général, seul le véritable expert dans un domaine particulier mesure parfaitement s’il est bien calibré pour réussir.

Les avantages de l’excès de confiance

Votre  motivation à poursuivre un objectif dépend de deux facteurs : de l’idée que vous vous faites de l’importance de l’objectif, et de votre conviction de l’atteindre. L’excès de confiance permet de combler l’écart entre le présent et l’avenir. Si vous faites une évaluation réaliste de l’avenir, vous pouvez facilement estimer que le but ne peut pas être atteint, alors que si vous l’estimez atteignable vous engagez des actions pour l’atteindre. Vous retirez deux avantages à poursuivre un objectif effectivement hors de portée : cela vous incite à travailler dur pour obtenir ce qui sans cela aurait été impossible, autrement dit, vous vous trompez réellement pour mieux réussir. Et même si vous ne parvenez pas à l’objectif, vous pouvez en retirer quelque avantage important. L’excès de confiance est bénéfique car il vous fait estimer un objectif a priori quasi impossible à atteindre comme atteignable. Un objectif n’est pas souvent binaire, vous ne l’atteignez jamais complètement ou ne le ratez jamais complètement, et si vous ne l’atteignez pas, vous avez progressé et n’avez pas pour autant tout perdu. De plus vous apprenez beaucoup dans la poursuite d’un but, et cet apprentissage améliore vos compétences et vous fait mieux apprécier les actions à mener pour atteindre un objectif prochain que sans cela vous auriez peut-être abandonné. Enfin, l’effort vers un but montre aux autres votre travail et votre éthique, ce qui peut vous ouvrir de précieuses opportunités.

Lecture recommandée : Avez-vous confiance en vous ?
[asa]2100758659[/asa]

Les inconvénients de l’excès de confiance

Votre motivation à vous lancer dans une activité dépend de votre estimation de la probabilité du succès. Si l’excès de confiance est bon quand il vous fait croire à la faisabilité d’un objectif ambitieux, il peut être dangereux s’il vous amène à croire que vous allez réussir alors qu’en fait ce que vous visez exige en fait beaucoup plus d’efforts. Vous risquez de travailler moins dur du fait de votre conviction d’être suffisamment bien préparé. Dans ces situations mieux veut essayer l’illusion contraire du pessimisme défensif : vous surévaluez les efforts à faire pour atteindre votre objectif, utilisant ainsi la puissance de l’anxiété pour vous mobiliser et atteindre votre objectif avec plus de certitude.

L’excès de confiance et le pessimisme défensif correspondent à une vue biaisée de la réalité. En fait, vos chances de succès dépendent plus de vos efforts continus dans le temps, quelle que soit votre évaluation des probabilités de succès. Tout ce qui vous permet de rester motivé est un avantage, même un peu d’illusion.

Lecture recommandée : Comment avoir une super confiance en soi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.