Fuyons la Défense.com* : à lui seul, le nom de ce job board est très suggestif et dans l’air du temps. Les nouveaux job boards à voir le jour sont nombreux (voir nos articles sur PianeoJobs ou Future is good). Cette fois-ci, l’idée est simple : sur ce site lancé le 3 juin, on trouve des offres d’emploi “100% excitantes et inspirantes pour changer de vie” et fuir le train-train quotidien métro-boulot-dodo. Quatre catégories d’emplois sont proposées :  exotiques, startups, marques sexy, et économie sociale et solidaire. Et cela marche : 1 300 personnes se sont inscrites en l’espace de 24h et 250 offres d’emploi ont déjà été postées.

“Fuyons La Défense” s’inspire de “Escape the City”

Au départ de cette aventure, 5 jeunes cadres qui ont travaillé dans la finance, l’audit ou le conseil et se sont tous lassés de leur travail. D’où l’idée de créer un job board sur le modèle du site anglais Escape the City*. Fondé en 2009 par trois jeunes cadres à la recherche d’opportunités de carrière excitantes, Escape the City regroupe aujourd’hui une communauté de 149 000 jeunes professionnels qui ont envie de sortir des sentiers battus en travaillant pour des marques excitantes, à fort impact social ou en créant leur propre structure.

Et quelque 3000 employeurs sont passés par ce job board pour embaucher quelqu’un, signale le site. On trouve sur Escape the City des offres “exotiques” comme Assistant Manager pour l’agence de voyages And Beyond Travel Ltd sur l’île de Mnemba à Zanzibar ou “excitantes” comme chargé des ventes astronautes pour le groupe Virgin Galactic à Londres.

Exemples d’offres “excitantes”

Le principe est le même pour le site Fuyons La Défense.com. On peut trouver quelques offres “excitantes” comme travailler pour une marque “sexy” telle que Michel & Augustin, devenir photographe animalier en Afrique du Sud ou manager d’un hôtel au bord de l’eau. Plusieurs offres sont postées dans la catégorie “économie sociale et solidaire” comme par exemple coordinateur de projet pour l’ONG Frontier à Madagascar. Il y a aussi des offres plus classiques comme responsable des ventes pour Vans, mais à Hawaï. En France, on trouve plutôt des offres dans la catégorie “start-up” dans le secteur du marketing digital comme chef de produits vins chez un  e-commerçant à Lille, chef de projet e-marketing chez Spartoo à Grenoble ou directeur de marketing chez Emailing.com, première plateforme de marketing direct self service.

Et vous, que pensez-vous de ce job board ? Que vous soyez une société ou un candidat, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires en bas de cet article ! Et si vous avez trouvé un job “sexy” grâce à Fuyons La Défense.com, témoignez dans Cadre et Dirigeant Magazine !

* Aller sur le site Fuyons La Défense.com
* Aller sur le site Escape The City.org



Article précédentFestival des startups du 12 au 14 juin
Article suivantQuand la génération Y manage les séniors
Sophie Lhameen
Sophie Lhameen, journaliste multimédia (web et print), a travaillé pendant 15 ans comme journaliste spécialisée sur l'Afrique avant de devenir en 2008, rédactrice en chef adjointe du magazine Le MOCI (Moniteur du commerce international) jusqu'en janvier 2013. Ses centres d'intérêt : l'entreprise, le management, les ressources humaines, l'emploi, l'économie, l'intelligence économique et de l'international. Google+