L’habit fait-il le moine ?

Elodie, une jeune diplômée de Sciences Po, vient d’obtenir un poste dans une agence de publicité, au bureau exécutif. Elle a opté pour une tenue qu’elle jugeait adéquate, à savoir tailleur-escarpins.  Néanmoins, en contact permanent avec les créatifs, elle se rend  vite compte de son erreur. Elle est perçue comme extérieure à ce milieu. Elle réagit et adopte un style vestimentaire moins formel.  Dans le monde de la pub, le tailleur n’a pas sa place, le costume-cravate non plus. Si vous pensez, « j’ai mon style » et souhaitez ne pas en changer, c’est une erreur qui peut vous coûter cher professionnellement. Adaptez-vous ! N’hésitez pas à vous adapter au style de l’entreprise, y compris dans le domaine vestimentaire. De la même manière, considérez votre look comme une stratégie de communication, un outil de reconnaissance. Comme au théâtre, posez le décor … vous êtes dans un rôle. Sachez donnez à vos interlocuteurs l’image qu’ils attendent de vous, celle qui les rassure, qui les met dans une disposition favorable à l’écoute de votre argumentaire professionnel. Vous pourrez alors entrer dans le vif du sujet et vous consacrer à l’exercice de votre cœur de métier.
Lecture recommandée Coaching du look, utile ou futile ?

Dans le doute, soyez sobre

Nul n’est censé ignorer la loi… Alors soyez sobre et efficace ! Vous êtes recruté par une grande entreprise du CAC40 qui opère dans le monde de l’industrie. Pas de code particulier annoncé. Néanmoins, toute erreur sera préjudiciable, sachez décrypter la tendance. L’attention portée aux codes vestimentaires varie en fonction du poste. Si vous êtes ingénieur, et a fortiori informaticien-développeur, l’apparence est moins importante, faites ce qui vous plait. Mais si vous êtes commercial, l’erreur vestimentaire n’est pas pardonnée. Jeune recruté, exit le laisser-aller du look universitaire. Adoptez un style vestimentaire qui valide vos nouvelles responsabilités et vous légitime vis-à-vis de vos collaborateurs. Seniors, le costume évolue, sa forme, sa coupe, des détails stylistiques. Pensez à renouveler votre vestiaire pour être dans l’air du temps. Le marché professionnel impitoyable ne vous excusera pas cette absence de mise à niveau.
Lecture recommandée  Look du cadre : évitez les 7 péchés capitaux

Personnalisez votre look

Pour autant, il ne s’agit  pas de sacrifier sa personnalité sur l’autel de la règle générale. A l’intérieur de chaque style, on peut et on doit apporter sa note personnelle. Vous vous ferez alors remarquer en bien.  Vous travaillez dans la banque ou la finance, costume ou tailleur sont de rigueur. Mesdames, osez les chaussures féminines et stylées, pensez aux robes, aux accessoires. Messieurs, optez pour une pochette au lieu de la cravate, osez le nœud papillon qui démarque. Offrez-vous deux ou trois belles ceintures. Et non, les chaussures noires ne sont pas une obligation, le marron ou le bordeaux apporteront une touche distinguée à un costume gris ou bleu marine.
Lecture recommandée Femme cadre : les incontournables pour un look gagnant

Pour tous : jouez la carte de l’éternel classique

Pour les hommes,  costume noir, gris anthracite ou marine, chemise blanche. Pour les femmes, tailleur, pourquoi pas ? Mais plus adapté à la tendance, duo  jupe ou pantalon – veste féminine, en noir. Et plutôt qu’une chemise stricte, optez  pour un haut en soie qui adoucira et féminisera votre look. L’impact de la vision d’une chemise aux manches ou au col élimés, mal voire pas repassée, d’une cravate tâchée (si, si, ça existe) est désastreux en termes d’image.  Dans tous les cas, il est indispensable de veiller au soin apporté aux vêtements.

13 Commentaires

  1. Toutes les entreprises n’ont pas comme fameux slogan le “Venez comme vous êtes” comme celui de Mc Donald’s.. Je pense que dès lors qu’on passe un entretien on doit s’informer sur la culture de l’entreprise pour ajuster au mieux sa tenue… car lors d’un entretien on est là pour “intégrer” l’entreprise et voir si nos valeurs respectives correspondent. A défaut de ne pas avoir d’information sur la culture d’entreprise le meilleur conseil restera d’avoir une tenue dite “élégante” tout en étant soi-même.

  2. Je pense moi aussi qu’il faut soigner sa présentation lors d’un entretien. Je reste persuadée que l’apparence joue aussi dans un entretien, lorsque nous rencontrons une entreprise ou un cabinet de recrutement pour la première fois, c’est d’abord l’apparence (notre tenue vestimentaire, notre sourire, la poignée de main) qui va être jugée avant les compétences…Il est important de mettre des vêtements et chaussures dans lesquels on se sent à l’aise tout en étant classe, et professionnel. J’ai eu un atelier il y a quelque temps chez Pôle Emploi concernant l’entretien : il était ressorti que l’entretien commence dès que nous rentrons dans le champ de vision du recruteur, c’est-à-dire dès le “bonjour”, la poignée de main (et je suis complètement d’accord avec cela)… L’entretien est déjà stressant en soi alors si on peut éviter d’envoyer une image négative de soi avant même d’aborder les compétences, les expériences pro passées, on partira sur de meilleures bases.

  3. Pour ma part, je suis moi-même, lorsque je décroche un entretien, en tenue vestimentaire qui me convient…Le fait que cela dérange un employeur parce que pas assez bien habillé à son goût…si c’est le critère discriminatoire sur lequel il se base pour embaucher….cela en dit long sur la qualité humaine de son entreprise et si je ne suis pas retenu chez celui-ci c’est que mon “genre” ne lui convient pas. Il y a des musulmannes qui viennent en entretien avec leur “genre” à elle…et arrivent tout de même à se faire embaucher. Et on les garde en plus à l’issue de leur période d’essai. Alors qu’est-ce qu’on en a à faire, on vient dans son style à soi et puis c’est tout. Sans pour autant tomber dans le jean, le tee-shirt avec motif, ou le survêtement, on peut être bien habillé.

  4. Pour ma part, je pense qu’il faut être bien habillé ; tout en restant soi-même. Inutile de donner une apparence qui n’est pas la vôtre juste pour être bien vu en entretien. Et tant pis pour le modernisme ! Soyons honnête, un chômeur n’a pas les moyens de renouveler “sa garde robe” une fois tous les quatre matins….même une fois par an, cela devient même plus possible, en solde ou non. Mais si on a dans son armoire ces vêtements pros auxquels nous tenons tant et pour lesquels on les entretienç bien depuis plusieurs années…alors ça va. Et de toute façon un consultant d’agence ou un RH de PME ou de GE sait pertinemment que l’habit ne fait pas le moine. C’est sur les compétences que l’on recrute, pas sur l’apparence. Sinon on frôle la discrimination sociale ; interdite en France, du moins en principe…bien que pratiqué par tous depuis longtemps !

  5. Très utile pour nous anciens militaires, milieu où le code vestimentaire est formellement fixé. Retenons la logique qui nous animait : à chaque activité sa tenue adaptée.

  6. Tout comme en communication orale, il faut savoir adapter sa tenue vestimentaire en fonction de son public. Il est vrai que les candidats n’ont pas besoin d’aller faire les boutiques pour se vêtir tout de neuf avant un entretien, mais attention aux costumes démodés sortis pour les grandes occasions, aux vestes empruntées trop grandes, aux chemises usées et aux chaussures non cirées. Nous avons la possibilité de nous habiller à moindre coût alors une petite tenue pas chère et moderne vous donnera le moral et donnera une meilleure “première impression” !

  7. Le “dress code” n’est en effet pas toujours facile à décrypter. Aux Etats-Unis dans un état-major de l’Otan, il m’est arrivé d’assister à des soirées “casual dress” où tous les hommes portaient une cravate, et d’autres où tous les hommes étaient col ouvert (mais polo Lacoste ou Ralph Lauren quand même :o)), selon la nationalité de l’hôte…

  8. Les codes sont cachés tout a fait comme l’explique l’article, dans un même groupe, d’une filiale à l’autre, d’un service à l’autre.Le traditionnel “casual friday” n’est pas une légende et demande effectivement de l’adaptation.
    Cela renvoi à la qualité perçue par les autres, qualité de l’intégration à la culture de l’entreprise.

  9. Article juste et de bon conseil. Point besoin tout de même de se rendre à un entretien tout de neuf vêtu et surtout pas avec des chaussures qui vous blessent, ce qui détourne votre attention . Ma remarque peut vous paraître un peu étonnante mais j’ai reçu une candidate dans ce cas. Savez-vous que Pôle emploi a mis en place des ateliers avec des conseillers en image ?

  10. Effectivement la tenue est très importante et nécessiterait presque une étude suivant les entreprises. Lorsque j’ai quitté l’armée, à tout juste 22 ans, et n’ayant pas connu le monde du travail civil, j’étais complètement dépassé par cela. Les habitudes ayant la vie dures, je me suis donc présenté à la plupart de mes entretiens d’embauche en costume-cravate. Je vous laisse imaginer la tête du recruteur (je postulais pour un poste de cadre dans une boîte de sécurité privée) lorsqu’il m’a vu arrivé. Malgré un entretien tout à fait cordial ma candidature n’a été retenue que parce que j’arrivais du même régiment que la plupart des employés de cette structure, et je pense que ma tenue m’a plutôt desservie. A l’inverse j’ai postulé dans une entreprise anglo-américaine de transporte et de fret. Je m’étais alors renseigné en amont (via des contacts internes) sur les us et coutumes au sein de l’entreprise. Cette fois-ci pas de faux pas, je suis arrivé en mocassins, pantalon, col roulé et veste. Le DRH en face de moi était habillé de la même manière tout comme le directeur sécurité (en veste et chemise sans cravate ni foulard). Comme quoi, tout à un prix.

    • En lisant toutes ces remarques, un souvenir me revient. J’étais chargée de recrutement. Je recevais des candidats pour un poste d’assistant de direction. Une jeune femme se présente en jean. A la fin de l’entretien, je lui demande : “Estimez-vous qu’une assistante de direction doive avoir une tenue appropriée “? Elle répond : “Vous voulez faire allusion à ma tenue ? Je me me sens bien en jean…et si je me sens bien, les autres se sentent bien…”
      En tant que recruteur, j’ai interprété ce refus a priori des codes vestimentaires – s’agissant d’un poste de ce type et de ce niveau – comme un manque d’ouverture et de respect des autres. Et j’ai conclu à l’inadéquation de la candidate au poste proposé.

      • Et c’est une belle connerie! Tout dépends de la boîte et des clients, quand vous êtres assistante de direction dans une boite de montgolfières, le jean est vraiment le bienvenu. Quand c’est pour le DG d’une agence de promotion on met un autre type de tenue. Je trouve cela débile et finalement, ce sont les RH en France qui sont bornés. Ils veulent que l’on rentre dans des moules. Et vous traitent de façon péjorative de personne atypique. Eh bien, vous savez quoi, les atypiques ils se cassent de France et vous laissent avec vos méthodes bizarres. Ils se font recruter par des étrangers dans de supers postes qu ils n’auraient jamais eu en France, à l’étranger on recrute surtout pour ta compétence et on adore les profils atypiques… Ceux qui prennent des risques! Sur ce, merci d’arrêter de juger les autres sur des apparences et sur des critères qui vous sont propres ! Apprenez à connaître les personnes sincèrement en les écoutant! Bonne journée et du courage à tous les chômeurs! Restez positifs, n’ayez pas peur d’accepter de petits boulots car on apprend toujours et on peut trouver de belles opportunités, surtout apprenez à vous tirer d’un entretien quand vous avez des recruteurs qui sont la pour vous détruire, quand on sort d’un entretien, même si on n’est pas pris, on doit avoir appris des choses sur soi. Si c’est pas le cas, cela veut dire que le RH ne vous épaulera pas en cas de pb dans la boîte. Je dis ça car j’ai passé près de 80 entretiens en 1 an et demi en France, quand on te recale il n’y a jamais de raisons concrètes, sauf que tu es atypique… Donc avant de vous laissez embarquer par les conseils bidons des RH, soyez vous-même et surtout en accord avec vous-même! N’acceptez jamais un emploi par contraintes! Soyez serein, les choses viendront d’elles mêmes car les personnes positives attirent les gens positifs! Bonne journée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.