Rentrée scolaire : ce que prévoit le Code du travail

La règle générale : on a beau fouiller dans les cas d’absences, congés et maladies, il y a un gros vide à cet endroit. La rentrée scolaire ne pose pas question au niveau officiel. Alors, y aller ou ne pas y aller ? Rater quelques heures, une journée, ou aller au travail quoi qu’il arrive, quitte à laisser la nounou s’en occuper ?  Comme le Code du travail n’en fait aucunement mention, vous pouvez peut-être vous arranger au cas par cas avec votre employeur. Après tout, il a sans doute lui aussi des enfants.
lecture associée Quand la femme cadre dépassera son homologue masculin !

Vous pouvez contourner le problème

Votre employeur ne veut rien vous accorder, maintenant que vous lui avez demandé, vous ne pouvez même pas arriver fortuitement en retard ce jour-là. Prenez garde, une absence non autorisée le jour de la rentrée pourrait vous exposer à des sanctions disciplinaires. Au lieu de planifier une maladie justement ce jour-là, demandez plutôt un RTT ou un jour de congé sans solde. Cela peut apaiser les tensions et offrir à vos enfants et à vous, un jour de rentrée en famille.
Lecture recommandée  Rentrée des cadres : peut-on manager ses enfants ?

Consultez votre convention collective

Cela va de soi, votre entreprise appartient à un secteur d’activité qui a organisé un certain nombre de sujets dans une convention collective. Vous avez intérêt à vous plonger dans cet accord qui traite le plus souvent de nombreux cas particuliers qui viennent alléger le travail et faciliter votre vie. Chaque convention collective prévoit ses propres accords, prenez le temps de vous renseigner. Grâce à elle, vous pouvez bénéficier de quelques heures de retard ou d’une demi-journée, une journée et parfois plusieurs jours d’absence pour une rentrée scolaire ! Il arrive en effet que chaque enfant ne rentre pas le même jour, en fonction de son niveau scolaire. 

Et s’il n’y a pas de convention collective

Dans certains corps de métier, on vous attribue d’office une autorisation de retard ou d’absence pour la rentrée scolaire. Dans certains autres, vous n’en obtiendrez que pour les rentrées dites importantes, telles que le CP, la 6ème ou la seconde. Prenez le temps de vous renseigner. Si votre entreprise n’a pas de convention collective qui lui soit applicable, pas de panique, vous pouvez aussi vérifier s’il existe un accord signé par votre entreprise, une disposition spéciale est votée dans des cas particuliers, et si vous êtes nouveau demandez si une tolérance n’est pas par tradition accordée pour la rentrée. Et quelles que soient les faveurs et avantages accordés et les solutions trouvées, profitez bien de cette rentrée qui est toujours un moment de stress pour votre progéniture. A vous de deviner si votre présence est recommandée ou si elle préfère agir déjà comme les « grands » sans papa ni maman.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !