Vous pensez vous faciliter la vie en utilisant des modèles de CV publiés sur Internet pour rédiger le vôtre.  Or il n’en est rien, nous explique le site www.careerrealism.com*. La nature nous donne une magnifique illustration du manque d’efficacité des CV tous prêts. Les zèbres ont de belles rayures qui leur permettent de se cacher et de sauver leur vie lorsqu’un prédateur les attaque. On peut comparer les CV prêts à utiliser aux rayures des zèbres : excellents pour se camoufler et se fondre dans la masse des candidats à un emploi. Pas terrible pour sortir du lot et vous démarquer des nombreux concurrents. Mieux vaut abandonner le CV tout prêt qui tue ! Et rédiger le vôtre, celui qui est unique et authentique.

Avec le CV tout prêt, vous fondez dans la masse

L’idée des CV prêts à utiliser est de vous faciliter la vie. C’est bien ce que vous cherchez d’une façon rapide et simple. Mais bien des choses vraiment importantes ne sont ni rapides ni simples. Cela prend du temps de cultiver des amitiés, d’élever et d’éduquer ses enfants et de faire carrière. Alors que chercher un emploi n’est pas censé prendre autant de temps – du moins espérons-le –  que d’élever vos  enfants, mais cela demande d’y consacrer votre énergie, pour par exemple trouver un développement pertinent et efficace de votre CV. Si vous utilisez un modèle repris à partir d’Internet, qui semble « rapide et simple », vous prolongez votre recherche d’emploi, et donc votre durée d’inactivité de plusieurs mois.

Si le but ultime de votre CV est de montrer à un employeur potentiel que vous êtes le meilleur pour le poste, une partie de cet objectif consiste à montrer en quoi vous vous distinguez en tant que candidat. En articulant sur votre CV les bénéfices que l’employeur retira en vous choisissant parmi la foule des autres candidats. Les modèles tous prêts diminuent votre impact, plutôt que de vous distinguer de vos « concurrents », ils ont tendance à vous fondre dans la foule des autres tout aussi qualifiés que vous. Conséquence, vos efforts pour vous différencier sont parfaitement inutiles.
Pour approfondir le sujet  Le CV daterait de 1482, et le vôtre ?

Comment rédiger votre propre CV unique

Débarrassez-vous de tout modèle et faites votre propre CV à votre idée. Voici quelques pistes pour commencer :
– Ajoutez un titre spécifique définissant votre métier ou le métier que vous visez en haut du CV ;
– Créez un déroulé de carrière qui ne soit pas arrogant.  En le rédigeant, demandez-vous si ce que vous affirmez est pertinent pour le poste recherché. A défaut, débarrassez-vous de la ligne qui sonne faux ou trouvez un moyen de rendre la compétence en question spécifique et intéressante pour le poste à pourvoir ;
– Concentrez-vous sur votre valeur et le bénéfice qu’un employeur a à vous recruter. Ecrivez à propos de l’expérience et l’expertise que vous lui offrez. Dans le monde du travail, le meilleur prédicateur du succès s’inspire des réalisations passées ;
– Répondez à des questions. Demandez-vous  combien, quel montant, à quelle fréquence … Ceci va vous aider à quantifier ou mettre des chiffres sur presque tout sur votre CV.
Pour approfondir le sujet  Optimisez l’ADN de votre CV

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Ecrire un CV, surtout de façon objective, avec recul, peut être compliqué car il s’agit de vous. Donc si vous vous sentez mal à l’aise, faites appel à un coach en la matière. Les écrivains professionnels sont experts dans la compilation d’information, la synthèse, l’interprétation de données, l’évaluation des résultats et la façon d’articuler vos succès pour obtenir des entretiens. N’oubliez pas : soyez authentique et faites-vous confiance ! Vous verrez la différence.
Pour approfondir le sujet  Mettre enfin votre CV à la sauce 2.0 

Article précédentS’inspirer du golf pour gérer votre affect dans la vie professionnelle
Article suivantCDI intérimaire : une solution pour l’emploi ?
Après avoir été dans une première vie assistante de président dans le BtoB et le BtoC, Anne à 44 ans réussit une reconversion professionnelle pour être responsable en ressources humaines. Après 7 ans d’exercice en entreprise, elle exerce aujourd’hui en freelance comme DRH en temps partagé. Trilingue (anglais, néerlandais et français), au service du dirigeant, son challenge est le changement pour le bien-être des salariés. Parmi ceux qui disent mettre l’homme au coeur de l’organisation, combien le font ? Manager les hommes se résume en trois mots : empathie, fermeté et exemplarité. Elle prépare sa troisième vie en écrivant des articles et en commençant une thèse de doctorat…