Publicité
Publicité

Yannick Noah ou comment réussir sa reconversion

Yannick Noah

Yannick Noah crédit concertsenboite.fr

Joueur de tennis professionnel, coach de l’équipe de France en Coupe Davis, et star de la chanson française: dans ses trois carrières, Yannick Noah s’est imposé avec brio grâce à son charisme, mais aussi en s’entourant des bonnes personnes. Retour sur le parcours atypique de ce touche-à-tout passionné. Set gagnant et match !

Le vainqueur de Roland-Garros

Né en 1960 à Sedan d’un père d’origine camerounaise, footballeur professionnel et d’une mère française et professeur, Yannick Noah a toujours mis en avant sa double culture.  A trois ans il part  pour Yaoundé au Cameroun où il grandit avec  deux passions: le tennis et le reggae de Bob Marley. Repéré par le joueur de tennis américain Arthur Ashe, il quitte à 11 ans le Cameroun pour se former en France.
Très vite il s’impose par ses capacités physiques et techniques, obtient à 17 ans une première victoire dans le tournoi junior de Wimbledon, et entame sa carrière de tennisman professionnel pour affronter les grands du tennis : Guillermo Vilas, Ivan Lendl ou John McEnroe… La consécration survient en 1983 quand il remporte le tournoi de Roland-Garros, face à Mats Wilander. Depuis 1937 la France attendait cette victoire qui n’a pas été remportée de nouveau par un français.
Noah s’explique dans une interview au Monde : « En une victoire j’ai tout eu […] Plein de joueurs ont gagné plus de titres que moi, mais ils n’ont pas connu ce que j’ai vécu. Quel luxe de pouvoir vivre ça chez toi ! ». Noah remporte des matchs contre le numéro un mondial de l’époque Yvan Lendl, ce qui le classe en 1986 numéro 3 mondial, le meilleur classement ATP pour un joueur français.

PUBLICITE

Le coach de la Coupe Davis

En 1991 il met fin à sa carrière de joueur professionnel et devient entraîneur et coach de l’équipe masculine de France de tennis.  Comme capitaine de l’équipe de France de la Coupe Davis, il la mène équipe à la victoire, exploit attendu depuis 1932… A cette occasion, il enregistre son premier 45 tours « Saga Africa » repris par des millions de spectateurs lors de la finale de la Coupe Davis, ce qui lui assure un succès inattendu.

PUBLICITE

En 1996 avec d’autres joueurs dont Arnaud Boetsch il donne la victoire à la France, et  joue un rôle auprès des footballeurs professionnels du Paris-Saint-Germain comme préparateur mental, il motive cette équipe qui remportera la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe. Yannick Noah connaît d’autres succès comme coach de l’équipe de France de tennis féminine avec Mary Pierce, Sandrine Testud, Nathalie Tauziat et Alexandra Fusai qui remportent en 1997 la Fed Cup, la première gagnée par la France.

Le chanteur

Il se lance résolument dans sa carrière de chanteur. Après « Black and What » sorti en 1991, qui contient le titre Saga Africa, des albums plus rock sortent (« Urban tribu » en 1993 et « Zam Zam » en 1998).  L’album sobrement intitulé « Yannick Noah » en septembre 2000 est un grand succès avec des tubes comme « Simon Papa Tara » en hommage à son grand-père. Depuis, les tournées s’enchaînent, il reprend des chansons de Bob Marley et Téléphone, remporte un vrai succès avec « Métisse», « Charango » se vend à plus de 1 150 000 exemplaires, sa chanson « Aux arbres citoyens » émeut le public et est reprise dans les écoles. En 2010, il sort son 8e album « Frontières » avec « Angela », hommage à Angela Davis, et « Hello » en duo avec Asa. En 2013, il passe dans le classement des personnalités préférées à la 23ème place, son image se brouillant probablement du fait de ses positions politiques, terrain sur lequel ses fans ne l’attendaient pas. Deux ans après sa dernière tournée, il revient en 2015 avec un tour de France dans tous les Zéniths et son nouvel album «Combats ordinaires ».

3 réactions

  1. DiviesNaima

    16 juin 2013 à 15 h 29 min

    Une belle reconversion professionnelle! Tout est possible!

  2. herve toulemonde

    3 juin 2013 à 9 h 39 min

    J’ai lu dans l’un des derniers Gala ! lu chez ma belle soeur, qu’après la mort de sa mêre, il était plus au moins en dépression et qu’ilavait été obligé d’annuler son spectacle au zénith faute de spectateurs!

  3. cookie

    31 mai 2013 à 8 h 50 min

    Il faudrait écrire personnalité « suisse » préférée des Français … Le fisc réclamait au chanteur près d’un million d’euros (ramenés depuis à 500.000€), après qu’une enquête ait révélé que sa résidence était en France, et non pas en Suisse, comme il l’avait indiqué sur sa feuille d’impôts.De plus, le fisc a prouvé qu’en 1993, Yannick Noah avait ouvert dix-sept comptes bancaires en France et trois autres comptes non déclarés en Suisse, aux Etats-Unis et aux Pays-Bas.

Réagissez à cet article

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x