Il est parfois de plus en plus difficile pour un cadre ou un dirigeant de ménager vie privée et vie professionnelle. En témoignent les résultats d’un sondage réalisé  auprès de 1063 salariés français par l’institut OpinionWay pour le site d’emploi Monster : près d’un tiers des Français (29%) déclare que son travail a déjà eu des conséquences néfastes sur sa vie de couple, et même 7% d’entre eux affirment qu’il a conduit à une séparation ! Détails des résultats de cette enquête.

Les cadres, les hommes et les jeunes sont les plus touchés

Si la grande majorité des Français estime arriver à séparer vie professionnelle et relations amoureuses (56%), il n’en reste pas moins que 29% des Français rentrent chez eux en subissant encore le stress de la journée au point que celui-ci empiète sur leur vie de couple. Pour 22% d’entre eux, il est même à l’origine de fréquentes disputes, voire même, de ruptures (7%). Les personnes les plus touchées sont les cadres, les hommes et les jeunes. La proportion de cadres avouant ne pas toujours arriver à cloisonner vie personnelle et vie professionnelle est ainsi supérieure (34%) à celle des non-cadres (28%).

Les femmes sont 76% à déclarer faire la part des choses et laissent leurs soucis professionnels au travail contre 66% des hommes. Avec l’âge, il semblerait également que les soucis de travail soient pris avec plus de philosophie : les plus de 50 ans déclarent à 73% que le travail n’influence pas leurs relations amoureuses contre 65% des 18-29 ans. Enfin, le Sud-Ouest est la région où les salariés français protègent le plus leur vie amoureuse. Ils sont 81% à affirmer que leur emploi n’a aucun impact sur celle-ci. A contrario, les salariés du Nord-Ouest ont la plus grande proportion à se laisser envahir par leur travail. Ils sont ainsi 32% à avouer des disputes ou des ruptures en raison de leur emploi.
lecture associée Infographie : le « blurring » touche surtout les cadres

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Le phénomène du “blurring” arrive en France

« L’hyperconnection des salariés se développe en France comme partout dans le monde. Elle entraîne une demande croissante de la disponibilité des employés et l’apparition du phénomène du ’blurring’, c’est-à-dire la disparition progressive de la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Les salariés répondent de plus en plus à leurs mails ou à des appels téléphoniques en dehors de leurs heures de travail. Ils peuvent ainsi se retrouver submergés et ne plus s’accorder de temps pour eux ou leur partenaire.

À cela s’ajoute la pression quotidienne qui peut également avoir un impact direct sur la vie personnelle, explique Marc Suchet, directeur marketing de Monster France, Espagne et Belux. Toutefois, malgré un contexte économique tendu, les salariés français ne sont pas prêts à toutes les concessions pour garder un travail, ils sont en effet 15% à affirmer qu’ils changeraient d’emploi si celui-ci venait à empiéter sur leur vie amoureuse.

4 conseils pour éviter le “blurring”

Pour éviter de se retrouver dans de telles situations, voici 4 conseils donnés par Monster :
– Prenez les devants : Si vous sentez que la charge de travail qui vous est confiée est trop lourde et que celle-ci peut être néfaste à votre vie de couple, parlez-en à votre employeur pour trouver des solutions pérennes et faciles à mettre en place.
– Planifiez votre temps libre à l’avance : Cela peut sembler quelque peu barbare, mais assurez-vous de garder du temps pour des moments à deux dans le week-end, un peu comme si vous planifiez une réunion de travail.
– Évacuez le stress. Refouler votre stress n’est pas une solution viable sur le long terme ; il finira par refaire surface tôt ou tard. Afin d’éviter l’explosion, essayez de discuter de ce qui vous inquiète avec un ami ou un collègue en qui vous avez confiance, plutôt qu’à votre compagnon/compagne.
– Regardez ce qui se passe ailleurs : Si vous n’obtenez pas le soutien dont vous avez besoin de votre employeur actuel, envisagez un nouvel emploi où la culture d’entreprise sera plus favorable et où la gestion du temps sera plus flexible et compatible avec votre mode de vie.

Article précédent6 profils types de chômeurs en France
Article suivantManagement : 6 qualités d’un militaire
Sophie Lhameen
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+