70% des musulmans
de France font le ramadan

Pour l’islam, la tradition du ramadan est une période où tout croyant ne doit pas s’alimenter ou boire, par humilité, du lever jusqu’au coucher du soleil. Pendant le jeûne du ramadan, le croyant s’abstient de s’alimenter, de boire et d’avoir des relations sexuelles. Il doit se purifier, contenir ses passions et ses désirs, et éviter tout ce qui peut blesser son prochain. 70% des musulmans de France font le ramadan. En général le début du ramadan est annoncé la veille du premier jour de jeûne à partir de l’observation de la lune, le premier croissant de lune indiquant le début correspondant au neuvième mois du calendrier musulman. Le Ramadan se termine au premier croissant de lune suivant. Ce calcul est délicat à faire et peut varier selon l’endroit où l’on se trouve. Les dates de début et de fin du Ramadan sont annoncées par le Conseil français du culte musulman (CFCM) dans un communiqué sur la base “des données astronomiques fournies par les observatoires de France et d’Europe”.

Ramadan et organisation des entreprises

Le fait de savoir la date à l’avance facilite l’organisation des abattoirs, des établissements scolaires qui prennent en compte l’événement pour établir les dates d’examens. Les salariés peuvent poser leurs congés dans de meilleures conditions. Les employeurs accueillent cette initiative de façon positive, ils peuvent anticiper les absences, plutôt que d’être avertis au dernier moment, voire d’être mis devant le fait accompli.  Peu à peu, les entreprises se montrent plus ouvertes aux demandes des minorités religieuses, et les choses se passent bien, les cadres pratiquent sans problème dans la mesure où ils assument leur ramadan et en avertissent leur hiérarchie. Le droit du travail exige le respect de la liberté de culte en entreprise à condition de ne pas enfreindre les règles de sécurité et d’hygiène, de se distinguer du prosélytisme. Le jeûne ne doit pas empêcher le cadre d’assumer son job dans de bonnes conditions, quitte à aménager les horaires.
Lecture associée  Religion au travail : 1 manager sur 4 concerné

Ramadan et Halal business

Le ramadan est aussi une période au cours de laquelle le business alimentaire se porte bien. Les célébrations religieuses vont de pair avec la consommation de produits halal mis en avant dans les rayons des grandes surfaces, comme les dattes, les bricks, le lait fermenté, les céréales et autres spécialités. Le business halal alimentaire touche des industries, des commerces, des abattoirs, les agences de certification, des restaurants ou fast foods, cela représenterait 5,5 milliards d’euros en France.

On trouve tout en halal, une boisson halal festive, garantie sans alcool, en tête de gondole des hypers, des plats cuisinés halal, des pâtisseries halal sans gélatine animale. Chaque grande enseigne a sa propre marque de produits halal, Herta et Fleury Michon une charcuterie pour musulmans. Selon une étude du cabinet Solis,  le halal alimentaire pèse plus d’ 1 milliard pour près de 5 millions de musulmans. Le nouveau consommateur d’halal est de plus en plus diplômé d’une grande école, occupe un poste d’encadrement, et dispose d’un pouvoir d’achat.
lecture associée  La méditation en entreprise, une bonne idée ou une manipulation ?