Un concept très souvent utilisé en marketing

Créé à la fin des années 50 par les psychologues américains Joseph Luft et Harry Ingham, son nom « Johari » est tiré des premières lettres des prénoms de ses inventeurs. Habituellement utilisé en marketing ce modèle est également un outil très efficace pour se connaître et savoir ce que les autres perçoivent et savent de vous. Dans la pratique, la fenêtre de Johari est représentée par un tableau formé de 4 quadrants ou zones qui symbolisent les comportements, les émotions, les sensations et les sentiments d’une personne en relation avec autrui. Elle sert ainsi à classer les informations dont vous disposez sur vous-mêmes (zone publique et cachée) et celles dont vous ne disposez pas (zone aveugle et inconnue).
Lecture connexe  Le secret de votre bonne fortune professionnelle

Une fenêtre à quatre quadrants

Zone « publique » connue de vous et des autres :  elle révèle qui vous êtes au grand jour, indiquant l’image que vous donnez à voir et celle que les autres ont de vous. Comme tous les éléments publics de votre identité (nom, prénom, ….), votre apparence bien sûr mais aussi votre parcours (formation, anciens postes occupés, …) et vos compétences, au travers de votre CV notamment. Sans oublier toutes les informations que vous donnez en parlant avec les uns et les autres à la machine café, en les mettant en ligne sur les réseaux sociaux, …
Zone « cachée » connue seulement de vousce que l’on peut appeler « votre façade »; tout ce que vous savez sur vous que vous contrôlez et maîtrisez afin que les autres ne voient pas ces traits de votre personnalité. Il s’agit de vos secrets, vos désirs mais aussi vos faiblesses, vos craintes, …
Zone « aveugle », connue des autres mais pas de vous :  ce que les autres voient et savent de vous mais que vous ignorez !  Ce que l’on pourrait appeler votre côté obscur ! Par exemple, vos manies, vos lapsus, et plus généralement les sentiments des autres à votre égard, qu’il s’agisse de rumeurs ou de faits objectifs).
Zone « inconnue » inconnue de vous et aussi des autres :  elle peut représenter votre devenir, les projections que les autres font pour vous (« il va devenir… ») ou que vous faites pour votre avenir (« plus tard, je serai … »). Il ne s’agit pas forcément de pistes à suivre, c’est l’imagination de chacun qui s’exprime.
Lecture connexe   Dirigeant : est-il dangereux de se connaître  

Améliorer votre congruence

In fine, le principe de la fenêtre de Johari vous encourage à accroître la zone publique en augmentant votre exposition et votre demande de feedback. Si en théorie elle devient la fenêtre dominante, cela engendre en pratique une plus grande transparence, plus de franchise et d’honnêteté dans vos relations avec les autres. De quoi améliorer considérablement votre communication, votre image et votre congruence !
Lecture recommandée  Comment avoir une super confiance en soi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.