Cela peut apparaître incongru, mais pourtant cela fonctionne : on peut tirer des leçons à appliquer dans son travail en s’inspirant de la manière de fonctionner de sa jeune progéniture. C’est ce que nous dit dans un billet sur Entrepreneur.com, Leigh Fletcher, directeur commercial américain qui conseille plusieurs grosses sociétés de la place (qui réalisent toutes plus de 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires). Voici 5 leçons qu’il a tirées du comportement de sa fille Mia, âgée de quelques mois, et qu’il applique avec succès dans son travail.

1 – Ignorer la technologie

Mia ne consulte pas d’e-mails ni de messages sur un téléphone, cela ne l’empêche pas d’être présente à nos côtés, souligne Leigh Fletcher. De fait, transposé au monde du travail, cela donne : pas la peine de se précipiter sur son ordinateur pour lire chaque email qui arrive ni sur son téléphone pour écouter chaque nouveau message. Choisissez des moments précis pour consulter vos emails et vos messages et vous gagnerez beaucoup de temps!

2 – Parler moins, écouter plus

En tant que bébé, Mia parle peu et écoute beaucoup ses parents : cela lui amène beaucoup de savoir. Transposé au monde de l’entreprise, cela donne : au lieu de dire les choses que vous savez déjà, écoutez vos collaborateurs et vous apprendrez beaucoup. Cela vous aidera également à avoir un autre point de vue sur un problème et pourra vous ouvrir de nouvelles perspectives.

3 – Rester concentré sur l’objectif

Si Mia veut du lait, elle restera concentrée sur l’objectif à atteindre et fera tout pour l’atteindre. Elle ne relâchera la pression qu’une fois l’objectif atteint. Faites la même chose dans le travail : n’abandonnez pas votre objectif au premier obstacle et vous serez récompensé de votre persévérance !

4 – Faire table-rase des connaissances

Mia n’a pas de passé ni de bagages, mais elle a la capacité d’apprendre rapidement dans tous les domaines. Pourquoi ne pas adopter au travail la même attitude du degré zéro de connaissances ? Cela permettrait de se mettre en situation d’apprenant et d’appréhender plus facilement les changements au sein d’une entreprise.

5 – Agir sans tarder

Face aux attentes de Mia, il ne sert à rien de repousser sans cesse les échéances : le mieux est d’agir sans tarder. Appliqué dans le monde de l’entreprise, cela donne : soyez sûr que vous passez du temps pour des choses qui vont vous conduire au succès. Ne perdez pas de temps avec le reste !



Article précédentComment gérer une compétence-clé
Article suivantCadre manager : le CDI, un contrat désuet
Sophie Lhameen
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+